Quartiers connectés : à l’écoute de ces petits riens, de ces broutilles…
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office  blogs 

Quartiers connectés : à l’écoute de ces petits riens, de ces broutilles…

actualisé le 21/02/2018 à 14h24

La rédaction de Rue89 Strasbourg a commencé à publier des articles directement inspirés par les habitants de trois quartiers de Strasbourg. Le premier résultat est un journalisme du quotidien.

Il y a un mois, nous avons débuté notre opération « quartiers connectés », qui vise à aller écouter les habitants de trois quartiers de Strasbourg afin d’intégrer leurs suggestions dans les choix éditoriaux de Rue89 Strasbourg.

L’idée est d’organiser des « conférences de rédaction publiques », afin que les habitants de l’Elsau, de Hautepierre et du quartier Gare évoquent ce qui les concernent aux journalistes de Rue89 Strasbourg. À nous ensuite de transformer ces discussions en sujets, puis en articles. Et peut-être, peut-être, que la méfiance vis à vis des journalistes pourrait s’estomper au fil des rencontres et des publications… C’est mon côté utopiste qui parle.

Que s’est-il passé lors de ces premières « conférences de rédaction publiques » ? Une douzaine de personnes ont participé aux réunions à l’Elsau et à la Gare, une trentaine à Hautepierre (voir la vidéo ci-dessus). Parmi les participants, des acteurs de ces quartiers évidemment, nos réunions se sont déroulées dans les centres socio-culturels (qu’ils soient ici remerciés pour leur accueil), mais aussi des habitants qui connaissent Rue89 Strasbourg.

Des sujets évoqués et discutés par les habitants eux-mêmes (capture d’écran)

Les sujets ont été proposés très vite

Les sujets n’ont pas manqué de tomber : la qualité de l’habitat s’est imposée très vite comme une préoccupation majeure à l’Elsau et nous avons été sollicités pour traiter, une nouvelle fois, de l’absence d’un supermarché de proximité. Étant donné que le sujet avait été déjà traité, nous avons opté cette fois pour un reportage avec une mère de famille faisant ses courses. L’article a montré les difficultés quotidiennes auxquelles sont soumis les milliers d’habitants de l’Elsau qui n’ont pas de voiture.

À Hautepierre, la délicate question de faire cohabiter une soixantaine d’associations au sein du centre socio-culturel s’est invitée assez fortement. Il a été question des Restos du coeur, l’association a été contrainte de déménager vers un local trop petit pour distribuer quelques 150 paniers deux fois par semaine, Rue89 va publier prochainement un reportage en situation. Les participants ont aussi évoqué la réhabilitation du quartier, comme étant certes agréable mais aussi génératrice de nouveaux conflits.

Qui parle de ce qui disparaît ?

À la Gare, l’irruption du tram dans le quartier Laiterie provoque des inquiétudes tandis que les habitants nous ont fait part d’un sentiment d’exclusion. Ils ont assez mal vécu que l’Espace K propose un tarif sur critères sociaux pour le retirer quasi-immédiatement.

C’est intéressant cette histoire de tarif. Parce qu’il avait été annoncé en conférence de presse au lancement de l’Espace K, les journalistes (dont votre serviteur) l’ont donc repris dans leurs articles et voilà le tarif qui existe, l’ouverture sur le quartier, l’accès à la culture pour tous, etc. Sauf que lorsque ce tarif disparaît, là évidemment on ne prévient personne. Et les habitants du quartier Laiterie, ceux qui bénéficient des minimas sociaux, ne connaissent pas de journalistes. Ils n’ont aucune idée de la manière de nous contacter. Résultat : l’info ne sort pas.

C’est un constat qu’on peut faire sur la vaste majorité des sujets qui nous ont été proposés. Nous n’en avions aucune idée. Point. Ce ne sont pas des scoops d’amplitude, pas de quoi faire tomber des têtes, ce sont plutôt des petites histoires du quotidien, des petits riens, des vrilles du vivre-ensemble mais qui, toujours, racontent une partie d’une histoire qui nous concerne tous.

C’est pourquoi nous sommes très heureux d’avoir pu initier cette démarche, d’autres articles similaires devraient suivre prochainement sur Rue89 Strasbourg grâce à ces conférences de rédaction publiques qui se tiendront au rythme d’une par mois et par quartier. Si vous habitez l’un de ces quartiers, inscrivez-vous à la newsletter dédiée et participez à nos réunions.

Prochaines conférences de rédaction publiques

Vous habitez la gare, l’Elsau ou Hautepierre ? Venez évoquer avec nous les sujets qui vous concernent.

  • mercredi 21 février à 18h30 à Hautepierre, à l’instrumentarium de Percussions de Strasbourg, 15 pl André Maurois à Strasbourg,
  • jeudi 22 février à 17h à l’Elsau, au CSC de l’Elsau, 6 rue Mathias Grünewald à Strasbourg,
  • mardi 6 mars à 19h au quartier Gare, chez Porte Ouverte, 13a rue du Hohwald à Strasbourg,
  • mercredi 21 mars à 14h à Hautepierre, au CSC Hautepierre, 4 avenue Tolstoï à Strasbourg.

Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains rendez-vous

* indique un champ requis


Infos des conférences de rédaction publiques


Note : si vous recevez déjà la newsletter de Rue89 Strasbourg, un message va s’afficher pour « mettre à jour votre profil. » Cliquez sur le lien fourni et sélectionnez le projet « quartiers connectés » pour recevoir les prochains rendez-vous.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Appli : préparez votre Fête de la musique idéale

par Geoffrey Brossard. 640 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

GCO : la décision du tribunal administratif sur la Zad attendue mercredi

par Jean-François Gérard. 456 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trams et bus un peu perturbés le jour de la Fête de la musique

par Pierre France. 1 295 visites. 1 commentaire.