Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Après la fermeture de Fessenheim, le gouvernement mise sur le vent
Crocnote 

Après la fermeture de Fessenheim, le gouvernement mise sur le vent

par piet.
Publié le 21 janvier 2018.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 11:44
1 472 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le secrétaire d’État à la transition écologique Sébastien Lecornu était cette semaine en Alsace pour évoquer la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Après le renoncement à l’aéroport de Notre Dame des Landes, c’est un nouveau dossier sensible qui est mis sur la table par le gouvernement. Sébastien Lecornu a annoncé la création d’un comité de pilotage, et des appels d’offres pour des projets liés aux énergies renouvelables. Mais le Président du Grand Est, Jean Rottner, s’est dit “satisfait, mais pas complètement rassuré”.

Alors qu’une fermeture de la centrale est prévue pour fin 2018 ou début 2019, les emplois de 750 salariés EDF, 330 sous-traitants et 1 000 emplois indirects sont en jeu.

 

L'AUTEUR
piet
Journaliste fantasque et dessinateur sérieux. Dessine des âneries pour éviter d'en écrire trop.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 673 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 346 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 000 visites. 2 commentaires.
×