Finlande, 12 sites, 4 ambiances, 306 chalets, 1 patinoire… Tout sur le Marché de Noël de Strasbourg 2018
Société 

Finlande, 12 sites, 4 ambiances, 306 chalets, 1 patinoire… Tout sur le Marché de Noël de Strasbourg 2018

Le plan et les infos pratiques de la 448è édition du Marché de Noël de Strasbourg du 23 novembre au 30 décembre 2018. (cliquez sur le plan pour agrandir / Document Ville de Strasbourg et Office de Tourisme)

Le plan et les infos pratiques de la 448è édition du Marché de Noël de Strasbourg du 23 novembre au 30 décembre 2018. (cliquez sur le plan pour agrandir / Document Ville de Strasbourg et Office de Tourisme)

La Ville de Strasbourg a présenté les animations, et quelques nouveautés, pour la 448è édition du Marché de Noël qui se tiendra du vendredi 23 novembre au dimanche 30 décembre 2018.

Pas moins de 9 adjoints au maire de Strasbourg ont été mobilisés pour épauler Roland Ries lundi dans sa présentation annuelle du programme du Marché de Noël. Il fallait bien ça car, comme l’a rappelé Robert Herrmann (quartier centre et sécurité), « le Marché de Noël définit Strasbourg à l’étranger. » Et tant pis pour le Parlement européen et la capitale des droits de l’Homme, éclipsés par le Père Noël qui viendra cette année avec une armée de lutins, puisque le pays invité est la Finlande.

La 448e édition est prévue du vendredi 23 novembre au lundi 24 décembre de 11h à 20h, 21h les vendredis et jusqu’à 22h les samedis, avec une prolongation jusqu’au 30 décembre pour les chalets de la place de la Cathédrale.

La Grande-Île bouclée

Depuis quelques années, les élus essaient de réconcilier le Marché de Noël avec les Strasbourgeois, de plus en plus nombreux à être échaudés par cette invasion touristique mondiale. Mais c’est surtout le grand théâtre sécuritaire qui risque d’agacer à nouveau les habitants, et mauvaise nouvelle : il est reconduit avec ses check-points à horaires, ses obligations d’ouvrir les manteaux, etc. (lire cette tribune publiée en 2017).

Le maire avait pourtant plaidé pour un allègement de « la bulle » sécuritaire dès le mois de janvier, mais la Préfecture en a décidé autrement. Les détails du dispositifs seront présentés à leur tour dans les prochains jours.

Strasbourg mise sur 4 ambiances différentes pour que chaque stand trouve ses publics (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Strasbourg mise sur 4 ambiances différentes pour que chaque stand trouve ses publics (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Comme depuis 2015, la Grande Île du centre-ville sera à nouveau vidée de ses voitures pour laisser la place à 306 chalets, répartis sur 12 sites et en 4 « ambiances » : le Cœur de Noël, Noël magique, Noël secret et Noël autrement. Les quais sud de l’Ill rénovés se joindront à la fête, avec 200 étoiles éclairées, des arbres et des jardinières sur les rambardes. La chaussée rendue accessible aux piétons permettra d’organiser une grande course de Pères Noël en rollers le mardi 4 décembre.

Cœur de Noël et la lettre au Père Noël

Le Grand Sapin sera illuminé tous les jours, place Kléber, à 17h avec pour thème « la lettre au Père Noël ». Le village du partage sur la place déclinera tout autour, avec une dizaine de chalets tenus par des associations de solidarité et d’entraide. Les animations de la Soupe Étoilée et le Refugee Food Festival du 17 au 23 décembre sont reconduites.

Mais surtout, une grande patinoire accueillera les amateurs de glisse, débutants et confirmés, sur 12,5 mètres de largeur et 50 mètres de longueur. Elle sera située à l’emplacement des bassins.

L’Aubette est dédiée à la mise en valeur de l’artisanat d’excellence, le bâtiment accueille une exposition des Meilleurs ouvriers de France jusqu’au 9 décembre puis sur les métiers d’art jusqu’au 23 décembre. Les Galeries Lafayettes, dont la décoration des vitrines constituent une attraction, seront cette année associées à la programmation municipale.

La Finlande, installée place Gutenberg avec notamment un grand tipi, proposera ses traditions culinaires et plusieurs animations, dont un concert de la violoncelliste et chanteuse Seeli Toivo, le samedi 24 novembre à 20h30 à la Cathédrale et des projections de films d’animation.

Seeli Toivo en concert (Vidéo Seeli Toivo / YouTube)

Noël magique : chorales et crèches

Nouveauté 2018 : de la place de la Cathédrale à la Petite-France, en passant par la place Broglie, une douzaine de chorales, dont une finlandaise, vont interpréter des chants de Noël les samedis et dimanche de 15h à 17h, un peu partout dans le périmètre du Marché de Noël. Elles n’ont qu’un chant imposé : « Vive le vent. » En outre, quatre concerts de l’Avent sont proposés avec la Chapelle Rhénane les dimanches 2, 9, 16 et 23 décembre.

Plusieurs crèches seront installées, dont une crèche vivante place du Château et une crèche en bois géante dans la cour du Palais épiscopal, rue du Parchemin, ouverte pour la première fois à cette période.

La flèche de la Cathédrale sera décorée par environ 200 points lumineux supplémentaires, installés de manière pérenne et qui pourront être utilisés pour d’autres occasions. Les réglages et la pose de ces points lumineux ont lieu tout au long du mois de novembre. Ils seront activés quelques minutes, plusieurs fois par heure, selon un cadencement qui reste à trouver. L’installation a fait l’objet d’intenses débats entre la Ville de Strasbourg, l’épiscopat et l’État, propriétaire des lieux.

À vélo, on se détend

Pour éviter les « conflits d’usage » entre cyclistes et piétons, la Ville a mis en place des itinéraires fléchés pour les cyclistes à l’instar de l’année précédente, afin qu’ils évitent les principales artères bondées, ainsi que des solutions de contournement de la Grande-Île.

Noël secret : dédié aux Strasbourgeois

Un peu plus cachées, les places Saint-Etienne, du Marché-Gayot et Mathias Mérian sont dédiées aux familles strasbourgeoises, avec des jeux et un sapin participatif, composé de 87 petits sapins à décorer avec des réalisations faites sur place. Nous avions trimbalé une caméra sur ces nouveaux marché plus enfantins l’année dernière. Ces ateliers appelés « la récré de Noël » sont disponibles sur inscription.

Sur la place Mathias Mérian, une salle de spectacle éphémère sous chapiteau accueillera 76 représentations produites par 16 compagnies, soit 2 à 3 représentations par jour. Ces représentations sont gratuites, mais la jauge étant limitée, une billetterie sera mise en place place du Marché-Gayot.

Place Saint-Etienne, la Tribu des Gourmets proposera des dégustations de vin blanc chaud d’Alsace, avec des animations musicales.

Noël autrement : l’alternative écolo et éthique

Le Marché de Noël Off sera de nouveau proposé place Grimmeissen à la Petite-France, avec ses dômes et des containers empruntés à Ososphère. Ce marché à l’écart des circuits touristiques est également à destination des Strasbourgeois avec 28 exposants issus des réseaux alsaciens de l’économie solidaire et un programme d’animation spécifique (à retrouver sur Facebook). Ici, le sapin sera tout en tubes de néons LED, commandés par une application… Il pourra donc changer de couleur et d’aspect en fonction du moment.

Le sapin alternatif a été conçu par AV Exciters (doc remis)

Le sapin alternatif a été conçu par AV Exciters (doc remis)

La place des Meuniers accueille le Marché des irréductibles petits producteurs indépendants, avec le meilleur des pains d’épices, des miels, des moutardes et autres fromages d’Alsace.

L’ensemble de ces animations et décorations coûte environ 4 millions d’euros, dont plus de 800 000€ de dépenses liées à la sécurité, en plus de la mobilisation des forces de l’ordre. Cette dépense est mise en perspective avec les retombées touristiques (2 millions des visiteurs revendiqués) et économiques (250 millions d’euros de chiffre d’affaires).

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le marché de Noël, année après années

Sur YouTube : (Re)voir la présentation par les élus (une heure environ)

Sur Noel.strasbourg.eu : toutes les infos pratiques

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un ras-le-bol de tous bords, rencontres avec des « gilets jaunes »

par Guillaume Krempp. 2 546 visites. 26 commentaires.

Le camp de la rue des Canonniers évacué, le trottoir bloqué

par Pierre France. 1 796 visites. 9 commentaires.

GCO : Le tribunal administratif pourrait annuler l’arrêté sur les travaux préparatoires

par Jean-François Gérard. 4 159 visites. 33 commentaires.