Le Forum Européen de Bioéthique se penche sur la grande énigme du cerveau
Société 

Le Forum Européen de Bioéthique se penche sur la grande énigme du cerveau

actualisé le 22/06/2018 à 23h57

Squelette d’une espèce de corail appelée "cerveau de Neptune" à Salt Cay (Turquie) (Photo Peacenik1 / FlickR / cc)

Squelette d’une espèce de corail appelée « cerveau de Neptune » à Salt Cay (Turquie) (Photo Peacenik1 / FlickR / cc)

« Connaître le Cerveau, Maîtriser les Comportements », le Forum Européen de Bioéthique espère s’adresser à un large public impatient de découvrir l’état de la recherche sur le cerveau et son fonctionnement. Du 27 janvier au 1er février, des dizaines de conférences avec des pointures de la science sont au programme au centre-ville.

« La bioéthique est bel et bien l’affaire de tous » selon les porteurs du Forum Européen de Bioéthique, dont le Pr Israël Nisand, responsable du service obstétrique du CHU de Strasbourg. La 4e édition de ce grand rendez-vous à la fois scientifique et grand public s’intéressera au cerveau et à son fonctionnement du lundi 27 janvier au samedi 1er février, à la librairie Kléber, à l’Aubette et au Club de la presse à Strasbourg.

Pour suivre les débats à l’Aubette en direct, rendez-vous sur la page détaillant le programme du Forum.

Parmi les thèmes présentés cette année, des sujets aussi troublants que la possibilité de guérir par l’esprit, le déclin cognitif et les démences, les mécanismes des addictions, les manipulations des masses, le neuromarketting et bien d’autres. Jean-Louis Mandel, président du Forum Européen de Bioéthique explique le programme de cette 4ème édition :

« Le sujet choisi, “Connaître le cerveau, maîtriser les comportements” amène à se poser des questions. Quels sont les problèmes que peut rencontrer notre cerveau ? Comment y faire face et comment le contrôler ? Toutes ces questions trouveront leurs réponses au cours de cette édition, avec l’intervention d’un panel de  professionnels dans le domaine du cerveau et des comportements de grande qualité, lors de débats et rencontres avec le grand public. Les intervenants sont choisis, non pour leur notoriété, mais pour leur expertise et leur capacité à s’adapter au niveau du public, afin de répondre avec des mots simples, mais efficaces, à ses questions. »

Le Pr Israël Nisand ajoute :

« Le sujet que nous avons choisi est très abordé de nos jours, car le cerveau intéresse énormément les États. Le sujet tombe donc au bon moment, sachant que depuis plusieurs années, l’Europe, avec le « Human Brain Project« , et les États-Unis, avec l’Université de la Singularité, investissent des milliards sur les comportements. »

Tag à Annecy (Photo Denis Bocquet / FlickR / cc)

Tag à Annecy. Au programme des conférence, l’emprise des médias de masse sur le cerveau (Photo Denis Bocquet / FlickR / cc)

La bioéthique, c’est quoi en fait ?

La bioéthique est le rapport qu’entretient l’homme avec la nature et la société. A l’heure où la science progresse plus vite que les consciences, il est urgent de s’interroger, de débattre sur « le sens de la vie, la mort, la reproduction », sur l’être vivant en général. Israël Nisand précise :

« Le questionnement sur la portée morale et philosophique de ces progrès, objet de la bioéthique, concerne aussi et surtout le grand public qui lui témoigne un vif intérêt et doit pouvoir participer aux débats d’idées après avoir été initié à la complexité des enjeux. Le Forum Européen de Bioéthique est une expression contemporaine de l’humanisme rhénan. »

35 rencontres et 58 rendez-vous cette année

Jewly (Photo Forum Européen de Bioéthique)

Jewly (Photo Gaëtan Martinez)

Au programme, des rencontres sur la criminalité, sur l’injonction thérapeutique d’un pédophile, le cerveau sous l’emprise des médias, la fin de vie, les disfonctionnements du cerveau, la guérison par l’esprit, la manipulation du cerveau et bien d’autres thèmes. Des questions qui seront aussi abordées par des lycéens et des étudiants de Strasbourg, lors de témoignages ou de la production d’oeuvres artistiques et d’articles.

Quant au Forum Culture, il présentera des films : « A Dangerous Method », « Die Welle » (La Vague), « Camille Claud, 1995 » ou « Minority Report », des lectures avec Nathalie Bach ou Frédéric Solunto, des illustrations avec Laurent Salles, un spectacle d’improvisation théâtre avec Marko Mayerl, de la polyphonie avec les Voix de Stras ou de la musique avec la chanteuse Jewly (rock / blues).

L’idée derrière cette programmation quasi-festivalière est d’amener des publics au Forum qui pourraient être rebutés par les intitulés un brin excluants des conférences. Au final 35 rencontres sont programmées et 58 rendez-vous culturels.

Un coup de jeune pour le Forum

Apprenant des éditions passées, la 4e édition du Forum apporte son lot de nouveautés. Nadia Aubin, directrice du Forum, les détaille :

Nadia Aubin (Photo FW / Rue89 Strasbourg)

Nadia Aubin (Photo FW / Rue89 Strasbourg)

« Nous allons organiser des rendez-vous autour d’experts pendant une heure, pour ceux qui souhaitent approfondir un sujet en particulier. Autre instant inédit : des « workshops » (ateliers) seront également ouverts tant à la presse qu’au grand public de 8h30 à 10h au Club de la presse. Ensuite, l’ensemble des rencontres seront diffusées en direct (ou en différé pour celles de la librairie Kléber) sur le site web du Forum Européen de Bioéthique et elles seront disponibles en consultation toute l’année. Nous espérons avec cette édition que le public participera plus activement, qu’il y ait accords et désaccords pour que les participants puissent apporter leurs propres expériences, voire expertises aux spécialistes. »

Un budget de presque 450 000 euros

Financé à hauteur de 50 000 euros par le Conseil régional, 90 000 euros par la Ville de Strasbourg, soit 10 000 euros de moins qu’en 2013, avec un montant de la Communauté Urbaine de Strasbourg encore non connu à ce jour, et par la participation financière de 26 partenaires, le Forum Européen de Bioéthique ne manque pas de ressources avec un budget final qui s’élève à environ 400 à 450 000 euros. Nadia Aubin précise que les recettes n’ont « pas été entièrement dépensées » cette année, grâce notamment au bénévolat des intervenants par exemple, qui viennent à Strasbourg pour l’intérêt des thèmes. L’entrée aux conférences et à tous les évènements est gratuite.

Aller plus loin

Sur le site du Forum Européen de Bioéthique : la page de présentation du Forum et la page des Débats et Rencontres, du Forum Culture et du Forum Jeune

Sur Rue89 Strasbourg : Le Forum de Bioéthique en 2013

L'AUTEUR
Fanny Wittmer
Fanny Wittmer
Etudiante en communication en première année à l'ISCOM Strasbourg, je suis stagiaire chez Rue89 Strasbourg jusque fin février.

En BREF

La crème de la scène strasbourgeoise dans 89dB, en direct du Molodoï vendredi à 18h

par Maxime Nauche. 366 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 723 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Marché des créateurs revient place de Zurich dans une version augmentée

par Tristan Kopp. 1 183 visites. 1 commentaire.