Une fresque de 1903 découverte au Palais des Fêtes
L'actu 

Une fresque de 1903 découverte au Palais des Fêtes

Le Palais des Fêtes de Strasbourg est en travaux depuis 2012. Jusqu’à la fin de l’année 2019, c’est sa grande salle de spectacle qui est restaurée. Jeudi, les architectes ont découvert une fresque qu’ils pensaient détruite.

« On avait pratiquement fait le deuil des décors. Puis on l’a découverte ». Michel Spitz, architecte en charge du projet, sourit. Jeudi 23 août, les équipes de restauration de la grande salle de spectacle du Palais des Fêtes, en plein coeur de la Neustadt de Strasbourg, ont mis au jour une fresque datant de la construction du bâtiment en 1903. S’ils connaissaient son existence via des photographies d’époque, ils la pensaient détruite par les rénovations de 1935 puis par celles des années 1950 et 1990.

La fresque a été cachée en 1935 car elle ne correspondait pas à la mode de l’époque (photo Judith Barbe / Rue89 Strasbourg / cc)

La Neustadt a été classée au Patrimoine mondiale de l’Humanité par l’Unesco. À l’instar des bains publics et prochainement du musée zoologique, le Palais qui se situe à côté de l’avenue des Vosges, est donc en rénovation. En 2015, après trois ans de travaux, une partie avait été rouverte pour accueillir le Centre Chorégraphique, SOS Femmes et la Chorale Strasbourgeoise. Le chantier de la grande salle a commencé ensuite et selon les prévisions, il devrait être terminé à la fin de l’année 2019 ou au début de l’année 2020.

Cette deuxième phase des travaux, dont le coût est de 6,6 millions d’euros pour la Ville de Strasbourg, comprend le gros oeuvre : désamiantage, accès pour les personnes handicapées, charpentes, façade…

Les façades seront également refaites (photo Judith Barbe / Rue89 Strasbourg / cc)

Plus grande salle de spectacle de Strasbourg avant l’inauguration du Palais de la Musique et des Congrès en 1975, le Palais des Fêtes a hébergé le premier festival de musique européen selon Michel Spitz. Gustav Mahler et Herbert von Karajan s’y sont produits. Plus récemment, le festival Musica investissait les lieux.

Alain Fontanel, premier adjoint (LREM) au maire de Strasbourg et chargé de la culture, veut que la salle conserve cette fonction, avec les 1 300 places qu’elle offre :

« Le Palais des Fêtes devra trouver son positionnement, par rapport aux nouvelles salles comme le Zénith ou l’Arena. On aimerait vraiment que ce soit l’orchestre philharmonique de Strasbourg qui vienne l’inaugurer, au début de l’année 2020. »

L’orgue sera entièrement restauré

La fresque mise au jour par cette deuxième phase de travaux est à peine visible, au travers de deux trous dans le plâtre. Datant de 1903, elle avait été cachée en 1935 pour correspondre à la mode de l’époque. Son avenir est incertain. Le budget de la restauration n’est pas encore prévu par la Ville de Strasbourg.

L’Eurométropole ne sait pas encore quand cette fresque pourra être rénovée (photo Judith Barbe / Rue89 Strasbourg / cc)

Détail de la fresque de 1903 (Photo Alain Fontanel / Facebook)

Détail de la fresque de 1903 (Photo Alain Fontanel / Facebook)

De cette rénovation de 1935, les architectes garderont notamment les revêtements en acajou et les charpentes métalliques, qui devront toutefois être renforcées.

La charpente métallique est conservée mais sera renforcée (photo Judith Barbe / Rue89 Strasbourg / cc)

L’orgue est l’un des éléments emblématiques de la salle de spectacle du Palais des Fêtes. Il avait été conçu par Albert Schweitzer. Il a été coffré et démonté. L’ensemble des pièces est installée dans un salon périphérique, dans lequel les tuyaux de l’instrument côtoient les moulures.

L’orgue a été démonté pour faciliter sa restauration (photo Judith Barbe / Rue89 Strasbourg / cc)

Une troisième phase de travaux est prévue, notamment pour la restauration de l’orgue et la mise en état des salles périphériques. Des locaux pouvant accueillir des équipes techniques, dont des loges, devraient y être aménagés, pour recevoir des spectacles.

L'AUTEUR
Judith Barbe
Judith Barbe
Jeune journaliste jurassienne exilée en terre alsacienne.

En BREF

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 623 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 453 visites. 3 commentaires.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.