Gagao lève 700 000€ et s’installe à Paris et Bordeaux
Economie 

Gagao lève 700 000€ et s’installe à Paris et Bordeaux

Gagao a réussi une levée de fonds de 700 000 euros. L’enseigne de « coffee shop bio et équitable » fondée en 2014 à Strasbourg va ouvrir de nouvelles boutiques à Paris et à Bordeaux et une application pour concevoir et réserver ses consommations.

Plus de trois ans après son ouverture, la cacaotéria Gagao vient de réussir une levée de fonds de 700 000 euros afin de permettre et soutenir sa croissance. Pour son président, Stéphane Gross, le recours à ce type de financement était une évidence :

« L’accès aux financements classiques de type bancaire est réservé aux sociétés qui ont fait leurs preuves. Les nouvelles sociétés, les start-up qui doivent prouver qu’elles sont viables n’y ont pas accès. C’est pourquoi nous avons eu recours à une levée de fonds. »

L'enseigne de cacaotéria s'apprête à ouvrir de nouveaux points de vente. (BR/Rue89Strasbourg)

L’enseigne de cacaotéria s’apprête à ouvrir de nouveaux points de vente. (Photo BR / Rue89 Strasbourg)

L’ouverture de nouveaux points de vente

De nombreux investisseurs ont répondu à l’appel, qui seront regroupés dans un comité consultatif sans pouvoir de décision dans l’entreprise. Parmi eux, une quinzaine de particuliers, des fonds régionaux (ADER et A2I), des banques (BPI, Caisse d’Épargne d’Alsace) et la Région Alsace. Cette levée de fonds intervient alors que Gagao s’apprête à lancer de nouveaux projets, explique son président :

« Notre objectif est de pouvoir réaliser plusieurs projets de manière autonome financièrement et démontrer l’efficacité de notre modèle économique. Concrètement, ça se traduit par l’ouverture et le financement de quatre nouveaux points de vente à Paris, Strasbourg et Bordeaux. »

En plus de l’ouverture de ces nouveaux points de vente (dont un à la gare de Strasbourg dès septembre 2017), l’enseigne travaille sur le développement de sa gamme de produit. Des viennoiseries bios devraient ainsi voir le jour à la rentrée, un produit que Gagao se targue d’être le seul à proposer.

Digitaliser l’expérience client

Stéphane Gross envisage aussi de « digitaliser l’expérience client » :

« En utilisant les nouvelles technologies, on vise à améliorer l’expérience du client. On veut effacer l’acte de choix, de paiement : depuis son portable, l’usager pourra créer sa propre boisson personnalisée. Il la paiera directement et n’aura plus ensuite qu’à venir la chercher. On se débarrasse de l’accessoire pour valoriser le produit. »

L’enseigne souhaite également étendre son réseau en franchises, qui se limite actuellement à trois boutiques. Stéphane Gross, qui a déjà repéré deux locaux à Strasbourg, est désormais à la recherche d’entrepreneurs pour développer le réseau Gagao.

L'AUTEUR
Morgane Carlier
Journaliste portée sur l'environnement, le sport et les évolutions sociétales.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 8 804 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 078 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 452 visites. 8 commentaires.