Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
GCO : 200 élus appellent Emmanuel Macron à rencontrer les grévistes de la faim
L'actu 

GCO : 200 élus appellent Emmanuel Macron à rencontrer les grévistes de la faim

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 2 novembre 2018.
Imprimé le 06 février 2023 à 21:06
4 255 visites. 48 commentaires.

Deux cents élus alsaciens et allemands de différents bords politiques demandent à Emmanuel Macron de rencontrer les grévistes de la faim opposés au GCO, qui demandent un moratoire. Ils saisissent sa venue à Strasbourg dimanche 4 novembre comme opportunité.

Après quatre jours de repos suite à un coup de fatigue, Emmanuel Macron reprendra ses activités ce dimanche 4 novembre à Strasbourg. Dans la soirée, le président de la République est attendu en compagnie son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à un concert de l’orchestre symphonique de l’Académie supérieure de Strasbourg à la Cathédrale. Cet événement marquera le début des célébrations du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

Il visitera ensuite des champs de bataille dans dix départements du Grand Est et des Hauts-de-France, jusqu’au 9 novembre. Puis, il animera la grande cérémonie dans la clairière de Compiègne dans l’Oise, le samedi 10 novembre, aux côtés de la chancelière allemande Angela Merkel.

Demande de moratoire

À l’occasion de cette venue en Alsace, 200 élus locaux de tous bords politique interpellent le chef de l’État sur le Grand contournement ouest (GCO – voir tous nos articles) de Strasbourg, un projet d’autoroute de 24 kilomètres qui vise à faciliter le trafic du nord au sud de l’Europe, notamment pour les poids lourds. L’appel a vocation à s’étendre à d’autres élus nationaux dans la journée de samedi.

Des élus de plusieurs bords politiques demandent à Emmanuel Macron de suspendre le gco temps de réanalyser les estimations de trafic de 2013, qui indiquent une baisse de trafic inférieure à 10% sur l'A35. (Photo Abdesslam Mirdass)

Des élus de plusieurs bords politiques demandent à Emmanuel Macron de suspendre le gco temps de réanalyser les estimations de trafic de 2013, qui indiquent une baisse de trafic inférieure à 10% sur l’A35. (Photo Abdesslam Mirdass)

 

Les signataires demandent demandent à ce que le chef de l’État rencontrent les grévistes de la faim opposés au projet. Ce vendredi 2 novembre représente le 12è jour de jeûne pour 9 d’entre eux. Le plus âgé, Jean-Jacques Pion, 79 ans, s’est arrêté à la demande d’un médecin. Plus généralement, ils demandent une suspension, (un moratoire) pour « remettre à plat » l’autoroute payante, au regard des prévisions de trafic de 2013, qui estiment que la diminution de véhicules sur l’A35 sera de moins de 10%. Les ministres ont affirmé que « seule une décision de justice suspensive » pourrait faire évoluer le gouvernement.

Lundi 5 novembre, le président rencontrera des élus à Pont-à-Mousson, instant que pourrait saisir la députée « En Marche » Martine Wonner pour le sensibiliser à la grève de la faim, si aucune rencontre ou geste ne sont effectués dimanche, a-t-on appris auprès de son entourage.

Un rassemblement des opposants est prévu dimanche à 15h place de l’Étoile.

Le texte de l’appel

Les premiers signataires

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
La rédaction de Rue89 Strasbourg est composée de journalistes toutes et tous prêts à à écouter les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois pour parler des sujets qui les intéressent. Notre existence et notre moral dépend du nombre d'abonnement pris pour nous soutenir. 🙏⤵

En BREF

Après un accident mortel, une marche organisée vendredi pour des routes moins dangereuses à Cronenbourg

par Pierre France. 985 visites. 6 commentaires.

Une manifestation en soutien aux familles menacées d’expulsion samedi 4 février

par Maud de Carpentier. 1 921 visites. 1 commentaire.

Réforme des retraites : près de 20 000 manifestants à Strasbourg ce mardi 31 janvier

par Guillaume Krempp. 6 741 visites. 9 commentaires.
×