Géothermie : avis défavorable pour le port aux pétroles, réservé pour Illkirch
L'actu 

Géothermie : avis défavorable pour le port aux pétroles, réservé pour Illkirch

actualisé le 24/07/2015 à 00h17

Vue d'un puits de géothermie (Photo CD Vald de Marne / FlickR / cc)

Vue d’un puits de géothermie (Photo CD Vald de Marne / FlickR / cc)

Les commissaires enquêteurs ont émis un avis défavorable après leur enquête publique sur le projet de géothermie profonde de Fonroche au port aux pétroles à Strasbourg, et de nombreuses réserves sur celui d’ÉS à Illkirch-Graffenstaden.

Deux rapports d’enquêtes publiques sur des projets de géothermie profonde dans l’Eurométropole ont été publiés sur le site de la préfecture du Bas-Rhin : celui de Fonroche au port aux pétroles à Strasbourg – Robertsau, et celui d’Électricité de Strasbourg à Illkirch-Graffenstaden.

Le commissaire enquêteur, Jean Annaheim, a émis, chose rare, un avis défavorable sur le projet de Fonroche. Le commissaire enquêteur indique qu’en cas de catastrophe sur le port aux pétroles, le forage de géothermie formerait un conduit direct vers les nappes phréatiques, ce qui aurait pour conséquence leur dégradation. Quant au risque de sismicité, Jean Annaheim ne croit pas aux garanties apportées par Fonroche et craint qu’une secousse ne puisse briser le conduit et permettre au liquide géothermal (chargé de saumure et radioactif) de rejoindre la nappe.

Cet avis rejoint les oppositions exprimées par les associations des habitants de la Robertsau, qui s’étaient inquiétées des risques environnementaux dès que le projet de Fonroche avait été annoncé. En pleine campagne électorale départementale, candidat à la Robertsau, Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, avait indiqué que la Ville émettrait un avis négatif. Mais cet avis est arrivé « hors délais » selon le commissaire enquêteur, pour être pris en compte dans la procédure.

Huit réserves à Illkirch-Graffenstaden

Sur le projet d’Électricité de Strasbourg à Illkirch-Graffenstaden, le commissaire enquêteur, Yves Kleiser, a émis un avis favorable mais assorti de huit réserves.

Ces réserves concernent la sismicité, sur le seuil de magnitude pouvant arrêter les travaux et sur les interférences possibles avec les projets de géothermie à Mittelhausbergen et Eckbolsheim, mais aussi sur les risques de pollution de la nappe phréatique. Yves Kleiser note également qu’il manque des informations sur les secteurs concernés par le réseau de distribution de chaleur.

Le manque d’information publique pointé

Les deux rapports déplorent une mauvaise information du public sur des projets aussi importants. Selon Jean Annaheim considère que « la démarche participative telle qu’elle aurait dû être menée dans la phase amont n’a pas eu la place qu’elle mérite dans le processus d’élaboration de ce projet » tandis que Yves Kleiser pointe « une information à destination du public, pour un projet aussi structurant, quasi absente ». Ces remarques visent plutôt l’Eurométropole que Fonroche ou ÉS Géothermie.

Avec un avis défavorable, il sera difficile au préfet de prendre un arrêté d’autorisation du projet de Fonroche. C’est possible mais les recours des opposants pourraient alors s’appuyer sur les conclusions du rapport, et ce serait aussi passer outre l’opposition affichée de la Ville de Strasbourg, qui, même hors délai, est bien connue. À Illkirch-Graffenstaden, ÉS Géothermie devra lever les réserves, faute de quoi l’avis final sera lui aussi défavorable.

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.

En BREF

L’A35 sera fermée une partie de l’été entre la Vigie et l’Elsau

par Hélène Janovec. 4 586 visites. 6 commentaires.

La Grenze ouvre enfin, victime de la difficulté d’installer des lieux éphémères en France

par Maxime Nauche. 1 645 visites. 8 commentaires.

François Bouchard quitte la direction générale de la CCI Grand Est

par Pierre France. 1 398 visites. Aucun commentaire pour l'instant.