Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Les hooligans néonazis de Strasbourg Offender comptent « patrouiller » en ville après France-Maroc, selon Europe 1
L'actu 

Les hooligans néonazis de Strasbourg Offender comptent « patrouiller » en ville après France-Maroc, selon Europe 1

par Guillaume Krempp.
Publié le 14 décembre 2022.
Imprimé le 02 février 2023 à 16:38
39 009 visites. 4 commentaires.

Une note de renseignement consultée par le média Europe 1 indique que les hooligans de Strasbourg Offender ont l’intention de « patrouiller » dans le centre-ville après le match France-Maroc.

Après Stras Défense, au tour de Strasbourg Offender de jouer les gros bras pour soi-disant rétablir l’ordre. Dans la soirée du mardi 13 décembre, le média Europe 1 a publié un article issu d’une note des renseignements intérieurs concernant la soirée de la demi-finale France – Maroc de la coupe du Monde de football au Qatar. Le document évoque des débordements possibles ainsi qu’une menace venant de l’ultradroite. Strasbourg est évoquée à plusieurs reprises dans cette note datant du lundi 12 décembre.

Lors de l’affrontement provoqué par les hooligans néonazis de Strasbourg Offender, samedi 28 novembre 2020 (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Le risque de débordement

La capitale alsacienne pourrait d’abord subir des débordements liés à une victoire du Maroc. Europe 1 cite ainsi la note des renseignements :

« Les débordements pourraient s’intensifier et s’étendre à d’autres secteurs à forte représentation algérienne ou tunisienne, notamment dans des quartiers sensibles qui n’ont pas été concernés lors du précédent match. »

Parmi les villes concernées, les renseignements intérieurs évoquent Lyon, Toulouse, Strasbourg, Lille, Roubaix, Tourcoing et d’autres grandes agglomérations autour de Paris et dans le sud de la France.

À Strasbourg, lors des deux précédents matchs de l’équipe marocaine, la foule en liesse s’était réunie au niveau de la place des Halles tandis que des cortèges de voiture défilaient en ville. De nombreux feux d’artifice ont été tirés lors de ces soirées, et un policier a été visé suite à la victoire en quart de finale du Maroc. Les DNA ont décrit l’audience qui a suivi au tribunal judiciaire de Strasbourg le mardi 13 décembre. Le jeune homme a été condamné à 15 mois de prison avec sursis.

Une menace d’ultradroite

Mais une autre menace est décrite par les services de renseignement : elle vient de l’ultradroite strasbourgeoise. Europe 1 affirme que « plusieurs dizaines de membres du groupuscule de hooligans Strasbourg Offender auraient prévu de descendre dans la rue après le match pour y « patrouiller » et rétablir un ordre qu’ils estiment mal tenu par les forces de sécurité intérieure ».

Pour rappel, le groupuscule de hooligans néonazis de Strasbourg Offender a déjà provoqué une bagarre lors d’une manifestation contre la loi sécurité globale en novembre 2021. Un membre de ce groupe a été mis en examen pour trafic illégal d’armes en mai 2022. Plus récemment, un journaliste de Rue89 Strasbourg spécialisé dans le suivi du hooliganisme strasbourgeois a été reconnu et menacé par les membres de Strasbourg Offender en marge d’un rassemblement.

Contacté, le député local de la France insoumise Emmanuel Fernandes confirme ces éléments après un échange avec la préfecture du Bas-Rhin. Il s’étonne néanmoins qu’aucun dispositif ne soit mis en place pour faire face à la menace d’ultradroite : « La préfète m’a parlé d’un dispositif de sécurité global qui renvoie dos à dos des supporters qui manifestent leur joie, et un groupuscule d’extrême droite qui veut fonctionner ce soir comme une milice. »

Article actualisé le 15/12/2022 à 15h44
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Le budget de crise de la Ville de Strasbourg en débat au conseil municipal

par Pierre France. 841 visites. 5 commentaires.

Consultation citoyenne sur la sobriété énergétique : forte participation, peu de solutions radicales

par Maud de Carpentier. 884 visites. 3 commentaires.

Heineken : une cagnotte Leetchi pour aider les grévistes à sauver leurs emplois

par Thibault Vetter. 1 407 visites. 2 commentaires.
×