Inauguration de la troisième cabane anti-GCO samedi matin à Vendenheim
L'actu 

Inauguration de la troisième cabane anti-GCO samedi matin à Vendenheim

Le GCO est un projet coûteux qui ne réglera pas le problème des embouteillages pour ses opposants. (Illustration collectif "GCO Non Merci")

Le GCO est un projet coûteux qui ne réglera pas le problème des embouteillages pour ses opposants. (Illustration collectif « GCO Non Merci »)

Le collectif  « GCO non-merci », contre le projet autoroutier payant du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), inaugure sa troisième cabane anti-gco ce samedi 24 janvier à 10h30 à Vendenheim. L’emplacement exact est la sortie nord de Vendenheim sur la D263 (ancienne RN63) en direction de Brumath.

Une première cabane avait été inaugurée en juin et une deuxième en septembre. Les opposants à ce projet estiment que cette autoroute payante ne règlera pas les embouteillages aux abords de Strasbourg tout en détruisant des terres agricoles. Mardi 26 janvier, le collectif a publié 10 propositions contre le GCO.

Y aller

Inauguration de la troisième cabane anti-GCO, Vendenheim, sortie nord sur la D263 (ancienne RN63) en direction de Brumath, samedi 24 janvier à 10h30,

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Grand contournement : à l’ouest, on s’agite de nouveau
Sur Rue89 Strasbourg : Alsace Nature dégaine 10 propositions contre le GCO
Sur Rue89 Strasbourg : Vingt ans de grand contournement ouest de Strasbourg
Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

L’A35 sera fermée une partie de l’été entre la Vigie et l’Elsau

par Hélène Janovec. 4 166 visites. 5 commentaires.

La Grenze ouvre enfin, victime de la difficulté d’installer des lieux éphémères en France

par Maxime Nauche. 1 551 visites. 8 commentaires.

François Bouchard quitte la direction générale de la CCI Grand Est

par Pierre France. 1 291 visites. Aucun commentaire pour l'instant.