Interpellés sur les déchets, les candidats s’engagent à la fin des barquettes et plus de tri
Politique 

Interpellés sur les déchets, les candidats s’engagent à la fin des barquettes et plus de tri

Le 13 juin, le collectif Projet Cantines Strasbourg interpellait dans une lettre ouverte les candidats aux élections municipales sur leur politique pour les déchets. Rue89 Strasbourg a synthétisé leurs réponses.

Le collectif Projet Cantines Strasbourg rappelle qu’en 2017, la ville s’est engagée à abandonner les barquettes en plastique jetables, à l’origine de perturbateurs endocriniens et de grandes quantités de déchets. À la place sont prévus des bacs en inox lavables plus respectueux de la santé des élèves et de l’environnement. 

Après un retour du plastique pendant la crise sanitaire, justifié par des raisons logistiques, les trois listes s’engagent à poursuivre cette politique, pour les éradiquer définitivement à terme. Alain Fontanel (LREM) prévoit de « généraliser » cette mesure dans les cantines et les établissements de petite enfance, Catherine Trautmann (PS) de « poursuivre » cette politique et Jeanne Barseghian (EELV) de « poursuivre et approfondir » cet effort. Des nuances de verbes, mais une même trajectoire pour les six années à venir. Le marché passé en 2017 prévoyait d’y arriver sous 4 ans, soit en 2021.

Les barquettes en inox remplaceront bientôt celles en plastique (photo CM / Rue89 Strasbourg / cc)

De l’expérimentation à la généralisation

Quant à la collecte des biodéchets, qui évite d’incinérer les épluchures et les restes de repas, Alain Fontanel promet de « l’expérimenter très vite » à Strasbourg. Le candidat LREM souhaite également « généraliser » les démarches de compost collectif et mettre en place un système de déchetterie mobile. 

Pour Catherine Trautmann, la collecte généralisée des biodéchets est « prévue » bien qu’elle ne soit « pas possible partout en ville ». Elle met en avant les expérimentations place St-Étienne et à la Montagne Verte un nouveau dispositif qui permettrait d’élargir les possibilités de récupération, effectif en « 2026 au plus tard ». Elle met en avant la feuille de route « Économie circulaire » votée à l’unanimité au conseil de l’Eurométropole en 2019, qui s’adresse aux ménages ainsi qu’aux « bailleurs, entreprises, industriels et au BTP ». 

La liste « Strasbourg écologiste et citoyenne » continuera à améliorer le tri sélectif et « à soutenir le compostage individuel et collectif » en collaboration avec des associations comme Zéro Déchet Strasbourg et le réseau ResCUP. Parmi les dix mesures détaillées, un partenariat avec la grande distribution et les restaurants est prévu pour lutter contre le suremballage et le gaspillage. 

Les nouveaux conteneurs doivent être incitatifs, selon leurs promoteurs (Photo : BW / Rue89 Strasbourg)
De nouveaux dispositifs pour trier les déchets sont à l’essai dans plusieurs quartiers de Strasbourg (Photo BW / Rue89 Strasbourg)

Réduire les déchets et la facture

En outre, les candidats ont été interpellés par l’association Zéro Déchet Strasbourg sur la tarification incitative. Ce principe pollueur-payeur vise à intégrer le volume ou le poids des déchets produits dans le coût facturé au contribuable, afin d’encourager les comportements vertueux. 

Alain Fontanel parle d’une « nécessaire transition » vers ce modèle. Catherine Trautmann affirme que « tout est prêt pour démarrer une expérimentation sur un territoire pilote » et Jeanne Barseghian se dit consciente « de la force de ce levier » pour réduire fortement les volumes de déchets.

Les trois listes misent sur une campagne de sensibilisation pour former les citoyens aux bons réflexes.

Alain Fontanel, Catherine Trautmann et Jeanne Barseghian assurent qu’une politique de réduction des déchets sera leur « priorité ». Même si les promesses restent prudentes, elles devront se négocier avec les 32 autres communes de l’Eurométropole de Strasbourg. C’est peut-être pour cela qu’aucune liste ne donne de date ou de périmètre précis.

L'AUTEUR
Alice Ferber
Étudiante à Sciences Po. Stagiaire à Rue89 Strasbourg de juin à août 2020. Férue de géopolitique, de tennis et d'Europe

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 450 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 477 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 360 visites. Aucun commentaire pour l'instant.