Fin des jardins ouvriers au Heyritz dans la discorde
Vigies 

Fin des jardins ouvriers au Heyritz dans la discorde

actualisé le 12/05/2016 à 22h48

Une trentaine de famille doit quitter les jardins ouvriers du Heyritz. La mairie invoque des sols contaminés.

À ÉCOUTER SUR

EUROPE 1.FR

Europe 1 consacre un reportage aux 28 familles qui ne pourront plus utiliser les jardins ouvriers du quartier du Heyritz à partir d’octobre. En cause, un sol pollué au plomb et aux hydrocarbures, et ce depuis… 2011 !

Cette décision provoque la colère des habitants du quartier, comme Frédérique :

« Est-ce qu’on doit demander à nos médecins de faire des analyses ou des prises de sang ? On n’en sait rien. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas les moyens et que nous avons un jardin ouvrier qu’il faut nous prendre pour des gens stupides. »

Les locataires suspectent la municipalité de vouloir en fait installer un parking pour la grande mosquée. L’adjointe au maire en charge de l’agriculture urbaine Christel Kohler (sans étiquette) réfute cette accusation assure qu’il y aura une concertation autour de cet espace, qui ne sera pas en tout cas pas un parking. Elle invoque le principe de précaution. Si des familles se trouvaient intoxiquées, par exemple saturnisme, le maire serait responsable.

Écouter le reportage sur Europe 1

A Strasbourg, des potagers contaminés… par Europe1fr

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Une opposition au conseil municipal de Niederhausbergen

par Pierre France. 2 328 visites. 4 commentaires.

Enfants et professeurs éprouvés par une rentrée ratée à l’école maternelle Gutenberg

par Guillaume Krempp. 3 688 visites. 1 commentaire.

Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel

par Guillaume Krempp. 3 473 visites. Aucun commentaire pour l'instant.