Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Un « job dating » au lycée Marcel Rudloff pour devenir… prof d’allemand
L'actu 

Un « job dating » au lycée Marcel Rudloff pour devenir… prof d’allemand

par Thibault Vetter.
Publié le 21 juin 2022.
Imprimé le 27 juin 2022 à 07:18
1 219 visites. 2 commentaires.

Pour 215 postes en Alsace, seuls 83 candidats sont admissibles au Capes allemand en 2022. Face à ce grand manque d’effectif, l’Académie de Strasbourg organise deux jobs dating à Strasbourg et Mulhouse ce mercredi 22 juin.

L’Académie de Strasbourg organise, mercredi 22 juin de 9h à 17h, deux « jobs dating », un au lycée Marcel Rudloff à Hautepierre et l’autre à la Cité administrative Coehorn à Mulhouse, pour « recruter des enseignants bilingues français-allemand en école, collège et lycée ». Cela veut dire que n’importe qui peut se présenter à ces courts entretiens, sans avoir suivi la formation universitaire habituelle pour enseigner. Il faut néanmoins un Bac+3, un niveau d’allemand courant (niveau C1) et « une bonne connaissance des outils bureautiques » pour être embauché selon l’Académie.

La démarche ne plait pas au syndicat FSU Alsace, qui s’insurge dans un communiqué envoyé le 21 juin :

« C’est avec ce type de solution commerciale que l’Éducation nationale compte résoudre la catastrophe qui s’annonce pour la rentrée prochaine. […] Au lieu de s’attaquer aux réelles causes de la crise du recrutement, le gouvernement préfère recruter en masse des personnels contractuels qui seront précaires et non formés !

L’an prochain, les personnels placés devant les élèves sans avoir appris à enseigner seront encore plus nombreux. En plus de dégrader la qualité de l’enseignement dispensé, cette situation met en souffrance les personnels recrutés. »

L’affiche de l’Académie de Strasbourg qui invite à deux jobs dating en Alsace pour recruter des enseignants d’allemand. (Document remis)

Au Capes allemand, 83 admissibles pour 215 postes

FSU relève qu’au Capes, 83 personnes étaient admissibles pour 215 postes en allemand. En temps normal, il y a davantage d’admissibles que de personnes embauchées. Ensuite vient une nouvelle étape de sélection : une leçon d’une heure et un oral de 35 minutes.

D’après Valérie Poyet, secrétaire départementale FSU du Haut-Rhin, « cela fait 10 ans que notre académie manque cruellement de profs d’allemand ». Selon elle, au concours 2022 pour devenir enseignant bilingue dans le premier degré (école primaire), il y avait 15 admissibles pour 50 postes.

Valérie Poyet revient sur les causes et les conséquences de ce manque d’effectif :

« Les conditions d’enseignement sont trop dégradées, pour un salaire trop faible. Si un prof d’allemand est absent, c’est impossible de le remplacer aujourd’hui. Il y a donc des inégalités entre les élèves, qui se retrouvent potentiellement pendant plusieurs mois sans profs selon leur établissement. »

La situation est aussi préoccupante pour d’autres matières. Toujours selon FSU, il n’y avait cette année que 816 candidats sont admissibles au Capes externe de mathématiques pour 1 035 postes, et 60 candidats admissibles pour 134 postes en lettres classiques. Aucun « job dating » n’a encore été annoncé pour ces matières.

L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
enquête sur l'hébergement d'urgence, la grande précarité, les pollutions et l'industrie.

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 4 019 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 060 visites. 2 commentaires.

Le tribunal administratif confirme la suspension des projets de géothermie à Eckbolsheim et Hurtigheim

par Guillaume Krempp. 785 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×