Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
En juin, le Wagon Souk déménage rue des Remparts, derrière la gare
Culture 

En juin, le Wagon Souk déménage rue des Remparts, derrière la gare

par Guillaume Krempp.
Publié le 31 mai 2022.
Imprimé le 25 juin 2022 à 03:39
2 944 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Menacé d’expulsion, le Wagon Souk a trouvé un nouveau point de chute situé rue des Remparts, derrière la gare. L’inauguration du nouveau lieu est prévue le week-end du 25 et 26 juin.

Au courant du mois de juin, l’équipe du Wagon Souk quittera le parc Gruber à Kœnigshoffen pour emménager au 8 rue des Remparts, derrière la gare SNCF. L’annonce a été faite sur Facebook dans la soirée du lundi 30 mai : « Le Wagon Souk prend ses quartiers rue des Remparts ! Nouveau lieu pour une nouvelle vie ! » L’un des coordinateurs du lieu, Mohammed Zahi, connu sous le nom de Zaï Mo, affirme qu’une convention d’occupation est en cours de signature avec la Ville de Strasbourg. L’inauguration des lieux est prévue lors du week-end du 25 et 26 juin avec deux jours de festivités animés par le collectif marseillais La Famille Maraboutage et le collectif strasbourgeois La Finca.

Au courant du mois de juin, l’équipe du Wagon Souk quittera le parc Gruber à Kœnigshoffen pour emménager rue des remparts, derrière la gare SNCF.

« L’urgence, c’était de déménager »

Sur les caractéristiques du lieu, Zaï Mo évoque un intérieur de quatre pièces de 16 mètres-carrés environ. « On aurait aimé un lieu plus grand à l’intérieur », indique le président de l’association Sauver le Monde, mais s’en contente. Il y avait urgence : le Wagon Souk était menacé d’expulsion depuis le mois d’octobre 2021. Le propriétaire reprochait à l’équipe du lieu alternatif de l’utiliser à des fins festives, alors que le contrat de location ne permet qu’une activité de stockage. « L’urgence, c’était de déménager », admet Mohamed Zahi qui espère garder le même esprit dans ce nouveau lieu :

« La cantine de Mama va enfin avoir sa cuisine. Il y aura toujours le café associatif, le cycle souk, un projet de réparation et de vente vélos. Il y aura aussi le dispensaire de plantes. Là on est en train de voir pour installer des ruches. La friperie solidaire sera toujours là et la programmation artistique va prendre de l’ampleur. Pour nous, l’aspect festif comme vecteur de rencontres est très important pour garder une dynamique populaire. Le défi c’est ça : garder l’aspect populaire du Wagon Souk. »

Avant l’inauguration, Zaï Mo espère mettre en place la cantine et le café associatif dès que possible. Pour accélérer l’emménagement, le Wagon Souk fera appel à des bénévoles au courant du mois de juin. « Puis en juillet, on fera un pot de remerciements, assure Mohamed Zahi, pour les élus et élues de la Ville de Strasbourg, les partenaires comme Abribus, le Secours Populaire, La Cloche, Solidariteam et toutes celles et ceux qui ont participé aux plus de 11 000 signatures de la pétition contre notre expulsion. Ça a énormément compté pour nous trouver un nouveau lieu. »

Aller plus loin

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 3 352 visites. 2 commentaires.

Un « job dating » au lycée Marcel Rudloff pour devenir… prof d’allemand

par Thibault Vetter. 1 107 visites. 2 commentaires.

Des salariés d’Adidas protestent contre le projet de déménagement du siège vers Paris

par Achraf El Barhrassi. 968 visites. 2 commentaires.
×