À Kœnigshoffen, deux stèles de légionnaires romains découvertes près du futur tram
L'actu 

À Kœnigshoffen, deux stèles de légionnaires romains découvertes près du futur tram

Les découvertes archéologiques se poursuivent sur les travaux du détournement de la ligne F. Mercredi 27 juin, des archéologues ont dévoilé deux stèles romaines datant du IIè siècle . Encore en cours d’analyse, ces monuments funéraires permettent d’attester de l’installation dans la région de soldats romains de la Légion VIII Auguste.

Le long des travaux du tram vers Kœnigshoffen, le sous-sol continue à révéler l’époque romaine d’Argentoratum. Mercredi 27 juin, les archéologues d’Antea Archéologie ont exhumé deux stèles funéraires. Elles témoignent de l’installation durable à Strasbourg de soldats romains de la VIIIème légion Auguste.

Ces pierres du IIè siècle après JC étaient disposées côté-à-côté. Elles se situaient dans une fosse, creusée suite au démantèlement de la nécropole de Kœnighsoffen un siècle plus tard. Situé au bord à l’entrée de la Route des romains et de l’autoroute A35, le cimetière avait été détruit pour libérer de la place suite à l’expansion de la colonie. Les archéologues présents sur place ont également découvert d’autres objets comme des tessons de poterie. Les fouilles antérieures avaient déjà permis d’exhumer des vestiges de l’implantation romaine dans la zone.

L’une des stèles exhumée était celle d’un architecte toulousain mort à l’age de 42 ans (Photo Simon Adolf/ Rue89 Strasbourg)

Les monuments funéraires de deux légionnaires

Les stèles comportent des indications sur la vie des deux légionnaires : Caius Caprinus Iulianus, originaire de Toulouse (Tolosa) était architecte et est mort à l’âge de 42 ans La deuxième stèle découverte dans un moins bon état et moins sophistiquée, n’a pas encore été déchiffrée. Après leur retraite, l’administration romaine offrait aux légionnaires une parcelle de terre pour habiter dans les territoires conquis.

Ces découvertes seront transférées au musée archéologique de Strasbourg.

Des travaux qui vont reprendre d’ici deux semaines

Entamés au mois de mars 2018, les fouilles archéologiques touchent à leur fin. Vers la mi-juillet, les travaux d’extension de la ligne F du tram doivent reprendre. Pour rappel, elle va relier l’entrée de Kœnighsoffen au centre-ville de Strasbourg, au moyen de trois nouvelles stations depuis l’arrêt Faubourg national. La fin des travaux est prévue pour 2020.

L'AUTEUR
Simon Adolf
Simon Adolf

En BREF

Vendredi 26 avril, une marche contre les violences conjugales et les féminicides

par Cassandre Leray. 509 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Conseil des ministres a prononcé la dissolution du Bastion social

par Guillaume Krempp. 523 visites. 1 commentaire.

La CGT appelle les salariés de Sew-Usocome à se mobiliser lundi

par Cassandre Leray. 1 932 visites. 2 commentaires.