Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L'actu 

Le groupe Coop détaille son plan d’action

par Pierre France.
Publié le 29 mai 2012.
Imprimé le 05 février 2023 à 14:16
1 494 visites. 3 commentaires.

Vincent Froelicher, directeur général de l’Adira, était cet après-midi à une réunion où la direction du groupe Coop a expliqué devant des représentants de la CCI et de la Région Alsace ses projets pour l’avenir. Il a posté sur son profil Facebook un compte-rendu de cette réunion, que voici :

La réunion était centrée sur l’avenir du réseau de magasins de proximité, soit ceux de 40 à 1000m². Les autres sont sous pavillon Leclerc, désormais, et rattachés à une autre entité juridique.

Les dix magasins qui ont fermé en mai étaient, à Strasbourg : Meinau, boulevard de Lyon, rue Jacques Peirotes et pour le reste à Hoenheim, Oberhausbergen, Marckolsheim, Wittenheim, Turckheim, Colmar et un dans en Moselle. Ils faisaient jusqu’à 34% de pertes, jusqu’à 200 000 euros de pertes annuelles! Il y avait aussi notamment à Hoenheim de terribles problèmes de sécurité : normes sanitaires, SDF, dealers…

Il reste donc 144 de ces magasins : 115 points Coop et supérettes et 29 supermarchés Coop, qui pèsent 94 millions d’euros de chiffre d’affaires (CA) annuel, et 400 salariés.

Objectifs de la direction :

  • Revenir à l’équilibre économique,
  • Zéro licenciement. Un plan de 409 départs volontaires est en cours, pour lequel il y a eu d’ailleurs énormément de volontaires… Ça va coûter 20 millions d’euros d’indemnités,
  • Préserver le plus grand nombre de points de vente voire en implanter de nouveaux,
  • S’adosser à Casino (accord en train d‘être finalisé),
  • Priorité aux fournisseurs régionaux. Un contrat d’approvisionnement régional est en cours de signature. A priori, 30% des produits en magasins seront locaux. Coop fera de gros efforts sur la boulangerie, la charcuterie et les fruits et légumes,

Ces magasins sont rattachés à une entité dite Société d’exploitation des magasins de proximité, dont le capital est 100% Coop, sous contrat d’approvisionnement Casino.

Bonne nouvelle : la base logistique Casino étant à Besançon, il a été décidé de garder l’entrepôt de Reichstett, qui servira de point de distribution sur Strasbourg et le Bas-Rhin.

Casino est un spécialiste de la proximité et va amener une gamme adaptée : Casino Famili pour familles, Casino Délice pour gourmets, Casino Bio pour les écolos… Il y aura aussi une gamme premiers prix. Et des services : point Poste et banque, point relais internet, drive-in, presse, pressing, des actions ponctuelles avec les producteurs locaux, le cas échéant en circuit court (produit du village, etc). Il y aura aussi moins de produits manquants. Et des rénovations, des actions de dynamisation, et de nouveaux horaires. En fait 2 types d’horaires : 8h-20h en milieu urbain ou proche ville, 7h30-12h et 14h-19h30 voire 20h en milieu plus rural.

Il y a 3 magasins nouvelle formule en période de test : Lièpvre, Colmar et Mutzig. Les premiers retours sont très bons.

Ils cherchent des apprentis : caisse, poissonnerie, boucherie, boulangerie, charcuterie…

Toute la réorganisation doit être bouclée pour fin octobre. Il y a des réouvertures et des transferts en cours à Still, Molsheim…et des réouvertures prévues à Breitenbach, Westhoffen, Ostheim…et de nouvelles implantations à l’étude.

Les mairies et le Conseil général aident quand le loyer est trop élevé (norme de la profession : loyer = 2,5 à 3% du CA). La Région et la CCI vont accompagner les managers de magasin dans la formation. La Coop va aussi se rapprocher de l’Aria (Association régionale des industries agroalimentaires d’Alsace) pour organiser l’apport de bons produits locaux, à de bons prix, livrés de façon optimale (la logistique = 14% du CA).

Les relations avec les sociétaires vont aussi être revues, mieux organisées, de façon à mieux les impliquer, rajeunir aussi la base, puis un jour pouvoir faire appel même à l’épargne publique (Il est nécessaire d’obtenir un agrément de l’autorité des marchés financiers).

Mais surtout la Coop espère que les Alsaciens manifesteront leur attachement… en allant faire leurs courses dans ces futures nouvelles Coop ouvertes plus longtemps, rénovées, avec de nouveaux services et de nouveaux produits Casino cohabitant avec les marques régionales et nationales connues de tous… A suivre.

La question des horaires apportent déjà une réponse aux futurs gérants, qui craignaient de devoir travailler le dimanche matin, comme c’est l’usage pour les autres enseignes de Casino. Reste que le surnombre de demandes de départs n’est pas une bonne nouvelle : qu’adviendra-t-il de ceux qui n’auront pas pu en bénéficier dans une entreprise ou l’une des clés du redressement est la remotivation des équipes ? Autre point d’inquiétude : l’accord avec Casino est « en passe d’être finalisé » depuis trois mois maintenant… Qu’est-ce qui bloque ? Dernier point qui ne figure pas dans ce compte-rendu : quid du 1,2 million d’euros détournés en bons d’achats ?

Pour aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la Coop

Article actualisé le 16/08/2012 à 19h48
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après un accident mortel, une marche organisée vendredi pour des routes moins dangereuses à Cronenbourg

par Pierre France. 936 visites. 4 commentaires.

Une manifestation en soutien aux familles menacées d’expulsion samedi 4 février

par Maud de Carpentier. 1 834 visites. 1 commentaire.

Réforme des retraites : près de 20 000 manifestants à Strasbourg ce mardi 31 janvier

par Guillaume Krempp. 6 714 visites. 9 commentaires.
×