Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le nouveau site web Strasbourg.eu veut faire évoluer l’administration
L'actu 

Le nouveau site web Strasbourg.eu veut faire évoluer l’administration

par Pierre France.
Publié le 13 septembre 2012.
Imprimé le 04 février 2023 à 02:48
1 102 visites. 2 commentaires.

Une capture d'écran du nouveau site de Strasbourg.

Le maire de Strasbourg Roland Ries et le président de la CUS Jacques Bigot ont présenté ce matin le nouveau site web de la ville, Strasbourg.eu. L’ambition de cette nouvelle version, qui aura nécessité 300 000 euros d’investissement et deux ans d’efforts, est de rendre l’administration plus accessible aux Strasbourgeois. Aucun nouveau service d’administration électronique n’a cependant été annoncé. Pour Pierre Bergmiller, responsable du service multimédia, l’innovation vient surtout du traitement des requêtes :

« Avant, une demande à l’administration via le site web se résumait à un email envoyé. Aujourd’hui, ces demandes utilisent des formulaires, qui vont ensuite alimenter une base de données. Les services à qui on demande un acte de naissance ou une occupation du domaine public disposent donc d’un outil bien meilleur pour suivre les requêtes. Cet outil modifie l’organisation elle-même des services ensuite. On se dirige vers l’e-administration. »

Mais on est encore loin d’y être. Le nouveau site permet une navigation selon des « profils » d’utilisateurs : citoyen, touriste, professionnel… mais très souvent, le site se contente de proposer des fichiers PDF à télécharger. Le site web de la ville n’est pas encore une interface de visualisation des données de la ville, le lien avec les « logiciels métier » des agents n’est pas fait, mais plutôt un catalogue de publications. Ainsi, Strasbourg.eu référence 700 lieux de vie strasbourgeois (salles de concerts, etc). Pierre Bergmiller assure que des projets sont en cours pour réaliser le lien direct des données entre les agents et les usagers, ainsi qu’une réflexion sur l’open data (données ouvertes).

Autre innovation : les services de la CUS sont désormais priés de mettre à jour directement les sections qui les concernent, des correspondants ont été chargés de cette mission dans les services. Ainsi pour les piscines par exemple, les horaires seront entrés directement par le service des sports. Mais on peut regretter que pour accéder à cette information, il faille encore 3 ou 4 clics (vie quotidienne / sports / piscines / horaires) et que le moteur de recherche ne fournisse que de piètres résultats à la requête « piscines horaires »…

Le site va soulager la direction des ressources humaines de la CUS. Elle reçoit chaque année 15 000 demandes d’emplois, pour environ 500 postes à pourvoir chaque année. Le sous-site www.emploi.strasbourg.eu peut désormais enregistrer les demandes, les coordonnées des demandeurs et surtout, les alerter dès qu’une nouvelle offre est publiée et correspond à certains critères.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : un portail Open Data régional mi-2013

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après un accident mortel, une marche organisée vendredi pour des routes moins dangereuses à Cronenbourg

par Pierre France. 807 visites. 4 commentaires.

Réforme des retraites : près de 20 000 manifestants à Strasbourg ce mardi 31 janvier

par Guillaume Krempp. 6 671 visites. 9 commentaires.

Le budget de crise de la Ville de Strasbourg en débat au conseil municipal

par Pierre France. 885 visites. 5 commentaires.
×