Le Pelpass Festival s’installe comme le grand rendez-vous printanier de Strasbourg
Culture 

Le Pelpass Festival s’installe comme le grand rendez-vous printanier de Strasbourg

Après une édition 2016 réussie pour célébrer ses 10 ans, l’association Pelpass remet le couvert. Trois jours de concerts, spectacles et jeux au Jardin des Deux Rives, du jeudi 25 au samedi 27 mai. Le début d’un rendez-vous annuel pérenne ? Peut-être.

Difficile de passer à côté de l’association Pelpass & Compagnie lorsqu’on habite Strasbourg. À l’origine de nombreux concerts et rencontres autour des spectacles vivants, c’est aussi cette association qu’on retrouve derrière des rendez-vous incontournables comme Paye Ton Noël, Fanfar’o’doï ou Ind’Hip’Hop. Une culture du festival bien ancrée donc, et désormais en passe de se régulariser à plus grande échelle, du côté des Deux-Rives.

Édition 2016 : Les 10 ans de Pelpass (@Ludo Pics Troy)

Ce qu’on croyait être un coup unique l’an dernier est donc finalement réitéré. Normal, quand l’édition anniversaire 2016 a représenté une vraie victoire pour l’association, avec ses quelques 4 000 participants pour une quarantaine d’artistes. Le parti pris de l’édition 2017 ? On ne change pas une équipe qui gagne ! Toujours trois chapiteaux, toujours des jeux, toujours des animations et toujours des concerts, avec des propositions originales et de nombreuses créations.

Voici une sélection de deux concerts par jour, totalement subjective mais c’est le deal, hein ?

Jeudi 25 mai : les pépites sont étrangères

BRNS est un groupe belge, qui a fait sensation dès 2012 avec l’excellent Wounded, mini-album pointu et dansant mené par le titre « Mexico ». Harmonies, mélodies, rock et délires de batteries ultra-intenses, ce sont leurs performances scéniques qui les ont conduit à la reconnaissance. Après Patine en 2014, album plus recherché, plus sombre, plus instinctif, mais toujours mené par la sublime voix du batteur Tim Philippe, plus rien. Jusqu’à la sortie récente d’un nouveau titre, « Pious Platitudes ». Le nouvel album est prévu pour octobre 2017. La promesse de découvrir de nouveaux titres sur scène, donc.


Clip officiel de Pious Platitudes / réalisation : Julien Campione

Mdour Moctar vient d’un peu plus loin, puisque ce guitariste touareg est originaire du Niger et se fait connaître à Agadez. Dans le sillage de Bombino, il délivre un blues rock qui sent bon le désert. C’est accompagné de sa Fender pour gaucher, cadeau d’un producteur américain qui tombe sous le charme de sa musique, qu’il électrisera la scène du Pelpass Festival.


Clip officiel de Anar / réalisation : Christopher Kirkley

Vendredi 26 mai : des créations strasbourgeoises délirantes

Partout Partout vs 2 boules vanilles promet de faire beaucoup beaucoup de bruit. Ceux qui y ont déjà assisté le savent, les concerts de Partout Partout sont des concentrés d’énergie sauvage qui ne faiblissent jamais avant le point final. 2 boules vanilles, eux, sont connus du côté de Lyon pour leur duo de batteries. Autant dire que la rencontre de ces deux groupes ne peut être qu’explosive !


Vidéo live amateur captée à Lyon par Kartoffel Fidji

Billy Bolt vs Bad Juice, ou quand le meilleur du rockabilly strasbourgeois rencontre le projet rock vintage des membres d’Adams and the Madams et Fat Badgers. Il va falloir gérer son énergie correctement ce jour-là, car il y a fort à parier que la rencontre de ces garçons mènera à des envies folles de se remuer devant leur set. Prévoir de quoi s’éponger le front, et des chaussures adaptées. Ce sera notre seul conseil.


Clip officiel de Baby, What’s Wrong? / Réalisation : Up For The Crack

Samedi 27 mai : le grand écart des genres

The Wooden Wolf, maître incontesté du songwriting en France actuellement, illuminera de sa guitare et de ses tourments le samedi après-midi. Le concert sera sans aucun doute l’occasion d’entendre quelques pépites de Four Preludes Op.5, son dernier EP sorti en mars. Mais on espère secrètement qu’Alex nous dévoilera quelques nouveaux titres, en avant première de son album prévu pour l’automne.


Clip officiel de Busy Being Born

JP Manova ne joue pas dans le même registre. Présenté comme l’homme de l’ombre du rap français, il sort 19h07 en 2015, l’occasion pour lui de démarrer une vraie carrière solo. Finis les featurings (avec Flynt) et les apparitions discrètes (avec Doc Gynéco), JP Manova sera à l’œuvre seul pour ce festival.


Clip officiel de Le Stress / Réalisation : Thomas Burgess et Pilou Guetta

Aller plus loin

Sur Facebook : l’événement du Pelpass Festival.

Sur Weezevent : acheter des billets sur la billetterie en ligne.

L'AUTEUR
Morgane Milesi
Morgane Milesi
Pigiste concerts ici. Rédactrice musique ailleurs. Gig trotter & music addict.

En BREF

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 343 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 521 visites. 1 commentaire.

Académie de Strasbourg : privés de diplôme, des étudiants de BTS dénoncent une injustice

par Alice Ferber. 4 034 visites. 1 commentaire.