Le prix des amendes dans les trains augmente
L'actu  Vie pratique 

Le prix des amendes dans les trains augmente

actualisé le 12/04/2016 à 19h30

La SNCF intensifie la chasse aux fraudeurs (Photo peters452002 / Flickr / cc)

La SNCF intensifie la chasse aux fraudeurs (Photo peters452002 / Flickr / cc)

Les nouvelles dispositions de lutte contre la fraude de la SNCF s’appliquent ce lundi 2 mars. Principale indication, le prix des amendes qui augmente. Le système distingue les trajets longs et les trajets courts.

À bord du train

Pour un trajet de moins de 150 kilomètres (comme Strasbourg-Colmar) :

  • La régularisation à bord passe de 35 à 50€
  • Régulariser un billet non composté (acheté le jour même) passe de 10 à 20€

Pour un trajet de plus de 150 kilomètres (comme Saverne-Mulhouse) :

  • La régularisation passe de 35 à 50€ + le prix du billet
  • Régulariser un billet non composté (acheté le jour même) passe de 10 à 20€

Le prix de PV augmente aussi

Si le passager ne peut régler dans le train, le contrôleur dresse un procès verbal. Le plafond de l’amende passe à 88€ (+ le prix du billet pour les trajets longs) contre 73 et 63 (+le prix du billet) auparavant. Les billets falsifiés seront, eux, sanctionnés à hauteur de 143€.

Si le contrevenant ne paie pas son PV sous deux mois, le prix passe à 375 euros. Enfin, si le passager signale au contrôleur qu’il n’a pas de billet dès sa montée dans le train, la régularisation passe de 4 à 7 euros pour les billets sans réservation (TER Alsace) et à 15 euros pour les Intercités et TGV.

60 000 procès verbaux en 2014

En 2014, la SNCF a établi plus de 60 000 procès verbaux en Alsace. Des chiffres inférieurs à la moyenne nationale (2,5 millions en France). Les pertes à cause de la fraude sont estimées à 300 millions d’euros par an, soit « 10 rames de TGV neuves ou 30 TER neufs », d’après Alain Le Vern le directeur des TER et des Intercités, chargé de ce dossier. D’autres mesures, comme des actions de prévention et le déploiement d’agents supplémentaires accompagnent la démarche.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 147 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 187 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 510 visites. 8 commentaires.