Un livre-disque pour la méthode de Papy Guy, qui permet aux enfants d’apprivoiser les mots
Culture 

Un livre-disque pour la méthode de Papy Guy, qui permet aux enfants d’apprivoiser les mots

Un projet strasbourgeois cherche à publier la méthode de « Papy Guy » pour apprendre le français, éprouvée par des années d’expérience à travers le monde et testée par ses enfants, dans un livre illustré, accompagné d’un disque.

Qu’est-ce qu’apprendre ? Et si finalement, ça consistait à tisser des liens entre des sons, des objets, des concepts et des images ? C’est la méthode de Guy Schelté, 83 ans, 18 petits enfants, et une vie passée à enseigner le français dans les coins les plus reculés de la planète. Un savoir-transmettre qui explique que lorsque « Papy Guy » propose une dictée à ses descendants, ils délaissent le ballon ou la console pour sagement aligner les lettres.

Quand il a vu ça, le fils de Papy Guy, Nicolas Schelté, patron de l’agence de communication strasbourgeoise Candide, s’est dit qu’il était dommage que cette méthode ne profite qu’à la famille. Éditeur du magazine familial Bibouille, il a décidé de faire des dictées de Papy Guy un livre-disque, une sorte d’objet total qui permettrait aux enfants de s’approprier les mots grâce à leurs sonorités et à leur musique.

Papy Guy a enseigné le français un peu partout dans le monde... (Photo Nicolas Schelté)

Papy Guy a enseigné le français un peu partout dans le monde… (Photo Nicolas Schelté)

Un projet à 30 000€

C’est ambitieux, d’autant plus que les textes et la méthode de Papy Guy sont accompagnés par de vrais artistes strasbourgeois : des illustrations de Delphine Harrer, un accompagnement musical de Tristan Lepagney du groupe Colt Silvers et la voix de Gilles Evrard pour les textes. L’ensemble de la direction artistique est pilotée par Julien Hohl, du label Deaf Rock.

Pour lancer un tel projet, qui fait appel à des compétences du monde de l’édition et de la musique, Nicolas Schelté ne pouvait pas puiser dans les seules ressources de son agence de com’. Avec Deaf Rock, il a demandé des financements auprès d’une série de fonds d’aide à la création. Mais à chaque fois, la réponse a été négative. Le projet ne rentre pas dans les cases.

Fort heureusement, les cases des couches successives de l’administration française ne sont plus les seules à pouvoir aider un projet de nos jours : Nicolas Schelté a lancé une opération de financement participatif sur Internet, via la plate-forme Ulule (une voie précédemment utilisée par Rue89 Strasbourg). Nicolas Schelté détaille l’ambition :

« L’édition jeunesse est d’une exceptionnelle qualité. On ne voulait pas faire un livre-jeunesse de plus, qui ne serait pas au niveau. Alors on a sollicité de vrais professionnels et on a validé chaque étape de création avec eux. Alors évidemment, c’est un projet à 30 000€. On demande 8 à 10 000€ sur Ulule, afin de préfinancer cette aventure éditoriale sans tout sacrifier. Le résultat sera un produit exceptionnel autour du thème de la forêt qui, s’il rencontre le succès en librairie, sera reconduit avec d’autres thèmes. »

Esquisse d'étude du personnage du cerf par Delphine Harrer (doc remis)

Esquisse d’étude du personnage du cerf par Delphine Harrer (doc remis)

2 500 exemplaires… au moins

L’objectif est de pouvoir éditer 2 500 exemplaires de ce livre-disque, quitte à ce que la rémunération des auteurs et des artistes se fasse sur les ventes ensuite. Deaf Rock se chargera également de mettre les musiques sur les plate-formes de streaming (Spotify, Deezer, iTunes mais pas Google Music étonnamment). Le CD reste important car, selon Nicolas Schelté, les gamins peuvent être autonomes avec :

« Les enfants peuvent facilement se mettre un CD dans leur chambre. Donc ils seront en contact avec les textes, l’environnement musical et les sons. C’est un travail intellectuel qui débute avant l’activité de la dictée, et qui le démystifie aussi. Ainsi quand la famille s’installe pour l’atelier dictée, l’enfant est en demande, il est prêt. C’est toute notre philosophie à Bibouille qu’on décline ici, un moment à partager en famille, qui profite à tout le monde. »

Le prix de vente public du livre sera de 19€. Mais il est pré-vendu à 18€ sur la plate-forme Ulule pendant la campagne de financement participatif, qui se termine le 30 juin.

Le clip de campagne

Clip de présentation du projet (vidéo Dictées de Papy Guy / YouTube)

Aller plus loin

Sur Ulule : participer à la campagne de financement participatif jusqu’au 30 juin

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Des militants écologistes ont occupé le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim

par Thibault Vetter. 5 699 visites. 2 commentaires.

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 809 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 727 visites. 1 commentaire.