L'actu 

Les Vitrines de Strasbourg choisissent le GCO

actualisé le 23/10/2012 à 16h54

Après la Chambre de commerce du Bas-Rhin, c’est au tour des Vitrines de Strasbourg, l’association des commerçants du centre-ville, de choisir son camp sur la question du GCO, l’autoroute de contournement à péage.

Dans leur communiqué, René Tourrette et Pierre Bardet, respectivement président et directeur des Vitrines, n’innovent pas dans les arguments avancés :

« L’état du système de transports et de déplacements de la région strasbourgeoise ne permet plus de garder Strasbourg attractive. L’axe Nord-Sud, véritable colonne vertébrale de l’Alsace, ayant atteint la limite de ses capacités avec des pointes à 200 000 véhicules par jour au droit de Strasbourg. Par ailleurs, les problèmes de pollution causés par la proximité de l’A35 avec le cœur de Ville contribuent également à rendre la Ville de moins en moins accueillante. Pour ces raisons, la relance du GCO est indispensable pour l’avenir de la métropole strasbourgeoise, du Bas-Rhin et de son économie : en offrant une alternative aux flux de transit, il renforcera l’attractivité du territoire et en éloignant les poids-lourds de Strasbourg, il participera à diminuer les risques sanitaires auxquels sont exposés des milliers de strasbourgeois. »

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Tous nos articles sur le GCO

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Mobilités : l’usage de la voiture toujours en recul à Strasbourg

par Pierre France. 1 959 visites. 18 commentaires.

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 396 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 899 visites. 15 commentaires.