L’évacuation du squat Bugatti a débuté
L'actu 

L’évacuation du squat Bugatti a débuté

actualisé le 21/10/2020 à 12h21

Des gendarmes ont pris position mardi en fin d’après-midi autour du squat Bugatti à Eckbolsheim, pour préparer l’évacuation des lieux, programmée pour mercredi matin.

Environ une dizaine de gendarmes se sont positionnés aux abords du squat Bugatti à Eckbolsheim mardi en fin d’après-midi. L’évacuation de ces bâtiments de bureaux occupés depuis septembre 2019 est prévue mercredi 21 octobre au matin, les occupants avaient été prévenus et s’y étaient préparés.

Des gendarmes se sont déployés autour du squat Bugatti en fin d’après-midi. (Photo Marc Jonas / Rue89 Strasbourg / cc)

« Gérant » du squat Bugatti, Lahcen Oualhaci s’est étonné de ce déploiement anticipé des forces de l’ordre, pensant avoir tout mis en oeuvre pour que l’évacuation de mercredi se déroule bien. Selon lui, la majorité des occupants n’entendent pas résister à l’évacuation et seraient plutôt satisfaits d’être enfin pris en charge par l’État.

De nombreux incidents pendant l’occupation

Les conditions de vie dans ces bâtiments appartenant à Lidl sont très dégradées, avec des problèmes récurrents de salubrité et de promiscuité. Plusieurs événements ont émaillé cette occupation, dont une bagarre ayant fait plusieurs blessés, un blessé par balle et un décès constaté sur place.

Ces locaux prévus pour être des bureaux ont constamment été occupés par 200 à 300 personnes, majoritairement des étrangers en provenance d’Afrique ou d’Europe de l’Est. Plusieurs familles s’y sont établies, avec parfois de très jeunes enfants.

Plusieurs d’entre eux sont des demandeurs d’asile, dont l’hébergement est normalement garanti par l’État mais d’autres personnes sont étrangères sans titre de séjour ou au bout d’une procédure infructueuse… Pour ceux là, la question de leur relogement sera plus délicate à régler.

Les gendarmes laissent les occupants accéder à leurs quartiers (Photo Marc Jonas / Rue89 Strasbourg / cc)
Depuis septembre 2019, plus de 200 personnes occupent quotidiennement cet immeuble de bureaux (Photo Marc Jonas / Rue89 Strasbourg / cc)
Les occupants se sont préparés au départ (Photo Marc Jonas / Rue89 Strasbourg / cc)

Plusieurs associations d’aide aux sans-abris ont été sollicitées pour accompagner les occupants vers leurs nouveaux quartiers et des chambres d’hôtels ont été réquisitionnées par la préfecture du Bas-Rhin.

Document distribué par la préfecture du Bas-Rhin aux habitants du squat Bugatti (Photo Marc Jonas / Rue89 Strasbourg / cc)

Aller plus loin

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après trois séismes au nord de Strasbourg, Fonroche annonce un arrêt complet temporaire du puits de géothermie

par Rue89 Strasbourg. 5 085 visites. 7 commentaires.

Contre la loi de Sécurité globale, une marche nocturne mercredi

par Pierre France. 1 154 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle grève dans les cantines de Strasbourg jeudi

par Pierre France. 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.