Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Logement : Médecins du monde inquiet pour les femmes isolées
Société 

Logement : Médecins du monde inquiet pour les femmes isolées

par Kevin Roecker.
Publié le 4 avril 2013.
Imprimé le 02 décembre 2021 à 03:56
1 719 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
L'entrée de Médecins du Monde (Photo KR / Rue89 Strasbourg)

L’entrée de Médecins du Monde (Photo KR / Rue89 Strasbourg)

C’est la deuxième année qu’une enquête est menée à Strasbourg par Médecins du monde à l’occasion de la fin du dispositif hivernal de mise à l’abri et d’hébergement. Le bilan est très inquiétant, surtout concernant les femmes isolées.

Les équipes de maraudes de Strasbourg ont constaté un nombre de plus en plus important de femmes isolées sans solution d’hébergement. Durant cette longue période hivernale, leur nombre aurait augmenté de 10%, un chiffre approximatif. Cette quantification est très difficile car elles sont beaucoup plus discrètes que les hommes et préfèrent se cacher pour éviter les dangers de la rue.

Cette augmentation sans cesse croissante peut s’expliquer par le fait que les quelques structures dont dispose Strasbourg ne sont pas mixtes, hommes et femmes sont accueillis séparément. Or les femmes sont souvent en couple afin de se protéger des menaces quotidiennes qu’elles subissent lorsqu’elles sont à la rue et isolées. C’est pourquoi, face à ce constat, Médecins du monde recommande la création de structures d’hébergement adaptées à leur situation.

Selon Médecins du monde, la ville de Strasbourg hésite à créer une structure idoine, de peur de voir débarquer les « oubliées » des départements et des pays voisins. En attendant la situation reste très inquiétante et le froid persiste sur la ville.

Voir l’enquête de Médecins du monde sur l’hébergement d’urgence en 2013

Aller plus loin

Sur YouTube : Reportage d’Alsatic TV sur la maraude de Médecins du monde

L'AUTEUR
Kevin Roecker
Kevin Roecker
Étudiant en dernière année de DUT Information-Communication, actuellement stagiaire à Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 294 visites. 14 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 776 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 675 visites. 1 commentaire.
×