Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Lyre Le Temps, les Strasbourgeois qui représentent
Don't sweat the technique
« It's cool when you freak to the beat / But don't sweat the technique ». Ici on parle de la culture Hip Hop strasbourgeoise sans retenue. Préparez-vous à être secoué par Annabelle qui vous embarque dans ce monde, et dans sa vision du Hip Hop. Et n’oubliez pas… Don’t Sweat The Technique.
blogs Don't sweat the technique 

Lyre Le Temps, les Strasbourgeois qui représentent

par Annabelle Bendel.
Publié le 19 novembre 2013.
Imprimé le 25 mai 2022 à 12:53
4 018 visites. 3 commentaires.
3610153983104_600

La pochette d’Outside The Box (doc remis)

L’album Outside The Box de Lyre Le Temps est sorti le 11 novembre, le jour même où ce groupe composé de Strasbourgeois ont obtenu 10 000 fans sur leur page Facebook. Aujourd’hui Lyre Le Temps représente Strasbourg. Je vous raconte leur concert d’octobre.

BlogPour ceux qui ne connaissent pas encore Lyre Le Temps, c’est un groupe de trois mecs aussi créatifs, l’un que l’autre. Je n’arriverai pas à décrire mieux ce groupe qu’Olivier Cachin, aussi je vous fais partager son texte :

« Lyre Le Temps, c’est l’histoire d’un groupe à part. Un groupe qui prend son envol en 2007. Ludo, alias Ry’m, fait ses classes dans la prestigieuse école Berklee à Boston, avec des profs comme Prince Charles Alexander et Quincy Jones. Des mentors qui apprennent au jeune chanteur que la magie ne suffit pas, et que rien n’accompagne mieux le talent que le travail acharné. « Prince Charles m’a appris qu’on pouvait faire beaucoup avec pas grand-chose, à l’américaine ». Ludo s’en souvient lorsqu’il travaille la formule secrète de Lyre Le Temps et qu’il peaufine son savant mélange de hip-hop, d’électro et de jazz swing . Power trio entre électronique et hip-hop furieux, ce groupe en pleine ascension ne revendique qu’une seule étiquette : celle de l’éclectisme. »

Charly Ouate en a également parlé sur Rue89 Strasbourg, à l’occasion de leur concert en octobre à la Laiterie.

Outside The Box, leur nouvel album

Outside The Box is a journey. Oui ça fait mieux en anglais mais sinon pour les francophones, Outside The Box est un voyage, clairement. On nous accueille avec le titre Welcome, et on nous dit aurevoir avec le dernier titre Goodbye. Entre temps on visite plusieurs endroits, on traverse les années, et les styles. On sent l’influence Hip Hop, mais l’album reste très éclectique comme avec ce titre Looking Like This :

Mes coups de coeur de l’album sont « New York City » que j’avais déjà trop kiffé en live, et « Going On » en featuring avec Beat Assailant :

Un très beau cadeau de Noël, qu’il faut selon mon opinion acheter en physique, tellement la pochette de l’album est travaillée. La « box » est présente partout, et le CD est vraiment très beau. Cet album est un souffle nouveau dans l’aventure de Lyre Le Temps, un très bon souffle, qui me redonne l’envie de les voir en live. Parce que c’est ça aussi Lyre Le Temps, c’est un live de dingue.

Lyre Le Temps à La Laiterie ou comment se prendre une vraie claque

Pour tout vous dire, cet article est un exercice d’objectivité pour moi. Je connais bien Lyre Le Temps. On passe des soirées ensemble, ce sont mes potes. Mais le vendredi 4 octobre je suis allée à leur concert à La Laiterie comme une novice. Je n’ai jamais eu l’occasion de les voir ensemble sur scène. Je connais leur talent individuel, mais clairement je ne m’attendais pas à ça. Personne ne pouvait s’y attendre.

Lamuzgueul, un groupe qui fait de l’electro swing s’installe devant le décor caché de LLT… Le groupe démarre doucement pour la première partie du concert, ambiance petit à petit la salle qui commence à se remplir. Ils chantent en français, sont déguisés, et ne se prennent pas la tête. J’ai beaucoup aimé certains de leurs passages presque house, sur lesquels j’aurai bien improvisé quelques pas de danse. Ils ont des petites chorégraphies sympa, utilisant un semblant de popping.

Lyre Le Temps a la chance de disposer d’une équipe vidéo qui suit le moindre de leurs déplacements… Je vous invite à voir la vidéo de préparation du concert unique :

Avant le concert c’est l’heure de différentes interviews, et d’une session acoustique avec Strasbourg Acoustik :

Puis c’est l’heure de laisser le groupe se préparer, je vais me placer au fond de la salle pour avoir une vue d’ensemble, la salle est remplie. On attend. On attend surtout à cause d’un problème technique. En coulisse, j’ai entendu que c’était à cause de la trompette mais je n’ai jamais eu de confirmation. Le public est chaud bouillant, et n’attend que Lyre Le Temps. Ils ont fait monter la pression avec cette attente. Et il ne démarre pas le concert à moitié… On ne sait pas où regarder. Entre la vidéo qui s’offre à nous dans le triangle en plein centre de la scène. Rhum One à jardin, sur son podium devant sa MPC de dingue plus lumineuse que jamais. DJ Q à cour face à ses platines et une petite MPC. Rym´au centre qui donne tout.

Et si ce n’était que ca…

Bien sûr on comprend très vite qu’ils ne seront pas seuls sur scène ce soir. Accompagnés par les deux superbes choristes Mégane et Flore, Seb au clavier, Roland à la basse & contrebasse, Geo à la batterie, Paul à la trompette et Guillaume au trombone. L’apparition de Mister E pour Swing Machine.

Le fait de découvrir des sons inconnus sur scène, interprétés avec une justesse incroyable. C’est magique. A vrai dire, j’ai toujours pensé qu’il était important de juger un artiste par rapport à ce qu’il nous montre sur une scène. Et #LLT ce soir là a dépassé toutes mes espérances. Un show carré fort, très très fort. Décrire une expérience à vivre est ardu, mais je vais quand même essayer de partager mes meilleurs moments.

New York City

C’est le nom d’une chanson. En plus d’être une ville que j’apprécie beaucoup. LLT a su recréer l’ambiance de cette ville, du moins ce que l’on aimerait ressentir en allant là bas. En live elle était encore plus enivrante. Pendant ces quelques minutes, je m’y suis cru à NYC, grâce à Rym qui chante avec une justesse parfaite, et qui m’a vraiment fait voyager. Merci.

Le duo DJ Q & Rhum One

Impossible de décrire ce moment tellement il est magique. Voilà ce que je dis à chaque fois qu’on m’en parle. C’était pas loin de la perfection. C’était beau, presque émouvant. Pendant cet instant, ils n’ont fait qu’un, tout en gardant chacun leur univers, chacun leur style, tout en restant DJ Q & Rhum One. Merde les gars vous m’avez fait tellement plaisir à ce moment là. J’donnerai beaucoup pour le revivre. Jouant avec la vidéo, et notamment des extraits de cartoon, ils nous ont produit un bijou musical, et visuel unique. Après leur passage, on s’est tous regardé, et la seule chose qu’on s’est dit : « trop fort ».

La vidéo qui résume le concert à la Laiterie, je pense pouvoir vous quitter là dessus.

Voir tous les articles de ce blog
Article actualisé le 19/11/2013 à 21h05
L'AUTEUR
Annabelle Bendel
Chroniqueuse Hip Hop à Radio RBS | Animatrice dans Misiz - Un Talk sur la culture Hip Hop d'ici et d'ailleurs... Apprentie et passionnée de la culture Hip Hop. Pourquoi Apprentie ? Parce qu'on ne s'arrête jamais d'apprendre des choses sur le Hip Hop.

En BREF

Le salon Bio&Co va projeter un documentaire anti-vaccins réalisé par un complotiste

par Achraf El Barhrassi. 5 738 visites. 22 commentaires.

Le port autonome lance une procédure d’urgence pour faire expulser le squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 854 visites. 3 commentaires.

Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

par Laurence George. 1 248 visites. 2 commentaires.
×