Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le maire d’Oberschaeffolsheim porte plainte contre trois militants anti-GCO postés devant sa mairie
L'actu 

Le maire d’Oberschaeffolsheim porte plainte contre trois militants anti-GCO postés devant sa mairie

par Mathilde Piaud.
Publié le 21 juin 2017.
Imprimé le 04 octobre 2022 à 17:30
3 123 visites. 9 commentaires.

Eddie Erb, maire (LR) de la commune Oberschaeffolsheim, a déposé une plainte contre trois militants opposés au Grand Contournement Ouest (GCO) présents devant sa mairie pour « manifestation sans autorisation. »

Jeudi 15 juin au matin, l’entreprise Arcos, filiale de Vinci, était à la mairie d’Oberschaeffolsheim pour présenter aux habitants de la commune le Grand Contournement Ouest (GCO) de Strasbourg, une autoroute de 24 km devant relier le nord au sud de l’agglomération en passant par le Kochersberg. Mais comme à chaque présentation de ce type dans les communes proches du tracé, des opposants s’étaient postés devant le bâtiment pour présenter un contre-argumentaire.

Sauf que pour la première fois, la situation s’est envenimée. À tel point que le maire Eddie Erb (LR) a déposé plainte contre les trois militants présents devant le bâtiment.

Les opposants au GCO peuvent être parfois bruyants, comme ici lors d’une manifestation au Wacken à Strasbourg (Photo Rue89 Strasbourg)


« Comme à chaque fois, j’étais avec mes trois pancartes »

Les militants étaient dans un premier temps dans la cour de la mairie. Le maire leur a ensuite demandé de quitter les lieux. Parmi eux, Christine, explique :

« J’étais avec mes trois pancartes. Quand c’est comme ça, les gens s’arrêtent, viennent nous poser des questions ou nous encourager. On ne les force pas à venir. C’est la 17ème mairie où l’on va et c’est la première fois qu’on a un problème. »

Après une demande répétée de quitter les lieux, ignorée par les militants, la gendarmerie est intervenue et a relevé leurs identités. Le maire Eddie Erb leur a signifié qu’il allait porter plainte contre eux et c’est ce qu’il a fait, pour « manifestation sur le domaine public sans autorisation, » estimant qu’ils étaient venus « perturber l’ordre de la consultation. » Il se justifie :

« Il y a des règles en mairie. Il faut un arrêté pour manifester. Il s’agissait d’une manifestation illicite. »

Eddie Erb fait partie des maires ouvertement favorable au GCO. Il avait demandé que ce projet d’autoroute soit relancé en avril 2013, alors qu’il était proche d’être abandonné.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

L'AUTEUR
Mathilde Piaud
Mathilde Piaud
Journaliste qui garde un œil sur la société et la politique, avec un penchant pour la photographie.

En BREF

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 570 visites. 1 commentaire.

Sobriété : l’Eurométropole refroidit l’ambiance

par Jean-François Gérard. 8 669 visites. 11 commentaires.

Suicide de Dinah : le parquet de Mulhouse classe sans suite la plainte des parents pour harcèlement

par Guillaume Krempp. 944 visites. 3 commentaires.
×