Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen
L'actu 

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier.
Publié le 23 novembre 2022.
Imprimé le 09 décembre 2022 à 07:39
1 168 visites. 1 commentaire.

Les États-Unis comme voie à suivre pour lutter contre l’avortement… C’est le thème d’une conférence prévue ce mercredi 23 novembre au Parlement européen. Plusieurs collectifs féministes ont décidé de protester à 18h, en manifestant au pied de l’institution.

Alors que les députés européens siègent en session plénière depuis lundi et jusqu’au jeudi 24 novembre, l’ONG European Centre for Law & Justice (ECLJ) organise, avec le soutien d’une députée européenne, une conférence anti-avortement au sein même du Parlement européen. Titre de la conférence : « Agir contre l’avortement aux États-Unis et en Europe : Quelle marche à suivre ? ».

Une ONG, une députée d’extrême droite, et l’ancien avocat de Trump

Sur son site internet, l’ECLJ se définit comme une ONG dédiée à « la promotion et la protection des droits de l’homme en Europe et dans le monde ». Fondée en 1998, elle dit « agir dans les domaines judiciaires, législatifs et culturels et défend en particulier le droit à la liberté religieuse, la vie et la dignité des personnes ».

Une ONG « pro-life », qui a donc décidé d’organiser cette conférence anti-avortement, avec comme invités, la députée européenne espagnole Margarita de la Pisa Carrion, élue en 2019 et membre du groupe des Conservateurs et Réformistes Européens (CRE) ou encore Andrew John Ekonomou, ancien avocat dans l’équipe juridique de Donald Trump quand il était président. Il est également présenté sur l’affiche de l’événement comme président du conseil de l’ECLJ.

Affiche présentant la conférence anti-avortement organisée ce mercredi au Parlement européen par l’ONG ECLJ. Capture d’écran du compte Facebook de l’ONG.

Plusieurs collectifs féministes se rassemblent pour l’occasion

Plusieurs associations et collectifs féministes comme Osez Le Féminisme 67 ou le Bloc révolutionnaire insurrectionnel féministe (BRIF) ont donc décidé de se mobiliser, et organisent un rassemblement ce mercredi, à la même heure que la conférence.

Cornélia Schneider est membre du BRIF et du Support Transgenre Strasbourg (STS) :

« Les gens qui organisent cette conférence sont enregistrés comme lobby officiel au Parlement européen, ce qui fait que dès qu’ils invitent des députés, ils ont le droit d’accéder à une salle. »

Cette conférence intervient dans un contexte brûlant, alors que demain, jeudi 24 novembre, les députés français doivent examiner le texte de loi visant à inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution.

« Ce n’est pas un hasard », pour Cornélia Schneider, qui explique que « toute la sphère féministe de Strasbourg est mobilisée ». La militante espère également voir, dans les rangs de la manifestation de ce soir, quelques élus : « Nous avons interpellé la délégation aux droits des femmes de la Ville, Christelle Wieder, et nous attendons la venue de la députée Sandra Regol. »

La députée écologiste de Strasbourg a en effet été personnellement interpellée par l’ECLJ, qui lui a envoyé un courrier le 17 novembre dernier, accompagné d’une maquette de fœtus, comme elle le raconte sur son compte twitter.

Article actualisé le 23/11/2022 à 21h39
L'AUTEUR
Maud de Carpentier
Maud de Carpentier
Diplômée à Lille en 2012, journaliste radio à Paris et Marseille, à Strasbourg depuis 2020 pour réaliser des enquêtes au long cours.

En BREF

Après l’évacuation du camp de l’Étoile, au moins la moitié des sans-abris est à Bouxwiller

par Thibault Vetter. 16 770 visites. 2 commentaires.

La police a procédé ce matin à l’expulsion des occupants du parc de l’Étoile

par Thibault Vetter et Amélie Schaeffer. 6 527 visites. 3 commentaires.

Camp de l’Étoile : Jeanne Barseghian annonce attaquer l’État pour sa défaillance en matière de mise à l’abri

par Thibault Vetter. 3 088 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×