Des parents protestent contre les enseignants non-remplacés à l’école Saint-Thomas
L'actu 

Des parents protestent contre les enseignants non-remplacés à l’école Saint-Thomas

actualisé le 12/05/2018 à 00h33

À l’école Saint-Thomas, au centre de Strasbourg, beaucoup trop d’enseignants ont été absents cette année et surtout, beaucoup n’ont pas été remplacés selon un collectif de parents d’élèves. Ils ont protesté contre ces absences à répétition qui pénalisent leurs enfants vendredi matin devant l’école.

Les absences non remplacées sont devenus quotidiennes (doc remis)

Les absences non remplacées sont devenues quotidiennes (doc remis)

Ainsi, Juliette, mère d’un élève de l’école Saint-Thomas et membre du collectif des parents en colère, déplore :

« Ces non remplacements ont un impact sur le fonctionnement de l’ensemble de l’établissement primaire, avec pour conséquences un nombre démesuré d’enfants par classe suite aux répartitions et l’annulation de sorties à la piscine ou aux olympiades, sans parler de l’impact prévisible sur les apprentissages. Ainsi mardi 13 avril, 4 enseignants étaient absents et n’ont pas été remplacés, ce qui a eu pour conséquence la présence de 50 enfants en classe ! Un parent a même dû rester en classe afin de soutenir un enseignant. »

Ces protestations contre les absences non-remplacées ont lieu régulièrement dans nombre d’écoles à Strasbourg et dans l’Eurométropole. En février, c’étaient les parents des élèves de l’école Stoskopf qui manifestaient.

Le rectorat semble dans l’incapacité de répondre à ces pénuries d’enseignants récurrentes. Les parents de Saint-Thomas déplorent des réponses évasives et vagues de l’administration à leurs questionnements. Ils demandent une entrevue avec l’inspection académique pour assurer une « rentrée plus sereine, c’est à dire normale » en septembre 2018.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fascistes et antifas se donnent rendez-vous lundi près de la Cathédrale

par Pierre France. 2 091 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg veut sensibiliser les fêtards aux nuisances nocturnes

par Caroline Alonso et Pierre France. 809 visites. 5 commentaires.

Grève et manifestation pour la « défense de la fonction publique » mardi à Strasbourg

par Caroline Alonso. 1 326 visites. Aucun commentaire pour l'instant.