Pas de cantine et moins de transports aujourd’hui, journée « d’amplification de la mobilisation sociale »
L'actu 

Pas de cantine et moins de transports aujourd’hui, journée « d’amplification de la mobilisation sociale »

actualisé le 19/03/2019 à 07h40 : Pour ajouter l'absence de cantine et les perturbations dans les transports en commun

L’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, UNL appelle à une journée de mobilisation et de grève mardi 19 mars et espère une « amplification de la mobilisation sociale. » Une manifestation partira de la place Kléber à 14h.

Pas cantine et moins de transports en commun

En raison du mouvement de grève, toutes les cantines seront fermées dans les écoles de Strasbourg. Les accueils périscolaires maternels du matin et du soir seront assurés « dans la mesure du possible », indique la municipalité. La CTS a également indiqué que 2 lignes de bus et une de tramway ne circuleront pas (15a, 29 et ligne F) et que les fréquences seront diminuées sur la majorité des parcours. (Voir le détail des fréquences en bas d’article)

Une intersyndicale de huit organisations de salariés, d’enseignants et d’étudiants appelle à une journée de mobilisation nationale le mardi 19 mars. La précédente manifestation de ce type appelait à un début de convergence avec les Gilets jaunes. Après un demi-échec début février, le mot d’ordre est cette fois-ci un peu plus distant, mais reconnait que « le mouvement des gilets jaunes est l’expression récente de cette profonde crise sociale. » Et d’ajouter que « les annonces faites par le président de la République ou son gouvernement n’ont pas répondu aux attentes ». Peut-être, mais elles ont permis de réévaluer à la hausse de 0,3 points les prévisions de croissance de l’OCDE, soit 1,3% pour 2019 contre 1% sans, dans un contexte de recul général (1,5% en 2018) que l’on constate dans toute la zone euro.

Larges revendications

Parmi leurs griefs, les organisation pointent la loi dite « anti-casseurs », soit une atteinte au droit syndical et de manifester selon eux, l’inflation, et la fin de non-recevoir du chef de l’État sur la suppression de l’Impôt sur la Fortune. Pour les plus jeunes, elles reprochent également la hausse des frais d’inscription des étudiants étrangers à l’Université, la sélection des étudiants ainsi que la réforme du lycée et de la voie professionnelle.

Depuis le début du quinquennat, plusieurs organisations manifestent à rythme régulier contre la politique générale du gouvernement. Ici en novembre 2017. (photo PF / Rue89 Strasbourg)

Depuis le début du quinquennat, plusieurs organisations manifestent à rythme régulier contre la politique générale du gouvernement. Ici en novembre 2017. (photo PF / Rue89 Strasbourg)

Pêle-mêle, elles demandent « l’augmentation des salaires, des pensions [de retraite] et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation » et la fin du gel des prestations sociales.

À Strasbourg, la contestation se traduira notamment par une manifestation à 14h place Kléber. Les manifestants prévoient de marcher vers Homme de fer, puis d’emprunter la rue du Vieux-Marché-aux-Vins, la rue du Vingt-Deux Novembre, la rue des Francs-Bourgeois, la rue de la Division Leclerc, la rue de la Douane, le Pont du Corbeau, le Quai des Bateliers, le Quai des Pêcheurs, l’Avenue de la Marseillaise, la Place de la République, et enfin de regagner la Place Kléber en passant par la Place Broglie.

Le trajet

L’itinéraire déposé en préfecture par l’intersyndicale.

L’intersyndicale affirme son refus de voir le Grand Débat National « invisibiliser » ou remplacer les revendications sociales et syndicales.

Tramways :

  • Lignes A, B, C, D : un tram toutes les 7 minutes entre 7h et 20h et aux rythmes habituels en dehors (de 4h30 à 7h et de 20h à 0h30)
  • Ligne E : un tram toutes les 16 minutes environ.
  • Ligne F : Ne circule pas

Bus :

  • Environ la moitié des lignes de bus ne circuleront qu’entre 6h et 20h

Ligne G (BHNS) : un bus toutes les 8 à 10 minutes environ.
L1 : un bus toutes les 10 à 15 minutes environ.
L3 : un bus toutes les 10 à 15 minutes environ.
L6 : un bus toutes les 10 à 15 minutes environ entre Pont Phario et Fort Desaix. La desserte Vendenheim Artisans et Hoenheim Gare est assurée toutes les 30 minutes environ.
Ligne 2 : un bus toutes les 10 à 15 minutes environ.
Ligne 4 : un bus toutes les 10 à 15 minutes environ entre les Halles et Capucins. La desserte de Wolfisheim Stade et Poteries est assurée toutes les 20 à 30 minutes environ.
Ligne 10 : un bus toutes les 20 minutes environ (desserte uniquement dans le sens Gare Centrale –> Place de Pierre –> Brant –> Musée d’Art Moderne –> Gare centrale).
Ligne 13 : un bus toutes les 20 minutes environ.
Lignes 14 et 24 : un bus toutes les 12 à 15 minutes environ entre Ancienne Douane et Kibitzenau. La desserte de La Rochelle et Neuhof Stéphanie est assurée toutes les 25 à 30 minutes environ.
Lignes 17 et 19 : un bus toutes les 25 minutes environ.
Ligne 30 : un bus toutes les 30 minutes environ.
Ligne 40 : un bus toutes les 40 minutes environ.
Ligne 50 : un bus toutes les 30 minutes environ.
Ligne 57 et 67 : un bus toutes les 15 minutes environ entre Kibitzenau et Illkirch Mairie. La desserte de Geispolsheim Ouest, Blaesheim Ouest et Plobsheim Est est assurée toutes les 45 minutes environ.
Ligne 70 : un bus toutes les 30 minutes environ (La desserte du parc d’activités
d’Eckbolsheim n’est pas assurée).

  • Deux lignes ne circulent pas : 15a et 29

  • 18 lignes fonctionnent normalement :

Les lignes et services sous-traités par la CTS à savoir les bus 12, 22, 27, 31, 41, 42, 43, 44, 60, 62, 63, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, ainsi que les navettes Robertsau, Lingolsheim-Illkirch et les Taxibus circulent normalement selon les fréquences, horaires et amplitudes habituels.

Y aller

Manifestation de l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, mardi 19 mars à partir de 14h, place Kléber à Strasbourg.

L'AUTEUR
Tristan Kopp
Stagiaire Rue89 Strasbourg spécialisé dans le théâtre contemporain

En BREF

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 288 visites. 1 commentaire.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

Étudiants étrangers : un syndicat propose à Michel Deneken de mettre sa démission en jeu

par Rue89 Strasbourg. 872 visites. 2 commentaires.