On a fait le tour des meilleurs glaciers de Strasbourg
Vie pratique 

On a fait le tour des meilleurs glaciers de Strasbourg

actualisé le 08/07/2016 à 11h53

On a pu déguster une coupe de glace au Dôme, un délice ! (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Une coupe de glace de la boutique Le Dôme. (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Coincés à Strasbourg par des temps caniculaires ? Les glaciers se frottent les mains. Amateurs de glaces à l’italienne, de sorbets artisanaux, de glaces en forme de fleurs ou de parfums originaux, nous avons sélectionné les meilleures adresses de Strasbourg pour déguster une bonne glace.

Les glaces, ce n’est pas que pour les touristes. Dans la capitale alsacienne, les glaciers artisanaux sont nombreux, et attirent aussi les habitués. Souvent concentrés dans les mêmes zones, la rue Mercière ou la rue d’Austerlitz, chacun a sa spécialité. On a repéré les endroits où il vaut le coup d’aller faire un tour.

Glace en famille

Toscani a une devise qui lui tient à coeur ! (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Toscani a une devise qui lui tient à coeur ! (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Chez Toscani, la glace, c’est une affaire de famille. “Mes arrières grands-parents en faisaient déjà”, raconte Giovanni, qui tient la glacerie rue de la Lanterne avec sa femme. Aux couleurs de l’Italie, la boutique est chaleureuse. Sorbets, crèmes glacées, mais aussi quelques glaces à l’italienne (qui viennent en fait… des États-Unis) et des granités, tout y est fait de manière artisanale : le laboratoire de fabrication se trouve juste derrière le point de vente. Pas de répit à l’arrière, du matin au soir les glaces à base de fruits frais ou de purée de fruits sont fabriquées au compte-goutte. Certains clients sont même venus spécialement de Nancy : “Ce sont de très bonnes glaces, promis. Ça fait des années qu’on vient ici.” La boule y est vendue 1,50 euros.

Glacier Toscani, 4 Rue de la Lanterne, 03 88 23 67 31, site web, horaires d’ouverture: tous les jours de 11h à 19h

Toscani a ses habitués même en Lorraine. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Chez Toscani, pas le temps de voir la glace disparaître, les glaces sont fabriquées du matin au soir. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Ambiance italienne chez Toscani. (Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Ambiance italienne chez Toscani. (Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

« On m’a dit que c’était ici qu’on faisait les meilleures glaces ». Un client entre chez Gelati Factory, rue d’Austerlitz, et cherche déjà son parfum favori dans la vitrine. Melon, pastèque, yaourt, crème de whisky… Les portions sont généreuses et les parfums proposés surprennent. Pour les amateurs de glaces à l’italienne (ou soft, en anglais), servies directement dans le cornet avec une machine, une dizaine de parfums sont disponibles.

Pour 2,50 euros, les clients peuvent soit choisir deux parfums, soit mixer une boule classique avec une glace à l’italienne. Le petit plus, ce sont les topping, des suppléments sous forme de smarties, cacahuètes ou spéculoos à 80 centimes. La famille Vonau avait déjà ouvert un magasin à Haguenau dès 1946. Celle de Strasbourg existe depuis 2012, et attire surtout des habitués. “On voulait faire une glacerie assez moderne, se démarquer”, explique Sarah, petite-fille du fondateur. Une ambition qui se retrouve aussi dans la décoration de la boutique.

Gelati Factory, 16 rue d’Austerlitz, 09 52 89 60 08, site web, horaires d’ouverture : tous les jours de 12h30 à 23h30.

La vitrine de Gelati Factory avec une déco à l'ambiance gourmande. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

La vitrine de Gelati Factory se veut morderne et originale. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Gelati Factory tente de mettre en valeur leur machine à "soft" avec une déco "gourmande". (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Gelati Factory tente de mettre en valeur leurs machines à faire des « softs » avec une déco « gourmande ». (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Remy Balhoul tient le Petit Glacier avec son fils depuis 2007, également rue d’Austerlitz. Pour lui, la glace, c’est avant tout une passion :

“Je trouve que la production de glaces, c’est très intéressant quand on réfléchit soit-même aux recettes.”

Chaque sorbet contient son propre sirop, travaillé à la casserole. Les fruits sont commandés chez un grossiste, et les gousses de vanille de Madagascar. Le chocolat est aussi fait maison. Pour une boule de glace à emporter, il faut compter 1,50€, et 20 centimes de plus sur place. C’est glacier le moins cher de notre sélection. Un groupe de jeunes installés à une table attendent tranquillement leurs glaces :

“On sent vraiment qu’elles sont faites maison. Les saveurs sont plus fortes et les textures plus onctueuses ! On vient souvent et on n’a jamais été déçus. C’est le meilleur rapport qualité-prix.”

Le Petit Glacier, 3 rue d’Austerlitz, 03 88 14 08 09, horaires d’ouverture : du lundi de 12h à 19h, du mardi au samedi de 8h à 19h et le dimanche de 9h à 19h.

Le Petit Glacier a surtout des habitués parmi ses clients. (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Le Petit Glacier a surtout des habitués parmi ses clients. (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Le coin des touristes

Cream parfait, c’est le glacier touristique par excellence. Situé rue du maroquin, entre la cathédrale et la place de la Grande Boucherie, il attire très peu de locaux. Les glaces sont livrées par un artisan des Alpes. En revanche, les quelques glaces à l’italienne viennent de chez Cornetto. La boule est à 1,80€, et pour 70 centimes de plus, il est possible de demander un cône chocolaté.

Cream Parfait, 1 et 3 rue du Maroquin, 03 88 75 02 01, horaires d’ouverture : tous les jours de 10h à 19h.

Située rue du Maroqué, la baraque de Cream Parfait attire beaucoup de touristes. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Située rue du Maroqué, la baraque de Cream Parfait attire beaucoup de touristes. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Pour 70 centimes de plus, craquez pour un cornet encore plus gourmand ! (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Pour 70 centimes de plus, craquez pour un cornet encore plus gourmand. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Classiques, mais de bonne qualité

Rue Mercière, le Dôme profite de sa situation privilégiée à deux pas de la cathédrale pour attirer des touristes, mais aussi des Strasbourgeois. Charles, le gérant, est fourni directement par la Compagnie des desserts, spécialisée dans la nourriture pour restaurateurs où les glaces sont fabriquées dans des ateliers. Il est possible de prendre à emporter pour 2 euros la boule, ou de déguster les glaces sur place avec une tarte maison ou un café. Mention spéciale à la coupe des belles, préparée avec de la glace à la framboise, à la fraise et au cassis, du cheesecake et de la chantilly maison… Pour 8,50 euros tout de même. Autre originalité, la coupe Piña Colada avec du tartare d’ananas.

Le Dôme, 5 rue Mercière, 03 88 35 03 66, horaires d’ouverture : du mercredi au dimanche de 10h à 22h.

Ambiance velours au Dôme. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Ambiance velours au Dôme. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

On a pu déguster une coupe de glace au Dôme, un délice ! (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

On a pu déguster une Coupe des belles, aux fruits rouges. Un délice . (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Rue des serruriers, la Compagnie des glaces n’est pas aussi connue que certaines de ses consœurs. Le magasin a ouvert il y a tout juste trois ans. Les glaces viennent des Alpes, où elles sont travaillées par un maître artisan glacier. Cette franchise contient plusieurs boutiques en France, dont une autre à Colmar. On y trouve quelques parfums originaux : crumble aux fruits rouges, whisky, mojito… Il faut compter 3,90€ pour deux boules de glace, et la chantilly est offerte.

La compagnie des glaces, 10 rue des serruriers, 03 88 32 52 51, site web, horaires d’ouverture : de 13h à 18h du mercredi au dimanche.

La Compagnie des glaces est un peu excentrée mais le bouche à oreille semble bien fonctionner pour la boutique. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

La Compagnie des glaces est un peu excentrée mais le bouche à oreille semble bien fonctionner pour la boutique. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

De l’art en cornet

Chez Amorino, la glace c’est tout un art. Les cornets se transforment en réalisations florales à déguster. La réputation des glaces n’est plus à faire puisque l’entreprise née en 2002 a des boutiques implantées un peu partout dans le monde. À Strasbourg, la franchise a choisi la rue Mercière, au pied de la cathédrale. Les parfums sont parfois surprenants mais agréables pour les papilles, notamment le goût citron basilic, léger et rafraîchissant. Avec quelques années d’expérience, les artistes-glaciers réussissent à faire leurs compositions florales en moins d’une minute, “deux minutes pour un apprenti”, sourit la responsable de la boutique. Pour une petite rose en cornet, on compte 3,60€, pour une moyenne 4,60€ et 5,70€ pour une grande. Mais on peut aussi les manger dans un pot.

À 1,80€ la pièce, il est aussi possible de se faire plaisir avec un macaron glacé. Le classique à la framboise fond tout seul en bouche mais coup de cœur pour celui à la vanille de Madagascar qui nous fait redécouvrir une saveur traditionnelle.

Amorino, 11 rue Mercière, 03 88 75 14 79, site web, horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 1h.

Avec ses réalisations en forme de rose, la glace devient tout un art chez Amorino. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Avec ses réalisations en forme de rose, la glace devient tout un art chez Amorino. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Petit coup de coeur pour les macarons glacés de chez Amorino ! (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Petit coup de coeur pour les macarons glacés de chez Amorino. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Des glaces “hauts de gamme”

Depuis 1934, la famille Franchi a pu se faire un nom dans la capitale alsacienne. Dans les dédales strasbourgeois, nombreux sont ceux qui attribuent à Franchi le titre officieux de meilleur glacier du coin. Rue des Francs-Bourgeois, une cinquantaine de parfums sont en vitrine à tour de rôle. En laboratoire, près de 250 parfums sont imaginés, dont certains inédits comme “Fleur d’Alsace” avec de la vanille et de la quetsche. Le bouche à oreille va bon train et on se laisse facilement tenter par la boule à 1,70€. Pour profiter de la terrasse, la glace est 20 centimes plus chère. Léa et Victoria, de Holtzheim, s’y arrêtent à chaque fois qu’elles viennent à Strasbourg. Elles apprécient l’ampleur du choix.

Malgré la réputation, il existe quelques détracteurs au mythe Franchi. Pour un client venu de Rennes, la réputation de Franchi est “usurpée” :

« Je suis désolé mais moi j’ai vraiment pas aimé. Honnêtement, ça ne vaut pas le prix, je viens de mettre, quoi ? 20€ dans deux coupes glaces qu’on ne finit même pas. »

Cette entreprise familiale se décline en quatre boutiques, qui ne sont pas tenues par les mêmes patrons, et ne possèdent pas toutes les mêmes laboratoires. Les trois autres points de vente se trouvent allée de la Robertsau, avenue de l’Europe et rue Himmerich à Strasbourg. Mais elles restent dans la famille.

Le glacier Franchi, 5 Rue des Francs Bourgeois, 03 88 23 16 15, horaires d’ouverture : du dimanche au lundi de 12h à 22h30 et du mardi au samedi de 8h à 22h30.

Pour profiter de la terrasse avec votre glace, comptez 20 centimes de plus sur le tarif. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Pour profiter de la terrasse avec votre glace, comptez 20 centimes de plus sur le tarif. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Chez Franchi, les prix vont de 1,70€ à 5,10€. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Chez Franchi, les prix vont de 1,70€ à 5,10€. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

En été, les experts en pâtisserie se mettent aussi à la glace. Rue Mercière, Christian propose sa gamme de parfums artisanaux. Vieille de 40 ans, l’entreprise familiale a également une boutique rue de l’Outre. Avec la Cathédrale à deux pas, les touristes peuvent repartir avec une boule à 1,80€. Pour les plus gourmands et les habitués, il est également possible de repartir avec des barquettes de glace à conserver chez soi.

Christian, 10 rue Mercière (03 88 22 12 70) et 12 rue de l’Outre, (03 88 32 04 41), horaires d’ouverture : de 7h30 à 18h30

Des petits plaisirs glacés stockés chez Christian. (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Des petits plaisirs glacés stockés chez Christian. (Photo Clémence Simon/Rue89 Strasbourg)

Tout comme Christian, Naegel, pâtissier-traiteur, la rue des Orfèvres, a sorti ses bacs de glace. Institution historique installée depuis 1927, l’enseigne se targue elle aussi de vendre des glaces artisanales réalisées dans leurs laboratoires juste au-dessus de la boutique. La boule est à 1,80€ et environ 18 parfums sont proposés, dont certains atypiques comme la glace au sésame grillé. À l’intérieur, on trouve aussi des desserts glacés comme des vacherins ou des glaces en pot de 500 millilitres pour 7,75€.

Maison Naegel, 9, rue des Orfèvres, 03 88 32 82 86, site web, horaires d’ouverture : du mardi au jeudi de 8h30 à 18h30, vendredi de 8h à 18h, samedi de 8h à 18h.

Pour l'été, Naegel, pâtissier-traiteur, a également sortir sa gamme de glaces. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

Pour l’été, Naegel, pâtissier-traiteur, a également sortir sa gamme de glaces. (Photo Nadège El Ghomari/Rue89 Strasbourg)

D’autres bons plans glaces à Strasbourg ? Laissez vos adresses en commentaire.

Nadège El Ghomari et Clémence Simon

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 435 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 476 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.