Migrants au parc de la Bergerie : des mises à l’abri ordonnées, d’autres laissés dehors
L'actu 

Migrants au parc de la Bergerie : des mises à l’abri ordonnées, d’autres laissés dehors

Des associations d’aide aux migrants ont obtenu du juge administratif des ordonnances de mise à l’abri pour une partie des familles de migrants, actuellement sous des tentes au parc de la Bergerie à Cronenbourg.

La situation des migrants installés dans un camp de fortune, dans un coin du parc de la Bergerie à Cronenbourg, évolue difficilement. Suite aux actions devant le tribunal administratif de plusieurs associations d’aide aux migrants et personnes sans abri (dont le collectif du parc de la Bergerie, D’ailleurs nous sommes d’ici, Point accueil et solidarité…), sept familles ont obtenu du juge des référés des ordonnances de mise à l’abri.

Une quinzaine de personnes ont le droit d'être hébergées par l'Etat (Photo Gérard Baumgart / doc remis)

Une quinzaine de personnes ont le droit d’être hébergées par l’Etat (Photo Gérard Baumgart / doc remis)

Pour ces familles avec des enfants, dont certains en bas âge, le juge administratif « enjoint à l’Office français de l’immigration et de l’intégration de [leur] désigner un lieu d’hébergement susceptible de les accueillir dans un délai de vingt quatre heures. » Cette injonction est parfois assortie d’une astreinte de 100 euros par jour de retard. Ces dispositions concernent 17 personnes.

Les associations restent mobilisées

Les associations ne crient pas victoire pour autant et attendent à présent que soient réalisées ces mises à l’abri. Une précédente ordonnance avait été déjà obtenue, également assortie d’une astreinte, pour une femme seule avec 2 enfants de 4 et 6 ans mais n’a pas été suivie d’effets.

Une nouvelle famille est venue s'installer sous une tente dans ce parc (Photo Gérard Baumgart / doc remis)

Une nouvelle famille est venue s’installer sous une tente dans ce parc (Photo Gérard Baumgart / doc remis)

En revanche, il reste encore une vingtaine de personnes sous les tentes dans ce parc et qui sont pour l’instant sans perspective. Leur situation sanitaire se complique. Une nouvelle famille est venue se joindre au groupe. Selon Météo France, les températures descendent en dessous de 0° C en cette semaine entre Noël et Nouvel An.

La plupart des personnes du camp de la Bergerie sont des Albanais, qui viennent soit d’Albanie, soit du Kosovo soit encore de Macédoine. Certains n’ont pas encore déposé leur demande d’asile et doivent donc le faire pour espérer bénéficier du système d’accueil et d’hébergement dédié (mais qui est saturé), d’autres ont déposé leur demande dans un autre pays et doivent donc y retourner selon le règlement européen de Dublin et d’autres encore se sont vus refuser l’asile et pourraient être reconduits à la frontière.

(avec Gérard Baumgart)

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Acte IX à Strasbourg : le point sur les plaintes et les condamnations de Gilets jaunes

par Guillaume Krempp & Pierre Petitcolin. 628 visites. 1 commentaire.

Interpellé à cause de son gilet jaune, un manifestant porte plainte pour insulte et violences

par Guillaume Krempp. 2 045 visites. 6 commentaires.

Eco2Rives, un premier festival franco-allemand sur le climat samedi

par Déborah Liss. 1 077 visites. 3 commentaires.