Des maires dans la rue contre la baisse des dotations de l’État samedi
L'actu 

Des maires dans la rue contre la baisse des dotations de l’État samedi

Jean Rottner et Philippe Richert lors de la manifestation du 25 novembre devant l'Assemblée Nationale à Paris.

La dernière fois que la droite alsacienne a manifesté, c’était contre la fusion des régions en novembre 2014. (photo Facebook / Jean Rottner)

L’association des maires de France appelle à une mobilisation nationale, ce samedi 19 septembre. Les élus protestent contre la décision du gouvernement de baisser de 30% les dotations aux communes et intercommunalités. Des maires du Bas-Rhin défileront à Strasbourg en essayant de récupérer le soutien des habitants.

Les maires sont en colère. En quatre ans, la dotation de l’État aux communes et intercommunalité baissera d’environ 30%. À Strasbourg, la DGF (dotation générale de fonctionnement) représente environ 10% du budget total. L‘Association des maires de France (AMF), présidée par le maire de Troyes François Baroin (« Les Républicains ») appelle les élus à manifester et à rencontrer les citoyens, ce samedi 19 septembre de 10h à 12h. Le rendez-vous est, en théorie, fixé à l’intérieur, devant les mairies où à tout endroit propice à la discussion. Une pétition en ligne « l’appel du 19 septembre pour les communes de france » a réuni plus de 23 000 signatures.

L’association des maires du Bas-Rhin, a, elle, choisi de manifester dans les rues de Strasbourg. L’organisation est composée en majorité d’élus droite depuis les élections municipales de mars 2014. La droite alsacienne a beau réclamer des économies au niveau local comme national, elle estime être trop concernée par ces efforts.

Le maire de Strasbourg, Roland Ries (PS) ne battra pas le pavé avec ses homologues du département, mais présentera la politique qu’il mène dans ce contexte au centre administratif à 10h :

« Je ne suis pas dans l’opposition frontale sur ce dossier, car cela ne sert à rien. Le gouvernement ne reviendra pas là-dessus. En revanche, cette baisse pourrait être plus étalée dans le temps et c’est ce que nous allons demander, si c’est possible. »

Les services de proximité affectés

Dans un communiqué qui n’a rien à envier à ceux de la gauche de la gauche, l’association des maires du Bas-Rhin défend fermement le service public et craint que le manque de financement influera sur la qualité des services de proximité comme les écoles, crèches et cantines, mais aussi sur les transports en commun et  l’entretien des espaces verts.

La baisse des dotations aux collectivités se chiffre à 3,67 milliards d’euros en 2015, dont 2,076 milliards pour les communes et les intercommunalités. Cette journée est organisée symboliquement pendant les journées des patrimoine car  » la commune est une richesse irremplaçable ». Une campagne de communication est lancée avec clip explicatifs et un site internet. Un « kit de mobilisation est disponible sur le amf.asso.fr. D’après le journal La Croix, 1 500 communes sont en difficultés budgétaires.

Avec Jean-François Gérard

Y aller

Manifestation contre la baisse des dotations, samedi 19 septembre à 11h, place Kléber à Strasbourg.
Rencontre pour expliquer la politique locale de Roland Ries, samedi 19 septembre, au centre administratif place de l’Étoile à Strasbourg

L'AUTEUR
Coralie Favre
Coralie Favre
Diplômée d'école de journalisme depuis juin. Effectue un stage de fin d'études avec Rue89 Strasbourg. Passionnée par les thèmes de société, environnement et culture.

En BREF

L’A35 sera fermée une partie de l’été entre la Vigie et l’Elsau

par Hélène Janovec. 4 166 visites. 5 commentaires.

La Grenze ouvre enfin, victime de la difficulté d’installer des lieux éphémères en France

par Maxime Nauche. 1 551 visites. 8 commentaires.

François Bouchard quitte la direction générale de la CCI Grand Est

par Pierre France. 1 291 visites. Aucun commentaire pour l'instant.