Municipales : Jeanne Barseghian en tête à Strasbourg
L'actu 

Municipales : Jeanne Barseghian en tête à Strasbourg

actualisé le 15/03/2020 à 23h32

La candidate écologiste Jeanne Barseghian est arrivée largement en tête du premier tour des élections municipales dans la capitale alsacienne. Elle est suivie par Catherine Trautmann et Alain Fontanel.

Et c'est la fin de ce compte-rendu en direct. Dès demain, nos articles d'analyses sur les résultats de ce premier tour avec les principales réaction. Bonne nuit et #staythefuckhome

Strasbourg, 15 mars 2020 Jeanne Barseghian dans son local de campagne.

C'est fini à Strasbourg, tous les bureaux de vote ont été dépouillés et validés.

Liste conduite parVoix% inscrits% exprimés
Mme Jeanne BARSEGHIAN (LVEC)135329,4227,87
M. Alain FONTANEL (LUC)96426,7119,86
Mme Catherine TRAUTMANN (LSOC)96016,6819,77
M. Jean-Philippe VETTER (LUD)88686,1718,26
Mme Hombeline DU PARC (LRN)30442,116,27
M. Kevin LOQUAIS (LDVG)14521,012,99
Mme Chantal CUTAJAR (LDIV)10580,732,17
M. Patrick ARBOGAST (LDIV)5830,41,2
M. Clément SOUBISE (LEXG)3990,270,82
Mme Louise FÈVE (LEXG)2120,140,43
M. Mathieu LE TALLEC (LEXG)1490,10,3
Alain Fontanel (LREM) réagit à sa deuxième place au soir du scrutin.

Catherine Trautmann réagit à son score vers 22h devant France 3 Alsace (vidéo Guillaume Krempp)

À Illkirch-Graffenstaden, le maire sortant Claude Froehly est arrivé en tête avec 31,07% des voix. Il est talonné par la liste de Thibaud Philipps avec 27% des voix mais 3 listes peuvent se maintenir...

Avec La tête de liste Cultivons notre ville, authentique et conviviale, Pascale Gendrault (DVG), réagit à sa troisième position :

"Notre score de 18% n’est pas un score déshonorant. Nous sommes déçus évidemment mais nous avons fait une très belle campagne et de belles rencontres. Quant à la suite des élections, notre équipe est en cours de discussions mais je peux vous affirmer qu’il n’y aura pas de rapprochement avec M. Froehly. Si j’ai quitté son équipe, ce n’est pas pour la rejoindre par la suite." 

Rémy Beaujeux (DVD), tête de liste de Ensemble une dynamique pour Illkirch-Graffenstaden, réagit à son score de 11,81% :

"Notre score est honorable surtout que nous sommes partis de zéro, nos adversaires avaient une visibilité que nous n’avions pas. Le maire sortant n’a recueilli les votes que d’un électeur sur trois, ce n’est pas extraordinaire. Je suis ouvert à une alliance avec d’autres listes mais notre objectif n’est pas d’obtenir des postes. Ce que nous souhaitons, c’est réaliser notre programme car nous pensons qu’il est bon pour les habitants d’Illkirch-Graffenstaden."

Richard Hamm, tête de liste de l’Ecologie authentique, avec 11,78% :

"Nous sommes un peu déçus même s’il s’agit d’un score honorable. Nous avons vécu une campagne courte et avec peu de moyens. Je regrette que l’éveil écologique n’ait pas eu lieu à Illkirch-Graffenstaden, d’autant plus que nous sommes la liste accordant de l’importance à l’écologie. Nous allons entamer des discussions avec les candidats mais il n’y a pas d’automaticité. Cela dépendra de la façon dont l’écologie sera pris en compte dans leur programme."

La liste de Daniel Dambach (EELV-PS-PC) a balayé l'opposition à Schilitigheim où la participation était de 31 %. La maire sortante a été réélue dès le premier tour avec près de 55% des suffrages. Christian Ball (LR) arrive deuxième avec 20 %. Déjà battu en 2018, l'élu d'opposition aura 4 sièges, soit un de moins que les deux dernières années :

"L’opposition s’est étiolée sur plusieurs candidatures. Concernant la faible participation, j’aurais été en droit de me poser des questions si l’écart était plus faible. La victoire de Mme Dambach est tout à fait légitime."

En troisième position, Helène Hollederer (LREM) avec 13 % des voix. Elle note la "prime aux sortants" dont a bénéficié la liste de Danielle Dambach :

"Après un mandat de deux ans, cela rassure peut-être les gens de conserver les mêmes équipes. Je tiens à la féliciter, elle a réalisé un joli score. Pour ma part, je suis évidemment déçue. J’ai un double handicap : une faible notoriété et l’actualité nationale. C’est difficile d’exister avec cette épidémie de coronavirus. Mais je ne fais pas partie de ceux qui remettront en cause cette élection."

La liste de Raphaël Rodrigues (liste citoyenne) obtient 5,74 % des voix. Le candidat dénonce avec amertume le faible retour sur investissement de sa candidature :

"Depuis que j'ai été poussé par le milieu associatif, j'ai eu de très bons retours des habitants de la commune. En voyant ces résultats, j'ai un sentiment d'incompréhension. Je me demande presque pourquoi des gens nous ont poussés à aller jusqu'au bout. J'ai besoin de vacances..."

Selon des résultats encore partiels à Strasbourg, sur 99 bureaux dépouillés sur 143 à Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV) est en tête avec 26% des voix, suivie de Catherine Trautmann (PS) avec 20,7% des voix.

Alain Fontanel serait en troisième position, avec 20% des voix et Jean-Philippe Vetter quatrième avec 18% des voix.

Après 71 bureaux de vote dépouillés sur 143 à Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV / Strasbourg écologiste et citoyenne) totalise 23,95% des voix contre 21,48% pour Catherine Trautmann (PS / Faire Ensemble Strasbourg) et 19,96% pour Alain Fontanel (LREM / 100% Strasbourg). Jean-Philippe Vetter (LR / Un nouveau souffle pour Strasbourg) est quatrième avec 18,33%. Aucun autre liste n'atteint les 10% pour se maintenir.

Catherine Trautmann en tête sur les 17 premiers bureaux de vote sur 143. Ce sont les bureaux de vote où la participation est faible qui sont dépouillés en premiers.

Les 11 premiers bureaux de votes ont été dépouillés, ceux avec le moins de participation. Catherine Trautmann est en tête, mais cela ne permet pas d'en tirer des enseignements.

Danielle Dambach (liste EELV / PS / PC) réélue dès le 1er tour à Schiltigheim avec plus de 50% des voix.

À Molsheim, le député Laurent Furst (LR) réélu.

Thibaud Philips (DVC), tête de liste de Réinventez Illkirch-Graffenstaden, arrivé second au 1er tour avec un score de 27.37%, réagit :

"Je suis fier de ce score surtout face à Claude Froehly, qui est là depuis 25 ans, et avec ce contexte inédit. En un mandat, nous sommes arrivés à un score très proche de celui de M. Froehly. Notre programme et le travail que j’ai accompli à l’Eurométropole a su convaincre les habitants d’Illkirch-Graffenstaden. Je le répète, dès le départ nous avions convenu d’une équipe et nous irons jusqu’au bout ensemble. Il n’y aura aucune alliance avec les autres listes."

Cartographie de la participation à Strasbourg :

À chacun sa méthode...

En route pour aller voter :
✅ masque check
✅ stylo check
✅ gel check
Et moi check ????
(Photo Nadia Saada / Facebook)

Récapitulatif de la participation :

StrasbourgécartBas-RhinécartFranceécart
12h14,57%-2 pts16,93%-2,5 pts18,83%-5 pts
17h28,93%-10 pts31,87%-21 pts38,77%-16 pts
Final

À Strasbourg, où les bureaux de vote ferment à 20h, l'écart est de plus de 10 points par rapport à 2014 et plus de 16 par rapport à 2018. L'information a été communiquée par l'adjoint au maire en charge des élections.

En France, l'écart est un peu moins net qu'en Alsace. Le taux de participation estimé à 38,77% contre 54,72% à la même heure en 2014.

Dans le Haut-Rhin aussi, la participation estimée à 17h décroche de plus de plus de 20 points par rapport à 2014 : 32,15% contre 52,63%.

Tous les bureaux ferment à 18h dans ce département.

Le taux de participation estimé par la Préfecture du Bas-Rhin à 17h est de 31,87%. Il était de 52,24% à la même heure lors des élections municipales de 2014.

En Moselle, ce taux de participation à 17h est à 35,23 % contre de 49,87% six ans plus tôt.

L'Allemagne a annoncé en début d'après-midi que le pays fermera lundi 16 mars ses frontières avec trois pays, la France, la Suisse et l'Autriche.

Cette fermeture doit prendre effet à partir de 8h mais ne concernera pas le transport de marchandises et fera une exception pour les travailleurs transfrontaliers. 

À Mulhouse, foyer de l'épidémie, la participation est estimée à 13,83% contre 21,58% en 2014 à la mi-journée.

Résumé de la participation :

StrasbourgécartBas-RhinécartFranceécart
12h14,57%-216,93%-2,518,83%-5
17h
Final

À Strasbourg, le taux de participation à midi du premier tour est de 14,57%. À la même heure en 2014, il était de 16,71%.

De nouvelles estimations seront communiquées vers 17h15.

La tendance alsacienne à la mi-journée est similaire à celle observée partout en France : 18,38 % contre 23,2% en 2014 et 23% en 2008.

À noter que dans le département du Territoire de Belfort (90) à côté du foyer de contamination à Mulhouse, la participation chute à 14% contre 26,2% en 2014 à la mi-journée.

À Strasbourg, le taux de participation à 12h est estimé à 14,57% contre 16,71% en 2014 et 20,58% en 2008.

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 18h partout en Alsace, sauf à Strasbourg où ils sont accessibles jusqu'à 20h.

Dans le Bas-Rhin la participation à 12h est estimée à 16,93% contre 19,44% en 2014 à la même heure. La participation finale s'était établie à 60,48%.

Dans le Haut-Rhin, foyer de contamination du coronarivus, l'écart avec 2014 est un peu plus fort. La participation à 12h est estimée à 16,9% contre 22,2% six ans plus tôt.

Alain Fontanel, tête de liste LREM, est allé voté à la Robertsau :

Aux bureaux de l'école Saint-Jean, une file s'est organisée dehors pour éviter tout attroupement à l'intérieur, avec un mètre de distance entre les personnes.

Notre premier article sur les élections municipales de 2020 à Strasbourg a été écrit il y a cinq ans. Pouvez-vous devinez de quoi il traitait ?

Tous les articles sur cette élections sont disponibles avec l'étiquette "élections municipales 2020." Une saine lecture en attendant le direct des résultats ce soir.

votez heureux (Photo Thomas Guinard / FlickR / cc)
Votez heureux - affichage lors d'une Nuit des musées en 2007 (Photo Thomas Guinard / FlickR / cc)

Les élections municipales ayant été maintenues malgré l'épidémie de coronavirus, des mesures spécifiques d'hygiène seront appliquées dans les bureaux de vote :

  • les situations de promiscuité prolongée devront être évitées,
  • des affiches sur les "gestes barrières" et sur les bons comportements à adopter dans les bureaux de vote seront apposées,
  • un point d’eau ou du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition,
  • le bureau de vote sera nettoyé et désinfecté avant et après chaque scrutin,
  • il est demandé aux électeurs d’apporter leur propre stylo pour signer.
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Des militants écologistes ont occupé le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim

par Thibault Vetter. 5 788 visites. 2 commentaires.

De plus en plus de canicules à craindre à Strasbourg

par Pierre France. 10 157 visites. 5 commentaires.

Gratuité des transports en commun en cas de forte pollution

par Manuel Avenel. 1 819 visites. 3 commentaires.