La naturopathie progresse mais qui sont les naturopathes ?
Société 

La naturopathie progresse mais qui sont les naturopathes ?

actualisé le 13/10/2019 à 12h37 : livre naturopathes

Journaliste et cofondatrice de Rue89 Strasbourg, Marie Hoffsess publie un livre sur les naturopathes, à base d’une vingtaine d’entretiens. Une rencontre à la librairie Quai des Brumes est prévue le jeudi 17 octobre.

Peut-on guérir sans médicament ? C’est la raison d’être des naturopathes qui exercent en France. Journaliste et cofondatrice de Rue89 Strasbourg en 2012, Marie Hoffsess s’est intéressée à la profession. Elle n’a pas seulement étudié le sujet puisque c’est l’une de ses activités professionnelles depuis 2018.

Son livre, publié chez l’éditeur belge Amyris, s’appuie sur « une vingtaine d’entretiens », dont un quart de praticiens en Alsace. La journaliste a aussi rencontré des responsables de la profession. Certains de ses témoignages sont restés anonymes. L’auteure détaille :

« C’est un livre de journaliste, mais aussi un plaidoyer pour la profession. C’est le genre de bouquin que j’aurais aimé lire pendant ma formation. Il y a beaucoup de livres sur la naturopathie, mais pas sur ceux qui l’exercent. Or, il faut savoir ce que ça implique en terme de quotidien, de revenus, d’approche, etc. La plupart des naturopathes ne sont pas dans leur cabinet toute la journée, ce que je craignais. Ils sont souvent en reconversion et cumulent avec d’autres activités, par choix ou par nécessité. Ils s’intéressent à la nature, mais ont une clientèle en ville. Mais l’ouvrage ne concerne pas que les professionnels. Pour un patient, c’est important de se renseigner pour savoir où l’on met les pieds. »

La couverture

Des écoles qui apparaissent

Contrairement à l’Allemagne où il existe des Heilpraktiker (« guérisseurs » en allemand), la profession de naturopathe n’est pas réglementée en France. Mais il existe des écoles de formation : 8 d’entre elles sont regroupées dans une fédération. En Alsace, il existe 4 écoles ou antennes de formation : deux à Obernai, une à Strasbourg et une à Colmar. Une autre serait en train de se créer à Mulhouse.

Marie Hoffsess termine une formation étalée pendant 3 ans sur ses week-ends. D’autres sont plus concentrées, sur 12 ou 18 mois. L’occasion pour elle de déconstruire un cliché sur la profession :

Souvent la caricature est de dire que les naturopathes soignent avec des plantes. Ce n’est qu’une toute petite partie pour les cas aigus. Il y a des approches psychologiques, d’autres sur l’alimentation et enfin énergétiques. La vraie différence avec des médecins est d’adopter une approche plus globale de la santé, faire des liens entre organes, détecter quelles sont les causes de symptômes, qui peuvent-être le stress, l’hygiène de vie, le manque de sport…

Y aller

Rencontre autour du livre « Je deviens naturopathe », jeudi 17 octobre à 19h à la libraire Quai des Brumes, 120 Grand’rue à Strasbourg.

Facebook

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 061 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 492 visites. 8 commentaires.