Au Neudorf, la Maison citoyenne fête son ouverture en couleurs le 18 mai
L'actu 

Au Neudorf, la Maison citoyenne fête son ouverture en couleurs le 18 mai

Samedi 18 mai, la Maison citoyenne située au Neudorf célèbre son inauguration officielle. Après quatre années de recherche de financements et de travaux, ce lieu multicolore a ouvert ses portes en janvier. La fête du 18 mai permettra à tous les curieux de découvrir ce projet associatif, à destination d’autres associations.

Quatre années, c’est le temps qu’il a fallu à la Maison solidaire pour bâtir son projet. L’inauguration officielle de la petite multicolore à colombages à l’entrée de Neudorf est prévue samedi 18 mai. De 11h à 20h, diverses animations seront proposées aux participants.

La journée débutera avec un « ludo-brunch » : chacun ramène de la nourriture et des jeux à partager. L’après-midi sera rythmée par les concerts de plusieurs artistes comme le groupe Las Baklavas ou la chanteuse Malva, tandis que les activités proposées par la maison seront présentées au public. « Mais surtout, on prévoit une petite surprise ! Ce sera une inauguration participative et colorée, à l’image de la maison ! », glisse Henrique Waxin, l’un des bénévoles tout en préservant le suspense.

350 adhérents en quelques mois

Depuis janvier 2019, la Maison citoyenne ouvre ses portes aux associations. Pour 5€ de l’heure, elles peuvent utiliser les locaux pour leurs activités, à condition « de correspondre à notre projet : favoriser la transition écologique et sociale à travers l’intégration et le partage de connaissances », précise Henrique Waxin. Pour l’instant, la Maison accueille par exemple Makers for change, qui oeuvre pour l’intégration des étrangers ; Au coude à coude, qui propose des cours de français à des réfugiés mineurs ; ou encore une association d’éco-couture.

Les bénévoles aimeraient faire de la Maison citoyenne un lieu de rassemblement pour les habitants du quartier et toutes les personnes intéressées. (doc remis)
Les bénévoles aimeraient faire de la Maison citoyenne un lieu de rassemblement pour les habitants du quartier et toutes les personnes intéressées. (doc remis)

« On reçoit beaucoup de propositions ! Du théâtre, des concerts, des conférences gesticulées… », énumère Henrique Waxin. En plus des activités associatives, les adhérents à la Maison citoyenne peuvent eux aussi monter des projets. À ce jour, ils sont plus de 500.

« Les gens nous disent ce qu’ils ont envie de faire, et nous, on fait tout pour le rendre possible. Par exemple, un des bénévoles organise des soirées de discussions régulièrement. On est ouverts à toutes les propositions ! »

Henrique Waxin, bénévole

237 000€ récoltés

Le projet a pu compter sur différents financements, notamment 65 000€ du FEDER (Fonds européen de développement régional), 50 000€ du Ministère de l’Environnement, 50 000€ de la Région Grand Est et plus de 10 000€ par des fondations privées comme Up ou Archipel des utopies. Au total, 237 000€ ont été rassemblés. Et pour être viable financièrement, les bénévoles tiennent un bar associatif, dont les bénéfices serviront au fonctionnement du lieu. Adhérer, à prix libre, est d’ailleurs la conditions pour pouvoir consommer sur place.

Le concept de la Maison citoyenne est né d’un appel à projets de la Ville de Strasbourg, en 2015. Le gros des travaux de rénovation avait commencé en janvier 2018. Pour ce projet, porté par l’association Éco-quartier Strasbourg, une vingtaine de bénévoles se sont investis durant plusieurs années. « Tout ce qu’il était possible de faire sans passer par une entreprise, on l’a fait nous-mêmes. Par exemple, on a fait l’isolation de la maison un week-end ! », raconte Henrique Waxin.

La réalisation de l’isolation de la Maison citoyenne avec les bénévole (vidéo Maison citoyenne / Youtube)

Des citoyens engagés

En plus de ces financements, un fort engagement citoyen a permis la création de la Maison citoyenne. Grâce à une cagnotte en ligne, 16 000€ ont été récoltés. Les citoyens ont également donné des meubles, en plus d’aider pour les travaux. « On a même dû dire stop, sinon on aurait des tas de fauteuils ! Quelqu’un nous a carrément donné un piano à cordes », raconte Henrique Waxin.

« Il y a eu un très fort engagement citoyen. Ce qu’on veut pour la suite, c’est que ça s’autonomise : que les gens viennent régulièrement, qu’ils tiennent le bar… On veut tout simplement que ça vive par les personnes du quartier et tous ceux qui ont envie de venir. L’objectif, c’est de trouver un équilibre. »

Henrique Waxin, bénévole

Inauguration officielle de la Maison citoyenne, samedi 18 mai de 11h à 20h, 2 Rue du Grand Couronné, 67100 Strasbourg

L'AUTEUR
Cassandre Leray
Cassandre Leray
Journaliste stagiaire à Rue89 Strasbourg d'avril à juin 2019.

En BREF

Le tout premier urinoir féminin testé au festival Summer Vibration

par Hélène Janovec. 3 471 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécheresse dans le Bas-Rhin, l’usage de l’eau restreint

par Hélène Janovec. 5 053 visites. 3 commentaires.

À Gambsheim, un restaurateur sert un menu Affaires à la sauce Zemmour

par Jean-François Gérard. 14 176 visites. 24 commentaires.