Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
« Nous n’en pouvons plus » : grève et manifestations des enseignants jeudi 13 janvier
L'actu 

« Nous n’en pouvons plus » : grève et manifestations des enseignants jeudi 13 janvier

par Thibault Vetter.
Publié le 10 janvier 2022.
Imprimé le 19 mai 2022 à 17:33
3 273 visites. 3 commentaires.

Une intersyndicale appelle les personnels de l’éducation à la grève jeudi 13 janvier. Le syndicat FSU compte sur une participation de 50% des enseignants du Bas-Rhin. En cause : le manque de moyens matériels et humains dans les établissements scolaires pour faire face à la pandémie. En outre, toutes les cantines scolaires seront fermées.

« Le manque de moyens dans l’éducation existait déjà. La pandémie a aggravé la situation », analyse Agathe Konieczka, co-secrétaire au Snuipp-FSU du Bas-Rhin. L’intersyndicale Unsa, FSU, FO, CFDT, CGT, Solidaires, appelle les personnels de l’Éducation nationale à la grève ce jeudi 13 janvier. 47% des enseignants devraient participer, d’après les données collectées par le syndicat FSU.

Des rassemblements à Sélestat, Haguenau et Strasbourg

Trois rassemblements sont prévus : à 10h, à Sélestat et Haguenau, devant les inspections de circonscription, et à 14h, à Strasbourg, devant l’inspection académique, au 65 avenue de la Forêt-Noire. Début janvier, en conférence de presse, les syndicats dénonçaient le manque de masques, de capteurs de CO2 et l’impossibilité d’appliquer le protocole sanitaire contre la pandémie de Covid-19. Dans un communiqué, le syndicat Force Ouvrière détaille :

« Nous n’en pouvons plus des ordres et des contrordres permanents, des personnels non remplacés, des pressions pour effectuer du télé-enseignement, de la charge de travail insupportable que le ministre fait subir aux directeurs… Nous constatons que le ministre se refuse de nous fournir les moyens de protection individuelle qui manquent toujours. »

Cantines fermées à Strasbourg

Toutes les cantines des écoles de la Ville de Strasbourg seront fermées jeudi 13 janvier. Cette décision fait suite à une forte mobilisation du personnel gréviste d’une part, et au contexte sanitaire qui provoque de nombreux arrêts maladie d’autre part. Les repas de ce jeudi ne seront donc pas facturés aux parents.

Les accueils périscolaires maternels du matin et du soir seront néanmoins assurés « dans la mesure du possible » ajoute la Ville de Strasbourg, avec une information directe aux familles par les établissements scolaires.

« Nous demandons 1 000 postes d’enseignants supplémentaires »

Agathe Konieczka, de FSU, résume les revendications :

« Nous demandons tout le matériel nécessaire pour que les personnels de l’éducation puissent pratiquer en limitant les risques de contamination par la Covid (10 à 20% des enseignants sont absents pour maladie début janvier, ndlr).

Et nous exigeons le recrutement de 200 enseignants dans le Bas-Rhin, pour occuper les postes vacants et augmenter le nombre de remplaçants. Sinon, les classes doivent trop souvent fermer. À terme, nous demandons 1 000 postes supplémentaires, pour améliorer durablement la situation, relâcher la pression sur les professeurs en poste et diminuer les effectifs par classe. »

Y aller

Manifestation des personnels de l’éducation :

  • À Sélestat, jeudi 13 janvier à 10 heures, 8 rue Paul Déroulède,
  • À Haguenau, jeudi 13 janvier à 10 heures, 1 rue du Marché-aux-Poissons,
  • À Strasbourg, jeudi 13 janvier à 14 heures, 65 avenue de la Forêt-Noire devant l’inspection académique.
Article actualisé le 11/01/2022 à 17h37 : Ajout de la fermeture des cantines
L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
enquête sur l'hébergement d'urgence, la grande précarité, les pollutions et l'industrie.

En BREF

Délai supplémentaire pour le squat Bourgogne, qui accueille une centaine de sans-abris

par Thibault Vetter. 1 161 visites. 4 commentaires.

Ateliers Ouverts : dans toute l’Alsace, des artistes dévoilent leur travail les week-ends du 14 et du 21 mai

par Alizée Chebboub-Courtin. 1 083 visites. 2 commentaires.

Le déontologue pointe un manque de transparence de la municipalité

par Pierre France. 1 339 visites. 2 commentaires.
×