Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
De nouveaux arceaux à tester pour moins de vélos dans l’hypercentre
Société 

De nouveaux arceaux à tester pour moins de vélos dans l’hypercentre

par Jean-François Gérard.
Publié le 23 juin 2015.
Imprimé le 25 septembre 2021 à 15:04
6 600 visites. 22 commentaires.
L'arceau de type 1 (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

L’arceau de type 1 (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

De nouveaux arceaux aux abords du centre, pour inciter les cyclistes à déposer leur vélo. Voilà comment un peu pacifier les relations entre cyclistes et piétons dans le cœur de Strasbourg. En attendant de voir ces espaces de rangement débarquer, il est possible de donner son avis.

« Le piéton est le roi de la ville ». C’est ainsi que le maire Roland Ries (PS) hiérarchise le centre de Strasbourg. Problème, Strasbourg est aussi la première ville cyclable de France et le centre-ville, le quartier où il y a le plus de vélos. Alors la cohabitation entre bipèdes et deux roues n’est pas toujours aisée. Et quand un cycliste passe trop près d’un piéton, ce dernier s’énerve et écrit au maire, un peu lassé par ces courriers à répétition :

« Les piétons trouvent que les cyclistes sont agressifs. Des personnes âgés, malvoyantes ou handicapées, même quand il n’y a pas de danger, peuvent s’inquièter quand un vélo passe près d’elles rapidement. Cela ne conduit pas à des accidents matériels, mais à des représentations mentales négatives. »

Alors l’adjoint de quartier centre Paul Meyer (PS) et le conseiller eurométropolitain en charge des déplacements, Jean-Baptiste Gernet (PS), ont décidé d’implanter de nouveaux range-vélos aux abords de l’hypercentre. Plus compacts, avec plus de places et plus jolis, leur mission est d’encourager le cycliste à y poser sa monture et se déplacer à pied dans le cœur de la capitale alsacienne.

L'arceau numéro 2 (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

L’arceau numéro 2 (photo JFG / Rue89 Strasbourg)


Garer son vélo à Strasbourg, quelques chiffres

  • 500 vélos abandonnés sont enlevés tous les ans
  • 20 000 arceaux, soit 40 000 places surles 28 communes de l’Eurométropole
  • 200 arceaux supplémentaires dans le centre en 2014


Trois types d’arceaux de huit places sont envisagés (voir photos). On peut les expérimenter rue du 22 novembre, au croisement avec la rue du fossé des tanneurs, jusqu’à septembre. Les numéros 1 et 2 proposent de disposer les vélos face-à-face, le numéro 3 côte-à-côte, toujours en surélevant la roue avant. À première vue, l’arceau numéro 1 convient davantage aux cadenas rigides en U.

Il est possible de donner son avis sur ces équipements, soit par mail (rangevelos@strasbourg.eu) ou via le flashcode pour smartphone que l’on peut « flasher » à cet endroit (on l’a testé, il fonctionne). Ce n’est pas un vote, car la procédure des marchés publics interdit de décider d’un prestataire ainsi, mais les remarques seront intégrées au futur cahier des charges.

Et l'arceau numéro 3  (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Et l’arceau numéro 3 (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Paul Meyer détaille les objectifs de la démarche :

« Le but est d’inciter à garer son vélo aux abords du centre et de s’y déplacer ensuite à pied. Ces aménagements sont aussi plus jolis, plus carrés, plus nets, que les arceaux classiques. La démarche émane aussi une demande de certains commerçants qui n’apprécient pas de voir des vélos contre leur vitrine. »

Reste à convaincre les cyclistes, surtout ceux qui veulent traverser le centre, de laisser leur bicyclette. Car pour contourner la grande Ile, le quai des Bateliers ou le boulevard de Nancy sont peu favorables aux vélos. Une fois le modèle choisi, ces nouveaux arceaux seront déployés au printemps 2016. Une dizaine de lieux seront choisis pour 500 à 600 places. En outre du lieu expérimental, la place Gutenberg et la rue de la Division Leclerc sont déjà évoqués.

Aller plus loin

Donner son avis sur les trois arceaux à vélo : par mail à rangevelos@strasbourg.eu

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le vélo à Strasbourg

Sur Rue89 Strasbourg : Il y a un conflit entre piétons et cyclistes à Strasbourg (tribune)

Article actualisé le 24/06/2015 à 09h05
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 446 visites. 17 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 637 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 353 visites. 8 commentaires.
×