Nouvelle évacuation du camp de migrants des Ducs d’Alsace
L'actu 

Nouvelle évacuation du camp de migrants des Ducs d’Alsace

actualisé le 15/05/2019 à 16h28

Entre 60 et 80 personnes, en provenance de Géorgie, d’Albanie ou de Serbie, ont été évacuées de leur camp installé aux Ducs d’Alsace.

C’est devenu un rituel de la vie strasbourgeoise. Le camp de tentes des Ducs d’Alsace, à la limite entre Cronenbourg et Hautepierre, a été démantelé ce mercredi 15 mai dans la matinée. Une trentaine de tentes le composaient et entre 60 et 80 personnes y vivaient depuis plusieurs semaines.

Évacuation d'un camp de migrants aux Ducs d'Alsace. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)
Les familles sont originaires de Serbie (comme ici), de Géorgie ou d’Albanie. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Arrivées de Géorgie, d’Adjarie plus précisément pour certains d’entre eux, de Serbie et d’Albanie, ces personnes, des familles complètes, relèvent pour beaucoup de l’accueil réservé aux demandeurs d’asile, une compétence de l’État.

Un dispositif d’accueil saturé

Mais les milliers de places du dispositif d’accueil des demandeurs d’asile sont saturées. En outre, les demandes doivent être déposées dans le premier pays de l’Union européenne traversé. L’État va donc réorienter une bonne partie de ces personnes, après avoir établi leur situation administrative exacte.

Évacuation d'un camp de migrants aux Ducs d'Alsace. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)
Une quarantaine de tentes avaient été installées entre la voie rapide et l’autoroute… (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au maire de Strasbourg (EELV) en charge des solidarité, détaille un processus désormais bien rôdé :

« La Ville s’occupe de récupérer les personnes, de les conduire dans un gymnase aménagé et accueillant, où les services de l’État étudieront durant toute la journée leurs situations administratives. C’est ensuite à l’État de prendre en charge ces familles et notamment leur hébergement. »

Évacuation d'un camp de migrants aux Ducs d'Alsace. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)
Une famille de Géorgie est venue avec leurs enfants et la grand-mère… (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Ce petit espace boisé entre l’autoroute et la voie rapide de Cronenbourg avait déjà été occupé au début de l’hiver. Lorsque des lieux ont été occupés à répétition ces dernières années, la municipalité a eu pour réponse de… verrouiller l’accès via des grillages ou des blocs de béton.

Évacuation d'un camp de migrants aux Ducs d'Alsace. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)
Demandeurs d’asile, ils vont devoir déposer leur demande dans le premier pays européen traversé… (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.

En BREF

La Grenze ouvre enfin, victime de la difficulté d’installer des lieux éphémères en France

par Maxime Nauche. 1 433 visites. 8 commentaires.

François Bouchard quitte la direction générale de la CCI Grand Est

par Pierre France. 1 179 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Strasbourg, 31 emplois menacés par un plan de licenciement après un rachat

par Hélène Janovec. 3 483 visites. 5 commentaires.