Opération « sardines » devant des écoles de Strasbourg jeudi matin
L'actu 

Opération « sardines » devant des écoles de Strasbourg jeudi matin

actualisé le 13/06/2018 à 17h38

Plusieurs collectifs de parents d’élèves, excédés par les absences non-remplacées de professeurs, organisent jeudi 14 juin entre 8h et 8h30 une opération de protestation devant plusieurs écoles primaires de Strasbourg. Il s’agit d’une nouvelle manifestation d’une mobilisation débutée en avril par le collectif « Des enseignants pour nos enfants ». En mai, des parents avaient bruyamment protesté sur le même sujet à l’école Saint-Thomas.

Cette fois, le collectif prévoit de grimer les enfants avec des masques de sardines, car lorsque des enseignants sont absents et ne sont pas remplacés, les enfants sont répartis dans les autres classes. Selon un communiqué du collectif, ils se retrouvent « à 35/40 par classe, serrés comme des sardines. » Le collectif, qui ne recule devant rien, prévoit même de diffuser la chanson de Patrick Sébastien, « Les Sardines » (on vous la met ici, ne nous remerciez pas).

Les parents d’élèves mettent en avant que ces situations ne sont pas exceptionnelles dans le Bas-Rhin et que ces mesures de regroupement finissent par avoir des impacts négatifs sur l’apprentissage des enfants.

Les enfants sont parfois 35 à 40 par classe (doc remis)

Les enfants sont parfois 35 à 40 par classe (doc remis)

Réponses peu crédibles

Reçus par le rectorat de l’Académie de Strasbourg, le collectif ne désarme pas et trouve peu crédibles les réponses qui leur ont été apportées :

« Les représentants de l’Education Nationale nous ont opposé des arguments parfois très surprenants : l’épidémie de grippe de cet hiver aurait été particulièrement sévère (bon ok), les institutrices seraient toutes parties en congé maternité en même temps (parce que, un congé maternité, hein, ben non ça ne s’anticipe pas ma bonne dame…), etc. Bref, autant de raisons qui ne tiennent pas la route. »

Le collectif des parents d’élèves prévoient de prendre des photos des enfants avec leurs masques de sardines et de les envoyer aux représentants de l’Education Nationale. En outre, le collectif pointe systématiquement les absences non remplacées des professeurs dans toutes les écoles comprenant des parents membres du collectif.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Une marche dimanche contre le centre de primatologie

par Rue89 Strasbourg. 729 visites. 1 commentaire.

Ce week-end, le Selbst Gemacht à la Semencerie sera bien le dernier

par Pauline Ruhlmann. 1 309 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi, image rare d’une Justice accessible

par Pierre France. 1 115 visites. 3 commentaires.