Parc expo et quartier d’affaires : les projets se dessinent enfin
Société 

Parc expo et quartier d’affaires : les projets se dessinent enfin

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

D’ici la fin de la décennie, le quartier du Wacken sera profondément transformé. Au programme, un nouveau quartier d’affaires international entre l’allée du Printemps et le boulevard de Dresde et un Parc des expositions futuriste à proximité du PMC et de l’hôtel Hilton. Les premiers visuels sortent enfin.

A la place des halls vieillots de la Foire européenne – notamment l’ancienne patinoire et le théâtre du Maillon – sortiront de terre d’ici quelques années les immeubles du nouveau quartier d’affaires international Wacken-Europe. Le projet du cabinet Erik Giudice Architecture (EGA) a été choisi par la municipalité, un an après l’abandon du projet Bouygues. Baptisé Allée de Traverse, le projet retenu se compose de trois parties : au sud, face à la cité Ugemach, un parc, au milieu, des logements, et au nord, le long du boulevard de Dresde, des activités tertiaires (bureaux, hôtels).

Le parc du projet "Allée de traverse" (EGA pour la CUS)

Le parc du projet « Allée de traverse » (EGA pour la CUS)

Le projet retenu est celui du cabinet parisien Erik Giudice Architecture. (capture d'écran)

Pour le quartier d’affaires international, le projet retenu est celui du cabinet parisien Erik Giudice Architecture (Capture NM)

Le projet sera découpé en six lots confiés à des promoteurs différents, après une procédure de mise en concurrence. C’est sur la notion de promoteur unique et la procédure caduque qu’avait achoppé le projet Bouygues en 2012. Le projet de quartier d’affaires comprend 100 000 mètres carrés, dont 80% de bureaux et 30 000 mètres carrés réservés aux institutions européennes. Les travaux et la démolition de la patinoire débuteront après la Foire européenne de septembre 2013. Livraison de cet ensemble prévue pour 2017.

Le PEX, 180 millions d’euros d’investissement

A quelques encablures de ce nouveau quartier Wacken-Europe, la municipalité travaille à la réalisation d’un nouveau Parc des expositions, dans le prolongement du PMC (Palais de la musique et des congrès) en cours de rénovation (2015). Là aussi, les contours se dessinent. Le projet d’un cabinet d’architectes autrichiens, Dietmar Feichtinger, devrait être retenu ce vendredi en conseil de communauté urbaine de Strasbourg.

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

D’un coût de 180 millions d’euros supporté par la collectivité, ce nouveau « PEX », dont l’inauguration est prévue également en 2017, devra permettre de conforter les 100 millions d’euros de recettes annuelles générées par les congrès dans la capitale alsacienne. Selon un observatoire, un congressiste français dépenserait 200€ par jour, un étranger 300 à 400€. Pour Jacques Bigot, président de la CUS, les équipements strasbourgeois actuels ne répondent plus aux attentes des organisateurs et ont fait perdre à Strasbourg certaines grandes manifestations. Le Parc expo avait un temps été imaginé à Eckbolsheim, à proximité du Zénith, sous la mandature Keller-Grossmann (2001-2008). Il se fera finalement en cœur d’agglomération, le long de l’avenue Herrenschmidt et de l’autoroute, à portée de tram.

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

Parc des expositions de Strasbourg (Dietmar Feitinger)

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 623 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 453 visites. 3 commentaires.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.