Le quartier Danube sort de terre
Environnement 

Le quartier Danube sort de terre

actualisé le 16/08/2016 à 17h27

Grand projet urbanistique du mandat, la conquête du Rhin par Strasbourg commence par le quartier Danube, qui sort progressivement de terre à côté de la presqu’île Malraux. Les structures des futures grandes tours commencent à se dessiner dans les airs.

Les travaux battent leur plein derrière l’UGC Ciné-Cité. L’Institut national des études territoriales (INET) a déménagé en juillet dans ses nouveaux locaux blancs.

Son ancien édifice, rue de la fonderie, accueillera à la rentrée une partie des étudiants de Sciences Po, dont le futur bâtiment est à l’arrêt depuis deux ans suite à des malfaçons.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Les nouveaux locaux tout blanc de l’INET, avenue du Rhin (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le déménagement de l’INET s’est effectué en juillet. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

À côté, deux des trois tours des Black Swans s’élèvent déjà dans le ciel de Strasbourg. Dix mois après la pose de la première pierre fin octobre, on compte 10 étages construits sur les 16 (soit 50 mètres) pour la tour la plus avancée. Environ la moitié pour la deuxième.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Vue depuis le cinéma (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Dans le chantier (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Les travaux ont débuté il y a 10 mois, fin octobre 2015 (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Il reste 5 étages à construire (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Côté canal (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le chantier de la deuxième tour (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

On commence à distinguer la future forme de cygne. Une partie très haute, un milieu bas de quatre étages et à l’opposée une partie intermédiaire. Le rez-de-chaussée est plus élevé que les autres étages.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Dans l’espace entre les tours, pas beaucoup de lumière du jour.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Pour la lumière du jour dans l’après-midi, on repassera (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le chantier de la troisième tour n’a pas débuté. Elle devra trouver sa place entre la tour du milieu et le bâtiment de l’INET.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Futur espace de la troisième tour Black Swan, qui sera dans l’autre sens par rapport à ses homologues (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Côté presqu’ile Malraux, on sent que l’on essaye de rajouter un peu de verdure, critique maintes fois répétée sur ce quartier construit sur les anciennes industries du port strasbourgeois.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

A gauche du bassin, le bâtiment Les Docks, qui héberge entres autres le Shadok (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La place Jeanne Helbling (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Quleques bacs de verdure sont suspendus à la façade du parking du cinéma (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

De l’autre côté de la route et des rails de trams, tracteurs, camions et grues se côtoient tout l’été dans le futur quartier qui prendra le nom de Danube. Les premiers pylônes de la tour « à énergie positive » Elithis (50 mètres également) sont sortis de terre.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La tour Elithis sera aussi élevée que les trois Black Swans, 50 mètres (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Les bords de l’eau sont aussi aménagés (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Entre l’Ehpad Danube et la tour Elithis (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Un peu de verdure. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Dans le fond à gauche, la résidence pour senior Danube gérée par l’Abrapa (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La plupart des bâtiments accueilleront des logements. Pour l’instant, seuls les résidents de l’Ehpad Danube et quelques habitants derrière vivent à proximité de la route du Rhin, l’un des axes les plus pollués de Strasbourg.

Danube

La partie côté route du Rhin, bientôt terminée (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Des logements en auto-promotion, dans le cadre de l’éco-quartier (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Quelques habitants vivent déjà à côté des chantiers (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

En blanc, le bâtiment l'Horizome, avec 35 logements et des commerces (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

En blanc, le bâtiment l’Horizome, avec 35 logements et des commerces (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Plus loin, la résidence étudiante Kellerman (ou UniCity 1) accueillera ses premiers pensionnaires le 16 août, dans une partie de ses locaux. Les appartements complets seront livrés début 2017. Au total, elle comptera 151 studios de 18 à 28m².

Autour, d’autres terrains sont en construction ou encore en friche.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

La résidence étudiante Kellermann (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Il reste des terrains à construire au bout du futur quartier (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Côté Vaisseau et archives départementales, des terrains ne sont pas encore en chantier (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le ballet d’engins de chantier doit s’étaler jusqu’en 2018.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Un tiers du quartier Danube sera habitable en 2016 (en 2015)

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 134 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 688 visites. 4 commentaires.

Ballon d’Alsace, Kaysersberg, Ribeauvillé… Ces sites classés pourraient être moins protégés

par Jean-François Gérard. 1 606 visites. Aucun commentaire pour l'instant.