[Photos] Le parc du Heyritz est ouvert (à moitié)
Environnement 

[Photos] Le parc du Heyritz est ouvert (à moitié)

actualisé le 28/03/2016 à 20h06

Le parc du Heyritz est partiellement ouvert au public à partir d'aujourd'hui, 28 février (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Le parc du Heyritz est partiellement ouvert au public à partir d’aujourd’hui, 28 février – ici, talus végétalisés et futurs gradins engazonnés assurant la transition entre terre ferme et bassin (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

A partir de ce week-end, le parc du Heyritz ouvre en partie au public. Avec ses 8,7 hectares, bassin inclus – surface comparable à celle du parc des Contades, ce jardin, bordé par un nouveau quartier composé du siège de CUS Habitat, de trois immeubles privés d’habitation, de deux résidences étudiantes et d’un hôtel, occupe d’anciennes friches portuaires et industrielles. Au centre du quartier et, du même coup, au cœur du parc, l’hôtel est le dernier immeuble encore en travaux. Sa livraison (avec en rez-de-chaussée, restaurant et café-terrasse) est prévue pour 2015.

La place Vologda, avec "fontaine miroir d'eau", en face de l'hôtel (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

La place Vologda, bientôt végétalisée en partie, avec en limite nord une « fontaine miroir d’eau » (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Si la construction et la commercialisation des bâtiments a été confiée à Nexity, opérateur privé, le parc lui est entièrement public. Une fois achevé d’ici l’été, il aura coûté 10,8M€ à la collectivité – prix incluant jardin, éclairage, mobilier, cheminements piétons-cyclistes et passerelle entre le parc et le Nouvel hôpital civil (mise en service mai 2014). Les pieds dans l’eau, là où se trouvait il y a peu le club nautique qui s’installera bientôt à la Citadelle, le parc présente de nombreux attraits, parmi lesquels un ponton flottant de 300 mètres de long.

Le ponton de 300 mètres de long pour découvrir "au plus près de l'eau palmipèdes, batraciens, insectes, poissons..." (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Le ponton de 300 mètres de long pour découvrir « au plus près de l’eau palmipèdes, batraciens, insectes, poissons… » (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Jardins flottants de tailles diverses, propices à la biodiversité (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Jardins flottants de tailles diverses, propices à la biodiversité (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Sur les deux tiers du parc encore en chantier, viendront s’ajouter une aire de jeux pour enfants, des jardins familiaux, un potager urbain collectif et une zone d’agrès de fitness en plein air. Semis, engazonnement et pose du mobilier, puis ouverture totale du site sont prévus d’ici le mois de juin.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 832 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 136 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 808 visites. 7 commentaires.