Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Perturbations limitées pour le début de grève à la CTS les 24 et 25 décembre
L'actu 

Perturbations limitées pour le début de grève à la CTS les 24 et 25 décembre

par Pierre France.
Publié le 19 décembre 2019.
Imprimé le 27 janvier 2023 à 01:30
4 642 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’Unsa, principal syndicat des conducteurs de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), a déposé un préavis de grève pour la période du 24 décembre au 5 janvier pour des raisons internes à l’entreprise (voir ci-dessous).

Le premier jour, mardi 24 décembre, les lignes débuteront un peu plus tard qu’à l’accoutumée (6h pile) et le service se terminera à 19h comme chaque année pour le réveillon de Noël. Les lignes de tramway auront ensuite leurs fréquences habituelles d’un jour de vacances, contrairement à plusieurs lignes de bus qui verront leurs rythmes diminués (voir le tableau en fin d’article).

Le mercredi 25 décembre, jour férié en raison de Noël, le service sera limité de 6h à 20h. Les impacts seront plus fort puisque les tram E et F ne circuleront pas du tout. Trois bus qui circulent les jours fériés verront leur desserte diminuée en cours de journée (10, 15 et 70) voire annulée.

Les jours suivants, les prévisions seront publiées en fin de journée pour le surlendemain chaque fin d’après-midi sur le site de la CTS.

Le contrat de performance en débat

Le syndicat estime que le « contrat de performance », qui contraint la CTS à réaliser six millions d’économies en deux ans sur 127 millions de budget, pèse trop sur les conditions de travail des salariés et des conducteurs en particulier.

Le syndicat dénonce que l’organisation de la charge de travail augmente les amplitudes horaires, empêche les salariés de connaître leur planning suffisamment à l’avance et de prendre leurs congés.

L’Unsa est le premier syndicat de la CTS parmi les conducteurs (Photo Unsa / Facebook)

L’Unsa indique avoir déjà fait remonter à la direction ces faits lors de six alertes en deux ans. Il s’en est suivi des « groupes de travail » mais dont les conclusions et les effets se font attendre, selon le syndicat qui met en avant des épuisements et des découragements parmi les salariés.

La direction réplique, en affirmant que les conducteurs ont déjà pu prendre « la quasi-totalité des congés auxquels ils ont droit », soit un nombre moyen de 32,1 jours de congés par personne. « La pose de jours supplémentaires et ponctuels est, certes, rendue difficile par le niveau actuellement élevé de l’absentéisme », reconnait un communiqué.

La direction estime que ce mouvement vise en fait à « prendre des « congés » supplémentaires au détriment [des] clients », ce qu’elle « refuse de cautionner ».

Tags
Article actualisé le 23/12/2019 à 19h53 : Pour donner les perturbations des 24 et 25 décembre ainsi que la réaction de la direction
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Hautepierre, concertation lancée pour un nouveau pont sur la M351

par Loris Rinaldi et Pierre France. 6 337 visites. 3 commentaires.

Maison d’arrêt de Strasbourg : un détenu succombe à ses brûlures après un feu survenu dans une cellule

par Loris Rinaldi. 613 visites. 3 commentaires.

Un festival de banalités pour transformer le Marché de Noël

par Eva Chibane. 3 739 visites. 4 commentaires.
×