Emmanuel Macron à 65% en France, 61% en Alsace et 81% à Strasbourg
Politique 

Emmanuel Macron à 65% en France, 61% en Alsace et 81% à Strasbourg

actualisé le 08/05/2017 à 00h15

Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle française avec 65% des voix. En Alsace, l’ancien ministre de l’Economie n’obtient que 61% des suffrages mais il atteint 81% à Strasbourg. Retrouvez tous nos résultats locaux et nationaux dans notre compte-rendu de la soirée électorale en direct.

23.57

Eric Elkouby, député PS sortant, très heureux de l'élection d'Emmanuel Macron (vidéo Roxanne Grolleau / Rue89 Strasbourg)


23.55

Résultats définitifs à Strasbourg


23.52

Le nombre de voix à Strasbourg lors des deux tours (et les votes blancs).


23.26

Réactions à l'annonce des résultats au QG de soirée du FN à Strasbourg (vidéo Khedidja Zerouali / Rue89 Strasbourg)


23.06

On n'attend plus que les résultats d'un bureau de vote à Strasbourg, celui de la Meinau qui a été confiné suite à la découverte de poudre blanche, qui s'avère être de la cendre d'une carte d'électeur. Sur les 142 autres bureaux, Emmanuel Macron remporte 81,30% des suffrages.


22.30


22.28


22.22

Le canton 5 (Esplanade-Contades-Conseil des XV-Orangerie) est dépouillé entièrement. Emmanuel Macron remporte 86,86% des suffrages exprimés. Le nombre de bulletins blancs équivaut à 5,81% des bulletins déposés dans les urnes. Il y a 6 cantons à Strasbourg.


22.21

Dans le canton 1 (Centre-Krutenau-Neudorf Ouest-Musau) est dépouillé entièrement. Emmanuel Macron remporte 85,19% des suffrages exprimés. Le nombre de bulletins blancs équivaut à 6,44% des bulletins déposés dans les urnes. Il y a 6 cantons à Strasbourg.


22.20


22.00


22.00

Pour Frédéric Bierry, président (LR) du Conseil départemental du Bas-Rhin, le résultat de ce soir n'est "pas une victoire, un sursis" :
"Cette élection n’est pas une victoire, c’est un sursis, une injonction à agir. Ce résultat a été permis par l’union des forces républicaines contre l’extrême droite dont le projet mortifère et anti-européen aurait plongé le pays dans une crise politique, économique et sociale dont il n’aurait pas pu se remettre. Le résultat et le climat de cette campagne obligent le Président élu à l’humilité, au rassemblement et à la prise en compte de tous ceux qui ont contribué à son élection. Si je me réjouis que le Front National ait été empêché, je n’oublie pas que jamais depuis 70ans la France n’aura frôlé la catastrophe de l’extrême droite d’aussi près. Le danger s’est éloigné mais n’a pas disparu. Il guettera et se nourrira de chacune de nos erreurs et de chacun de nos échecs. L’ensemble de la classe politique doit d’urgence faire sa révolution, retrouver les voies de l’action, de la responsabilité. De l’éthique et de la sobriété. Nous devons abolir le régime de la posture pour marquer l’avènement de celui de l’action. Il est urgent également que la République s’appuie à nouveau sur ses territoires, sur l’ensemble des collectivités qui sont ses bras armés en proximité. Cela ne sera possible qu’en respectant leur autonomie, leur légitimité et en leur donnant les moyens de remplir leurs missions. Cela ne sera possible qu’en respectant leur Histoire et leurs identités, à l’inverse de ce que l’Alsace a dû subir au cours des dernières années et réformes. Le Président élu et la future majorité législative devront rendre aux territoires leur capacité d’agir car c’est depuis la base, depuis le terrain que l’avenir pourra se construire. Ils devront permettre à des territoires comme l’Alsace d’exploiter pleinement leurs atouts et potentiels, notamment économiques et transfrontaliers."


21.58


21.52

Des manifestations d'extrême-gauche et d'extrême-droite sont en cours à Strasbourg, on dénombre un dizaine d'interpellations à gauche.


21.45

Réaction de Mathieu Cahn, adjoint au maire de Strasbourg (PS) :


21.41


21.36

Après 79 bureaux de vote dépouillés sur 143 à Strasbourg, 80,68% des voix pour Emmanuel Macron.


21.31


21.29


21.17


21.17

A la Meinau, de la poudre blanche a été retrouvée dans l'urne. Les pompiers sont sur place pour examiner le contenu. Les assesseurs sont bloqués dans la cour.

(photo Abdelkarim Ramdane)


21.11

Réaction de Philippe Richert, président (LR) de la Région Grand Est :
"Les Français, à l’issue d’une campagne inédite, ont choisi la voie de la raison contre celle du repli et du rejet de la construction européenne. On ne peut que s’en réjouir. C’est une nouvelle période qui s’ouvre où tout est encore à écrire. Cette campagne n’a en effet guère été l’occasion d’un débat de fond sur les réformes dont notre pays a intensément besoin. Pour la Droite et le Centre, il faut désormais se concentrer sur les élections législatives, qui sont celles de tous les possibles, et où il nous faut porter, devant nos concitoyens un projet qui réponde aux défis nombreux qui se posent à la France. C’est en étant unis et cohérents qu’une majorité parlementaire de droite et du centre pourra se constituer pour conduire les réformes attendues. Il nous faut également nous interroger sur les causes profondes qui ont conduit à la situation politique présente et qui ont amené une partie importante de nos concitoyens à choisir à l’occasion de cette élection de voter pour le Front National ou encore de voter blanc. Notre mouvement politique doit être porteur d’un projet clair et d’une démarche éthique qui puisse redonner confiance en l’avenir à tous nos concitoyens."


21.05


21.00

Au bureau de vote de la Meinau, le 605, les assesseurs sont confinés dans le bureau de vote pour une raison inconnue, à l'école maternelle Lezay Marnésia.


20.57

Après 5 bureaux de vote dépouilles sur 143 à Strasbourg : environ 80% de voix pour Emmanuel Macron et 20% pour Marine Le Pen.


20.56


20.51

Manifestation "nous promettons de résister" dans les rues de Strasbourg après l'annonce de la victoire d'Emmanuel Macron (vidéo Lizzie Lambert / Rue89 Strasbourg)


20.48

Les trois premiers bureaux de vote sont dépouillés à Strasbourg. Emmanuel Macron remporte largement les bureaux de vote (75% ; 80% et 83%).


20.47


20.47

Réaction au QG d'En Marche lors du compte à rebours.
Vidéo Roxane Grolleau


20.46

Une manifestation "Nous promettons de résister" après les résultats du second tour (Photo Lizzie Lambert / Rue89 Strasbourg / cc)


20.41

Réaction de Philippe Richert, président (LR) de la Région Grand Est https://twitter.com/PhilippeRichert/status/861289450239913984 Et réaction un peu moins enthousiaste de Jean Rottner, maire (LR) de Mulhouse et également vice-président de la même région. https://twitter.com/JeanROTTNER/status/861289486218612741


20.37


20.35

Roland Ries, le maire PS de Strasbourg, appelle les adhérents d'En Marche à rejoindre la majorité municipale actuelle.


20.29


20.24

Réaction de Roland Ries sur notre page Facebook en direct => https://www.facebook.com/Rue89Strasbourg/


20.18


20.18

Réaction de Jeanne, une citoyenne qui a choisi de ne pas voter ce dimanche.
Vidéo Roxane Grolleau / Rue89 Strasbourg


20.11

Réaction de Robert Herrmann (PS), président de l'Eurométropole de Strasbourg :
"Je me réjouis de la victoire d’Emmanuel Macron et du refus d’une large majorité de Français de voir notre pays aux mains de l’extrême droite. Mais ce résultat, s’il peut être une formidable espérance, est inquiétant par le haut niveau de l’abstention et la progression importante du nombre de voix en faveur du Front national. Emmanuel Macron doit pouvoir compter sur un rassemblement national composé de femmes et d’hommes de gauche, du centre, écologistes, de la droite, qui pourront dans la diversité et le respect de leur identité politique constituer cette majorité indispensable au redressement du pays.
A Strasbourg, pour les élections législatives à venir, je ferai confiance aux candidats du parti socialiste pour participer à cette ouverture indispensable au pays."


20.08


20.05

Roland Ries, maire (PS) de Strasbourg, a fait connaître sa réaction à l'élection d'Emmanuel Macron dans un communiqué :
"Je me réjouis tout d’abord de l’élection d’Emmanuel Macron, avec un score qui traduit un vrai choix des Français. Le Front Républicain a fonctionné, et le risque de voir le front national arriver au pouvoir a été rejeté. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère politique, mais les enjeux sont majeurs, et les défis immenses. Il s’agit maintenant d’obtenir des résultats concrets en matière de développement économique et d’emploi, tout comme en matière d’équité sociale. Cette cause doit mobiliser toutes les énergies, et j’appelle à une majorité présidentielle large, enthousiaste, et volontaire. Ici à Strasbourg, je souhaite que notre groupe majoritaire s’ouvre lui aussi,devienne le groupe de la majorité présidentielle et qu’il rassemble ainsi l’ensemble des soutiens d’Emmanuel Macron dans le respect des identités politiques des uns et des autres, les socialistes et la société civile. L’esprit même de coalition est une chance pour notre pays, comme il l’est pour notre ville. Sachons donc répondre dès aujourd’hui à ce qu’attendent les Français."


20.00

Emmanuel Macron est élu président de la République avec 65,1% des voix selon les sondages de sortie des urnes.


19.54

Une trentaine de manifestants se sont placés devant le QG d'En Marche, place d'Austerlitz à Strasbourg.

"Nous promettons de résister" préviennent les manifestants place d'Austerlitz (Photo Roxanne Grolleau / Rue89 Strasbourg)


19.50

Daniel, militant pour le Front National, avant le résultat du second tour à Strasbourg (vidéo Khedidja Zerouali)


19.33

Les taux de participation aux élections présidentielles (vidéo 20 Minutes)


19.26

L'abstention est estimée à 25,3% au niveau national, soit un peu plus qu'au premier tour.


19.22

Des électeurs ont trouvé de drôles d'affiches aux bureaux de vote aujourd'hui. Ici à l'ARES à l'Esplanade.

(photo JFG / Rue89 Strasbourg)


19.06

Des Femen seins nus contre le FN à Henin-Beaumont. (vidéo Le Monde)


19.04

Au bureau de vote Broglie vers 13 heures (Photo Isabelle Maradan / Rue89 Strasbourg / cc)

Au bureau de vote Broglie vers 13 heures (Photo Isabelle Maradan / Rue89 Strasbourg / cc)


18.32

Au bureau de vote Sainte-Aurélie ce matin (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Au bureau de vote Sainte-Aurélie ce matin (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)


18.00


17.35

Participation à Strasbourg à 17 heures :
Présidentielle 2017 - Strasbourg 12h 17h Final Abstentions
1er tour Canton 01 Centre-Krutenau-Neudorf Ouest-Musau 30,35% 66,69% 82,58% 17,42%
Canton 02 Koenigshoffen-Montagne Verte-Gare 30,63% 61,85% 75,46% 24,54%
Canton 03 Poteries-Hautepierre-Cronenbourg 26,21% 61,66% 72,01% 27,99%
Canton 04 Centre-Nord-Roberstau 30,94% 69,90% 83,31% 16,69%
Canton 05 Esplanade-Contades-Conseil XV-Orangerie 26,69% 66,04% 82,06% 17,94%
Canton 06 Meinau-Neudorf Est-Neuhof 30,01% 62,39% 74,72% 25,28%
Total 29,69% 64,86% 78,43% 21,57%
Présidentielle 2017 - Strasbourg 12h 17h Final Abstentions
2nd tour Canton 01 Centre-Krutenau-Neudorf Ouest-Musau 26,94% 61,70%
Canton 02 Koenigshoffen-Montagne Verte-Gare 24,46% 55,80%
Canton 03 Poteries-Hautepierre-Cronenbourg 23,35% 54,33%
Canton 04 Centre-Nord-Roberstau 27,73% 63,58%
Canton 05 Esplanade-Contades-Conseil XV-Orangerie 26,47% 62,55%
Canton 06 Meinau-Neudorf Est-Neuhof 25,73% 57,98%
Total 25,86% 59,44%


17.31


17.14

Dans le Haut-Rhin, le taux de participation à 17h est de 64,25%. Les taux de participation en fin d’après-midi au second tour de l’élection présidentielle dans le Haut-Rhin étaient de 67,68% en 2012, de 76,95% en 2007, et de 66,16% en 2002.


17.13

Dans le Bas-Rhin, le taux de participation en fin d'après-midi est de 66,01%. C'est 7 points de moins qu'au premier tour, où la participation s'était établie à la même heure à 73,34%. Quelques comparaisons pour le second tour à la même heure :
  • des élections régionales 2015 : 56,40%
  • des élections départementales 2015 : 41,13%
  • des élections municipales 2014 : 55,50%
  • des élections présidentielles 2012 : 67,02%


16.30


13.45

A l'école maternelle de Cronenbourg, vers 13 heures (Photo Claire Gandanger / Rue89 Strasbourg / cc)

A l'école maternelle de Cronenbourg, vers 13 heures (Photo Claire Gandanger / Rue89 Strasbourg / cc)


12.05

La participation au second tour de l'élection présidentielle s'établit à 28% en Alsace à midi.

Les préfectures du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ont communiqué leurs estimations de la participation à la mi-journée. Elle s'établit à 28,24% dans le Bas-Rhin et 27,87% dans le Haut-Rhin. Au premier tour, elle était respectivement de 29,13% et 30,13%. L'Alsace est cette fois-ci dans la moyenne nationale, puisque la participation se chiffre à 28,23%, stable par rapport au premier tour. À Strasbourg, la participation est quant à elle de 25,89%, soit 4 points de moins qu'au premier tour. Quelques comparaisons pour le second tour à la même heure dans le Bas-Rhin :
    • des élections régionales 2015 : 14,96 %
    • des élections départementales 2015 : 14,94 %
    • des élections municipales 2014 : 19,39 %
    • des élections présidentielles 2012 : 25,21 %


On vote jusqu’à 20h à Strasbourg (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Mobilités : l’usage de la voiture toujours en recul à Strasbourg

par Pierre France. 1 961 visites. 18 commentaires.

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 397 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 900 visites. 15 commentaires.