De vendredi à dimanche, c’est le Punkroutine Fest II au Molodoï
Rock this town
Strasbourgeoise branchée sur les soirées et les concerts, Lulu partage ses découvertes et ses rencontres.
blogs  Rock this town 

De vendredi à dimanche, c’est le Punkroutine Fest II au Molodoï

Punkroutine Fest II commence ce vendredi. Au programme : des concerts, des jeux, des ateliers et des repas vegan. L’occasion parfaite pour découvrir cette asso dynamique et engagée.

Punkroutine est une association très active à Strasbourg. Elle organise un festival pour la deuxième fois. De vendredi 11 à dimanche 13 mai, elle propose des moments intenses et très variés, à son image. Tu veux apprendre la boxe, jouer à des jeux de société, exploser ta voix lors d’un karaoké, écouter du punk hardcore ou du folk ? Viens faire un tour au Molodoï ! Ce sera aussi l’occasion pour parler des problématiques sociales qui te tiennent à cœur si t’en as envie, ou pour découvrir celles de l’asso. Bref, un beau moment à passer avec des gens biens et de la bonne musique !

Salut ! Est-ce que vous pouvez présenter Punkroutine ?

« L’association Punkroutine a été créée en 2011 par le rapprochement de personnes jouant dans des groupes de punk et de hardcore qui voulaient au départ simplement organiser des concerts. On a une structure associative pour pouvoir s’organiser, mais on se voit plus comme un collectif. On devait être sept ou huit au départ, on est plus d’une quinzaine maintenant. Tout le monde n’a pas le même degré d’implication mais on est une belle équipe !

Nos objectifs ont évolué puisqu’au delà des concerts, c’est notre vision, notre positionnement politique et critique de la société qu’on a également envie de partager. Il n’est pas rare qu’on ajoute autour du concert, une projection, un débat sur des actualités politiques, ou tout simplement sur des sujets qu’on souhaite inclusifs car nous sommes pour la lutte contre toutes les oppressions. »

Punkroutine

Le flyer de Punkroutine Fest II

C’est déjà la deuxième édition de Punkroutine Fest ! Comment était la première ?

« Le premier Punkroutine Fest était, comme celui à venir, organisé sur trois jours. Le succès fut au-delà de toute espérance, au point que nous avons dû faire des courses supplémentaires le lendemain du premier soir pour être sûr d’avoir suffisamment de boissons ! Après le festival, nous avons réalisé un petit trombinoscope de nos têtes ravagées par la fatigue … On peut dire que le nom de l’asso a pris tout son sens ces jours-là. »

Est-ce que vous pouvez me dire quelques mots sur les groupes qui joueront au festival ? Ce sont des potes à vous ?

« La plupart des groupes sont en effet des copains/copines qu’on a déjà fait jouer ces dernières années et qu’on avait envie de faire participer à cet événement un peu plus spécial qu’un simple concert. Contrairement à la première édition, l’affiche est un peu plus variée ! On passe du punk rock un peu mélo avec Heavy Heart ou les Smudjas au post hardcore de Birds in Row en passant par du punk hardcore bien fast de Kids Insane ou du post rock avec Bien à toi.

Et on en profite également pour faire jouer des groupes locaux ! Comme les plus ou moins récents Call It A Day et Kelly Slaughter. On fait aussi jouer les Strasbourgeois de Contwig pour qu’ils nous présentent leur nouvel album. Et on finit le dimanche après-midi sur un petit concert de folk pour accompagner le brunch !

The Smudjas, du « punk rock un peu mélo » (vidéo Youtube)

.J’ai vu que vous allez mélanger concerts, ateliers, jeux, …. Je trouve l’idée super ! Vous pouvez m’en dire un peu plus ?

« On a envie de faire plein d’activités variées pour dépasser l’aspect purement musical du week-end. On a donc un apéro blind test le vendredi, qui ne sera pas uniquement punk sinon c’est pas drôle, et un karaoké en soirée pour finir en beauté !

Le samedi, des potes animent deux ateliers : un atelier graff pour apprendre à utiliser ses bombes de peintures à bon escient et en faire des trucs jolis ou au moins intelligibles et un cours de boxe animé par le club qui se réunit déjà au Molodoï tous les lundi.

Quant au dimanche, c’est grand brunch vegan pour se remettre de ses émotions avec un concert folk à la clé. Et pour celles et ceux qui ne pensent qu’à la bouffe, les frites, burgers et gyros seront assurés par nos copains et copines du Domino’s Bar à Lemberg ! »

Birds in a Row, du post punk hardcore ! Attention les watts. (vidéo YouTube)

Quel est l’objectif principal de ce festival ?

« On a toujours essayé de faire que Punkroutine ne soit pas qu’une asso de concerts. D’une part parce qu’au-delà de la musique, on a un certain nombre d’intérêts en commun qu’on aime bien partager entre nous et on a envie de le faire partager au public qui vient à nos soirées, que ce soit autour du véganisme, des jeux de société ou du dancefloor. D’autre part parce que ce qui nous réunit dans la scène punk, c’est aussi une vision politique et éthique de cette dernière et de nos engagements dans les pratiques DIY (do it yourself).

C’est bien pourquoi, quand l’occasion se présentait, on a souvent fait venir des intervenants pour parler et débattre de problématiques sociales qui pouvaient nous tenir à cœur (antiracisme, féminisme, soutien aux migrants…). Il s’agit plutôt de trouver un sens à l’aspect festif de l’événement, de passer par la musique pour potentiellement faire découvrir plein de choses aux personnes qui viennent et surtout de rappeler que « l’esprit punk », si tant est qu’il en existe un, c’est plus que des guitares fortes et de la bière, c’est avant tout une prise de position critique et contestataire. »

Y aller

Punkroutine Fest II, vendredi 11 mai à partir de 18h, samedi 12 mai à partir de 16h, dimanche 13 mai à partir de midi, au Molodoï, rue du Ban-de-la-Roche à Strasbourg. Voir sur Facebook.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Lulu
Lulu
Je suis Lulu ! Strasbourgeoise depuis mes 18 ans, passionnée de musique, je te propose de me suivre à la découverte de notre impressionnante scène locale ! Electro, hip hop, rock'n'roll, les talents ne manquent pas. Les concerts non plus. Alors viens, on va boire des coups et écouter du bon son !

En BREF

Une marche dimanche contre le centre de primatologie

par Rue89 Strasbourg. 763 visites. 1 commentaire.

Ce week-end, le Selbst Gemacht à la Semencerie sera bien le dernier

par Pauline Ruhlmann. 1 333 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi, image rare d’une Justice accessible

par Pierre France. 1 127 visites. 3 commentaires.