Grâce à Sergueï, quelques vélos en moins dans le bassin Austerlitz…
L'actu 

Grâce à Sergueï, quelques vélos en moins dans le bassin Austerlitz…

Il y a ceux qui balancent leurs vélos usés dans l’eau, et il y a Sergueï, qui les retire. Mardi matin, à l’aide d’un oeil bien affûté, de ses courroies et d’une bonne dose de sueur aussi, il a retiré quatre vélos du bassin Austerlitz, entre les docks Malraux, à Strasbourg.

Alors que les passants s’affairent entre le centre commercial Rivétoile, le cinéma UGC Ciné-Cité et la médiathèque Malraux à Strasbourg, il en est un qui ne rentre pas de le cadre. Sergueï, la cinquantaine et ne parlant pas un mot de français, est concentré. À l’aide d’un crochet difficilement attaché au bout d’une longue courroie, il manoeuvre pour retirer des vélos du bassin Austerlitz.

Au bout de la courroie, un crochet... et un vélo (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Au bout de la courroie, un crochet… et un vélo (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Russe, Sergueï s’est installé en France à la suite d’une histoire compliquée avec Vladimir Poutine, la Russie, l’Europe… Il a dans son sac tout un dossier, en russe, une charge contre les fonctionnaires européens et la violence d’État. Mais pour l’heure, c’est extraire un second cadre des eaux du bassin qui l’occupe.

Les positions des épaves ont été dûment repérées auparavant (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Les positions des épaves ont été dûment repérées auparavant (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Grâce à une technique particulière, Sergueï parvient à extraire les vélos assez facilement (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Grâce à une technique particulière, Sergueï parvient à extraire les vélos assez facilement (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Après quelques minutes d'efforts, les carcasses jonchent la passerelle Giacometti (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Après quelques minutes d’efforts, les carcasses jonchent la passerelle Giacometti (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Un véritable gisement, périodiquement renouvelé... (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Un véritable gisement, périodiquement renouvelé… (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Après une heure de travail, quatre épaves récupérées (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Après une heure de travail, quatre épaves récupérées (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Après cette pêche, Sergueï se rend à une entreprise de récupération de métaux, pour revendre les vélos au poids. De quoi lui fournir quelques dizaines d’euros. Merci Sergueï.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Pratiques mafieuses à Eyyub Sultan, la réponse d’Eyup Sahin et Lokman Arslan

par Rue89 Strasbourg. 822 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’Université fabrique à chômeurs ou tremplin social ? Mercredi soir au CSC du Marais

par Jean-François Gérard. 479 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

11e manifestation contre la réforme des retraites jeudi

par Pierre France. 1 171 visites. 6 commentaires.