Raphaël Nisand ne sera pas candidat dans la 3e circonscription
Politique 

Raphaël Nisand ne sera pas candidat dans la 3e circonscription

actualisé le 14/05/2012 à 18h25

Raphaël Nisand (PS) et Andrée Buchmann (EELV) sont tous deux élus schilikois. (DR)

Quelques jours après avoir annoncé sa candidature dissidente, le maire PS de Schiltigheim Raphaël Nisand fait machine arrière : il ne sera pas candidat à l’élection législative de la 3ème circonscription du Bas-Rhin. Une « décision responsable » clame la gauche, qui se veut désormais unie derrière la candidate écologiste, Andrée Buchmann.

Il a pris sa décision hier (samedi), quelques jours seulement après l’annonce de sa candidature, durant lesquels il a fait campagne de façon active, comme en attestent les infos publiées sur sa page Facebook officielle ou sur son site internet de campagne, tout juste lancé. Raphaël Nisand, maire PS de Schiltigheim, se retire pourtant du jeu. Et s’explique:

« Au bout de trois jours sur le terrain, je me suis aperçu que ma candidature avait créé un trouble chez les sympathisants de gauche. L’accueil n’a pas été aussi bon que ce à quoi je m’attendais… J’ai dû m’autojustifier sur ma démarche, ce qui ne m’a laissé aucune possibilité de développer mon projet. Alors, j’ai compris que la division de la gauche pourrait mener à un second tour UMP-FN et ça, je ne veux pas en porter la responsabilité ! C’est pourquoi je ne déposerai pas ma candidature demain (lundi 15 mai) à la préfecture. »

« Il n’y avait rien de personnel dans ma démarche »

Et de préciser que cette candidature n’était en aucun cas « un simulacre », un coup de bluff, mais bien une mauvaise appréciation de l’attente de ses électeurs. Sur sa participation à la future campagne d’union :

« Je ferai ce qu’Andrée Buchmann souhaitera. Je voterai pour elle et je n’ai en aucun cas l’intention de faire la politique du pire. Je ne pense pas être son suppléant, ça passerait pour du rabibochage de façade, mais je tiens à redire qu’il n’y avait rien de personnel dans ma démarche, je n’ai jamais rien dit contre elle ! »

De son côté, Andrée Buchmann, seule en lice à présent, se dit « surprise » par ce revirement, mais concède :

« C’est une décision très responsable qui soulage tout le monde, les militants comme les citoyens de gauche, qui étaient très partagés sur cette candidature. Raphaël Nisand est le bienvenu pour participer à ma campagne, c’est très sincère. Ensemble, je pense qu’on gagnera ! »

« Mon rôle n’a pas été de manier la menace »

Soulagement aussi du côté des instances dirigeantes du PS. Mathieu Cahn, responsable départemental du parti socialiste, se félicite :

« Avec Raphaël, nous nous sommes appelés tous les jours cette semaine. Il était très clair que s’il maintenait sa candidature, il serait exclu. Je reconnaissais, comme d’autres, une forme de légitimité dans la démarche de Raphaël. Mon rôle n’a pas été de manier la menace, mais de faire comprendre que le but est de donner une majorité à la gauche. Pour cela, je rends hommage à sa décision. »

Pour mémoire, si François Hollande est arrivé en première position à Schiltigheim le 6 mai, c’est Nicolas Sarkozy qui a été favorisé par l’ensemble des électeurs de la 3ème circonscription du Bas-Rhin, à trois points. Pas sûr que l’acte « responsable » de Raphaël Nisand suffise donc à faire pencher le curseur de droite à gauche… Réponse les 10 et 17 juin.

Pour aller plus loin

A voir sur Alsace20 : l’interview de Raphaël Nisand « Sous le grill »

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 220 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 215 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 524 visites. 8 commentaires.