Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Relaxe pour deux décrocheurs du portrait d’Emmanuel Macron à Lingolsheim
L'actu 

Relaxe pour deux décrocheurs du portrait d’Emmanuel Macron à Lingolsheim

par Pierre France.
Publié le 3 décembre 2020.
Imprimé le 26 octobre 2021 à 14:34
791 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deux militants d’ANV-COP21, qui avaient participé à une opération de décrochage de la photo du président de la République de la mairie de Lingolsheim en 2019, ont été relaxés jeudi.

Dans un communiqué, les associations ANV-COP21 et Alternatiba se félicitent que deux de leurs militants, qui avaient participé au décrochage d’un portrait d’Emmanuel Macron en mairie de Lingolsheim le 29 juillet 2019, aient été relaxés jeudi par le tribunal correctionnel de Strasbourg.

Cette action faisait partie de la campagne #DécrochonsMacron d’ANV-COP21, visant à protester contre le manque d’actions concrètes des gouvernements successifs depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République en faveur de l’environnement. Les 150 portraits subtilisés un peu partout en France ont été utilisés lors d’une manifestation le 25 août 2020 en marge du G7 à Bayonne.

En octobre, les deux décrocheurs avaient bénéficié du soutien d’une manifestation devant le tribunal de grande instance de Strasbourg (Photo ANV-Cop21 / doc remis)

Ingérence contre la liberté d’expression

Entendus en octobre par le tribunal, les deux militants étaient poursuivis pour « vol en réunion », des faits pour lesquels le procureur de la République avait requis 300€ d’amende avec sursis. Une perquisition a même été ordonnée pour retrouver le portrait au domicile de l’un des militant… La mairie de Lingolsheim s’était portée partie civile et demandait 35,40€ pour remplacer ledit portrait.

Mais pour les prévenus, une condamnation aurait constitué une « ingérence disproportionnée dans l’exercice de leur liberté d’expression. » L’inscription dans une démarche militante d’intérêt général a été reconnue par la juge de Strasbourg, qui a choisi de relaxer les deux prévenus.

ANV-Cop 21 note que ce jugement est le quatrième « favorable aux Décrocheurs de portraits qui dénoncent l’inaction climatique du gouvernement français. » À ce jour, 81 personnes ont été ou sont poursuivies pour des faits similaires dans 37 procès selon le bilan de l’association.

Article actualisé le 08/12/2020 à 15h27
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 191 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 549 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 131 visites. 3 commentaires.
×