Des habitants de l’Elsau vont se retrouver mercredi pour causer rénovation du quartier
L'actu 

Des habitants de l’Elsau vont se retrouver mercredi pour causer rénovation du quartier

Les habitants de l’Elsau auront-ils leur mot à dire dans la rénovation du quartier ? C’est l’espoir d’un voisin du quartier très intéressé par le renouvellement urbain à venir. Il veut aider les riverains à peser dans les arbitrages et leur donne rendez-vous mercredi 10 octobre en fin d’après-midi.

Les premiers projets pour la rénovation du quartier de l’Elsau commencent à être tranchés par les décideurs. Lors de nos rencontres avec les habitants depuis janvier 2018, des participants de différents horizons nous ont tous fait part de leurs motifs de mécontentement sur le vieillissement du quartier (habitat, squat d’entrées d’immeuble, voitures ventouses, absence de supermarché depuis 2015 ou de distributeur). Et pour ces raisons, l’opération de renouvellement urbain, qui va s’étaler sur une dizaine d’années, est très attendue.

Éviter une rénovation a minima

Article connecté

Cet article a directement été suggéré à la rédaction par les participants aux conférences de rédaction publiques du quartier de l’Elsau, dans le cadre de l’opération « Quartiers connectés ».

Si la dégradation du secteur provoque fatalité et rancœur, Laurent Garczynski veut croire que ses habitants peuvent avoir leur mot à dire dans ce processus un peu technocratique, à condition de s’organiser.

Pour cet urbaniste habitant du quartier voisin de la Montagne-Verte, intéressé par différentes grandes opérations strasbourgeoises et de l’Eurométropole (PNU Ill-Bruche, Plan Climat, Rénovation de l’Elsau), la population est pour le moment tenue à l’écart des discussions :

« Le projet de l’Eurométropole a été présenté au conseil citoyen le 23 juin et les réponses aux questions engendrées ne sont à l’ordre du jour que pour la séance 23 octobre. L’avis sur ces opérations complexes doit ensuite être formulé dès le 29 octobre. Je n’ai pas la compétence pour savoir jusqu’où on peut aller, mais il faut une mobilisation citoyenne, sinon chaque acteur de la rénovation (État, bailleurs sociaux, Ville, métropole, Département ndlr) fera au plus simple. Sur le volet programmation, on ne sait rien. »

Pour que les habitants se fassent entendre, il donne rendez-vous ce mercredi 10 octobre entre 16h à 19h devant le centre socio-culturel, rue Mathias Grünewald. Car à ce jour, les associations de résidents peinent à jouer le rôle de contre-pouvoir et ne sont pas en capacité d’apporter des contre-propositions. Son objectif ? Constituer des groupes sur les différentes thématiques et revendications.

La rue commerçante de l'Elsau s'est transformée en un désert... (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

La rue commerçante de l’Elsau s’est transformée en un désert… (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Des idées du terrain plutôt que dans les bureaux

Pour initier la discussion, Laurent Garczynski met déjà deux idées en débat : « Créer un atelier de bricolage et de réparation des objets du quotidien » et « Organiser des visites de quartiers rénovés » pour s’inspirer des choses à faire et à ne pas reproduire. Il en a d’autres, « mais il faut des gens susceptibles de les porter ». Laurent Garczynski a en tout cas une conviction :

« Une idée née sur le terrain aura plus de poids que celle issue d’un lointain bureau. »

Celui qui aimerait une vraie prise en compte des questions écologiques et des réponses adaptées sur le logement pour la suite attend encore des précisions sur le projet elsauvien : « Qu’est-ce qui est effectivement prévu dans l’enveloppe de 19 millions d’euros pour les aménagements ? » et quel sera le « nouvel équipement métropolitain » prévu. C’est peut-être sur ces projets encore flous mais bien dotés, que les habitants motivés pourront influer.

Y aller

Rencontre d’habitants sur la rénovation du quartier, mercredi 10 octobre de 16h à 19h, devant ou dans le CSC de l’Elsau, 6 rue Mathias Grünewald.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Immeubles détruits, école déplacée… La rénovation de l’Elsau se précise

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

David, artiste de rue, témoin de l’attaque

par Pierre Pauma. 2 732 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’attaque de mardi, le Marché de Noël reste fermé un jour de plus

par Pierre France et Jean-François. 10 081 visites. 24 commentaires.

Coups de feu dans le centre-ville de Strasbourg, trois morts et treize blessés

par Guillaume Krempp, Pierre Pauma, Jean-François Gérard et Pierre France. 9 237 visites. 6 commentaires.