Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rentrée 2014 : il y aura classe le mercredi matin
Société 

Rentrée 2014 : il y aura classe le mercredi matin

par Marie Marty.
Publié le 20 décembre 2013.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 01:42
3 728 visites. 21 commentaires.
Nicole Dreyer a rendu compte ce vendredi des résultats de l'enquête d'opinion sur les rythmes scolaires (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Nicole Dreyer a rendu compte ce vendredi des résultats de l’enquête d’opinion sur les rythmes scolaires (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

64% des parents ont plébiscité le mercredi matin comme matinée supplémentaire de classe à partir de la rentrée 2014, en maternelle et en primaire. Les résultats de l’enquête d’opinion sur les rythmes scolaires commandée par la ville de Strasbourg a permis de trancher. Détails.

La municipalité a tranché. Les petits Strasbourgeois iront en classe le mercredi matin à partir de la rentrée 2014. Après une consultation ou « enquête d’opinion » menée du 3 au 17 décembre 2013, à laquelle ont participé 1412 familles sur les 16 477 à qui ont été envoyés un courrier et un identifiant (9% de participation), la préférence des parents est claire : 64% d’entre eux se sont prononcés en faveur du mercredi matin comme matinée de classe supplémentaire.

12% de participation

Les enseignants eux, qui ont participé plus massivement (658 sur 1384, soit 48%), ont répondu à l’inverse à 56% en faveur du samedi matin. Au total, 12% des personnes sondées ont répondu. « Une participation conforme à la moyenne pour ce genre de consultation », a assuré Nicole Dreyer, adjointe au maire PS en charge de l’éducation et de la petite enfance. L’élue commente :

« Le contexte était à l’inquiétude des enseignants et des parents sur la nouvelle organisation à mettre en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Or, l’idée aujourd’hui, c’est de trouver les moments les plus propices aux apprentissages scolaires, de mieux étaler le temps et le raccourcir, ne pas reprendre la classe à 13h30, l’heure la moins propice, etc.

Pour donner du sens à cette réforme, on a démarré un projet éducatif local dès l’année dernière, afin de développer des activités périscolaires et de proposer des services aux familles hors du temps scolaire. Nous avons organisé des réunions publiques en 2013, demandé leur avis aux conseils d’école et finalement opté pour un report de la réforme à 2014. Cette année de réflexion a permis la mise en place d’un groupe projet composé de parents, d’experts et d’enseignants, qui a travaillé le point de vue de l’enfant, celui des familles, des enseignants et de la collectivité. Ce groupe a dégagé des grands principes et proposer 3 scénarii. »

Activités de 15h10 à 16h15, deux fois par semaine

Ces scénarii figuraient dans la consultation du mois de décembre. Le scénario A a remporté 54% des suffrages (63% des familles, 34% des enseignants, qui ont eux, plutôt opté pour le scénario C). Ce scénario « gagnant » propose, en primaire comme en maternelle, de terminer la classe à 16h15 deux jours par semaine, et à 15h10 les deux autres jours. Entre 15h10 et 16h15, des activités seront proposées aux enfants et gratuites pour les parents.

Il s’agira d’activités culturelles, sportives, linguistiques, d’initiation à l’environnement, à la santé ou à la citoyenneté, etc. Aujourd’hui environ 100 associations et 100 intermittents du spectacle interviennent ponctuellement dans les écoles. D’autres seront sollicités dans le cadre d’un marché spécifique. Au total, la collectivité estime le surcoût à 4,5 millions d’euros. Un fonds d’amorçage de l’Etat est attendu en 2014-2015.

Ces nouveautés concernent les 114 écoles de Strasbourg et les 24 000 enfants qui les fréquentent. 80% de ces enfants devraient bénéficier des activités périscolaires de 15h10 à 16h15 deux après-midis par semaine. Autre nouveauté de la rentrée 2014, les accueils (garderie) du matin et du soir en maternelle seront mieux indexés sur les revenus des parents. Dix tarifs remplaceront les 2 actuels.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les rythmes scolaires

Article actualisé le 23/12/2013 à 10h33
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 141 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×