Un an d’emprisonnement avec sursis requis contre la conseillère régionale Vanessa Wagner
Vigies 

Un an d’emprisonnement avec sursis requis contre la conseillère régionale Vanessa Wagner

actualisé le 13/09/2020 à 13h17

À lire sur France 3 Alsace

Vanessa Wagner, conseillère régionale (UDI), a comparu jeudi 10 septembre devant le tribunal correctionnel de Strasbourg. France 3 Alsace relate qu’elle était entendue pour « détournement de fonds et de moyens matériels et humains », suite à l’utilisation des moyens de la fédération française du bâtiment du Bas-Rhin (FFB 67), dont elle était secrétaire générale, pour sa campagne aux élections législatives de 2017.

L’affaire, que Rue89 Strasbourg avait révélée en janvier, a débuté suite à la plainte d’employés de la FFB en 2018, agacés d’avoir à se concentrer sur la promotion de la candidate. La présidence de la FFB et ces employés s’étaient constitués partie civile. Mais à l’audience, ils n’ont pas pu être entendus car ils se sont retirés suite à un accord financier, selon France 3 Alsace.

La défense réclame la relaxe

Le procureur de la République a néanmoins requis un an de prison avec sursis, l’interdiction d’exercer une fonction publique et l’interdiction de diriger une société à l’encontre de Vanessa Wagner. Le Parquet a précisé que ces réquisitions englobent d’autres faits, notamment des irrégularités dans la gestion de la société de son mari.

Me Éric Braun, avocat de Vanessa Wagner, a dénoncé à l’audience « un très mauvais travail d’enquête » et a nié la réalité de l’ensemble des accusations. Vanessa Wagner a demandé la relaxe au président du tribunal. Le jugement a été mis en délibéré au 24 septembre.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog porte les élections jusqu’au Conseil d’État

par Pierre France. 1 273 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des peines de prison confirmées en appel pour des militants anti-GCO

par Félix Paulet. 1 629 visites. 1 commentaire.

Harcèlement de rue : une marche « Ensemble en jupe » samedi 24 octobre

par Félix Paulet. 1 957 visites. 2 commentaires.